Copa America - 1/2 finale | Les notes de Brésil - Pérou (1-0)

Homme du match : Paqueta (7) : Comme en quart, il a de nouveau libéré la Seleção en signant l'unique réalisation de la rencontre (35'). En plus d'être décisif face au but, le talentueux milieu de l'OL est aussi le premier créateur de cette équipe. Souvent inspiré, il a réalisé plusieurs passes qui respirent clairement le football. Remplacé par Douglas Luiz (90+2').

Brésil (4-2-3-1)

Ederson (6) : Après une première période ennuyante, il a finalement pu sortir de sa torpeur (49'), mais ce fut pour rapidement la retrouver.

Danilo (6) : Fiable, il n'a pas eu à forcer pour gérer les velléités offensives adverses.

Marquinhos (6) : Franchement peu inquiété, il a traversé une rencontre tranquille.

Thiago Silva (7) : Le champion d'Europe avec Chelsea s'est rendu le match facile en remportant tous ses duels.

Lodi (6) : Peu inquiété, il a pu amener une contribution plus haut, mais ce n'est pas dans ce registre qu'il a été le plus à l'aise. Remplacé par Militao (85').

Casemiro (6) : Sous la lumière après deux frappes violentes qui ont poussé Gallese à l'arrêt (13', 19'), il s'est un peu trop reposé sur ses lauriers au retour des vestiaires et les visiteurs en ont quelque peu profité.

Fred (6,5) : Bien que moins visible que Casemiro sur le plan offensif, il a tout de même effectué un meilleur travail de l'ombre que le madrilène. Remplacé par Fabinho (85').

Everton (6) : Plutôt en jambes en première période avec quelques centres et même une petite frappe (15'), il a été beaucoup plus discret après la pause, ce qui lui a logiquement valu d'être remplacé, par Everton Ribeiro (70').

Paqueta (7) : Voir plus haut. 

Richarlison (6,5) : Irritant et rarement le dernier pour ce qui est de faire un bon appel (8'), il a livré un match plein, bien que privé de but par Gallese (19'). Il aurait peut-être pu bénéficier d'un penalty. Remplacé par Vinicius (85').

Neymar (6) : Loin d'avoir proposé sa meilleure prestation, le parisien a connu du déchet. Cependant, il est quand même parvenu à adresser une passe décisive, bien aidé il faut le dire, par une passivité défensive ahurissante sur l'action en question.

Pérou (5-2-2-1)

Gallese (6,5) : Que dire si ce n'est que sans lui, le Pérou aurait craqué beaucoup plus tôt et bien plus largement. Déterminant à la 19', minute lors de laquelle il réalise pas moins de trois arrêts !

Corzo (4,5) : Fragile, il peut s'estimer heureux de ne pas avoir été confronté à un brésilien cramponné à son poste sur son côté. Remplacé par Lora (75').

Santamaria (5) : Ses interventions ont été plutôt rares. À l'écart de Neymar sur l'ouverture du score, il ne sera pas le premier pointé du doigt.

Ramos (4) : Loin d'être souverain dans cette défense, sa prestation et sa sortie à la mi-temps ont symbolisé les limites tactiques du dispositif à 3 centraux concocté par Ricardo Gareca.  Entré à sa place, Garcia (5) n'a pas réussi à contribuer pour renverser le match.

Callens (4) : Très mauvais sur l'ouverture du score, il a gâché un match passable en dehors de cela.

Trauco (5) : Pas particulièrement mauvais défensivement, mais inexistant plus haut, le stéphanois n'a pas refoulé la pelouse après la pause, remplacé par Lopez (5).

Tapia (6) : Pas mauvais dans l'entrejeu, le joueur du Celta Vigo a proposé un réel défi physique. Son équipe a d'ailleurs été plus à l'aise en seconde période. Remplacé par Tavara (89').

Yotun (5) : Sans être mauvais, il ne s'est pas non plus vraiment démarqué dans cette rencontre. Il rend une copie moyenne.

Peña (4) : Il a proposé une prestation insipide, ponctuée par de nombreuses pertes de balle.

Cueva (5,5) : Le seul à ne pas avoir attendu la seconde période pour provoquer un peu du côté du Pérou. Remplacé par Ormeño (81').

Lapadula (5) : Désespérément esseulé, il n'a pas se procurer qu'une seule occasion, la seule qui a poussé Ederson à intervenir dans ce match (49').