Accueil * CAN 2019 * CAN 2019 – 3ème j. | Les notes de Ouganda – Egypte...

CAN 2019 – 3ème j. | Les notes de Ouganda – Egypte (0-2)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : El-Shenawy (7,5) : Auteur d’une première période de haute volée, ses coéquipiers peuvent le remercier. Il a tenu la baraque même lorsque ses partenaires étaient dans le dur défensivement. Avec ses plusieurs arrêts décisifs, il a été le grand bonhomme de cette partie. En seconde période, il a su tenir le score en rassurant sa défense.

 

Ouganda

Onyango (4,5) : Malgré sa solidité devant Salah en face à face, il n’a rien pu faire sur le coup franc direct de ce dernier. Il n’a pas non plus pu empêcher le second but adverse juste avant la mi-temps. Partie frustrante puisque victime d’un coup de chaud, il a dû céder sa place à Odongkara (72′).

Wadada Wakiro (5) : S’il a globalement bien défendu face à Trezeguet, il s’est fait prendre à une ou deux reprises avant de toujours reprendre l’attaquant dans la surface.

Awany & Wasswa (5) : Les axiaux ougandais ont été malheureux dans cette partie. Eux qui ont cadenassé les attaquants adverses ont concédé deux buts sur trois grosses actions. Très frustrant pour eux qui se sont montrés au niveau de l’événement.

Walusimbi (5,5) : Finalement peu sollicité par les attaquants adverses alors qu’on pouvait s’attendre à une partie compliquée, il a réalisé un bon match et s’est même offert quelques rushs offensifs.

Aucho (5,5) : Il a moins crevé l’écran qu’Azira et pourtant son travail défensif à été remarquable. Toujours dans l’anticipation, il a parfaitement lu les passes longues tentées vers Salah ou Trezeguet. De gros efforts. à la récupération. Remplacé Lwanga (71′).

Azira (6,5) : Impressionnant dans l’entre-jeu, il n’a pas cessé de multiplier les efforts pour donner des solutions à ses coéquipiers et surtout à ses défenseurs pour permettre la première relance. Excellente partie de sa part qui a largement contribué à la domination de son équipe.

Miya (4) : Très bien contenu par Ashraf sur le côté droit, il n’a pas su se montrer à son aise contrairement à ses coéquipiers malgré les ballons qu’il a eu après le retour des vestiaires. Joueur ougandais le plus décevant de cette partie.

Kyambadde (5,5) : Particulièrement inspiré et percutant en première période, il a baissé de régime au cours du second acte. Ses qualités de dribble et de débordement lui ont permis d’apporter le danger devant le but adverse. Remplacé par Kizito (79′).

Abdu (6) : Très actif sur le front de l’attaque, il a multiplié les appels dans le dos des défenseurs et également dos au but. Très intéressant dans son placement, il a parfois manqué de lucidité pour conclure devant le but. Il a eu au moins deux grosses occasions de marquer un but.

Okwi (6) : Un peu dans les pattes de son coéquipiers sur le front de l’attaque, il n’a pas toujours su se placer et surtout trouver sa place sur le front de l’attaque. S’il a su servir de relais et délivrer de très bonnes passes dans la profondeur, il n’a pas toujours suivi ses actions pour offrir une solution dans la surface.

 

 

Egypte

El-Shenawy (7,5) : Voir ci-dessus.

A. Elmohamady (4) : Que de souffrance en première période. Face aux ailiers adverses, il a été pris par les dribbles et les accélérations se retrouvant sans solution. Un peu moins sollicité en seconde période. Remplacé par Gaber (90′).

Hegazy (4) : Lui aussi très inquiétant par moment comme cette erreur d’appréciation à la 75ème qui aurait pu coûter un but à son équipe. Peu inspiré à l’image de la ligne défensive.

B. Elmohamady (4,5) : En grandes difficultés défensives, il a beaucoup souffert sur les ballons dans la surface notamment sur les centres et les cafouillages. Plusieurs dégagements en catastrophe et un marquage parfois aléatoire.

Ahsraf (5,5) : Malgré des relances parfois approximatives, il est le défenseur le plus constant de cette partie du côté des pharaons. Ce n’est pas lui qui a eu le plus de travail à effectuer, mais il a rempli sa tâche.

Said (3,5) : Comme ses partenaires du milieu, il a connu une partie compliquée sur le plan de l’engagement. En retard dans les duels, il n’a pas été efficace à la récupération et a laissé les milieux ougandais se faire des passes courtes et imposer son jeu en une touche.

Donga (4) : Trop souvent loin du porteur de balle, il a évité le carton jaune par miracle en fin de partie. Incapable d’imposer un pressing au porteur de balle, il a laissé trop de libertés aux milieux adverses et n’a pas non plus été capable de se montrer adroit dans les relances.

Elneny (4) : Très peu en vue dans cette partie, le joueur d’Arsenal n’a pas pu faire étalage de ses qualités dans le coeur du jeu. Dominé dans les duels et dans l’envie, il a beaucoup couru après le ballon sans vraiment être dans le bon tempo. Remplacé par Ahmed (62′).

Salah (5,5) : Il n’aura eu besoin que d’un seul ballon pour faire trembler les filets en première période. En obtenant un coup franc avant de le transformer lui-même son seul ballon de la mi-temps. Il a manqué un duel face au gardien en seconde période.

Trezeguet (5) : Les quelques ballons qu’il a eu n’auront pas suffit à le faire briller. Peu servi il faut le dire, il a tenté de percuter sur les rares occasions qu’ils lui ont été offertes. Capable de faire mal à tout moment, il a été très surveillé par son vis-à-vis.

Hassan Kouka (non noté) : Blessé après un terrible choc à la cheville, il ne pourra pas reprendre sa place. Remplacé par Mohsen (3,5) avant la demi-heure de jeu. Les difficultés égyptiennes ne l’ont pas aidé mais il a été très peu trouvé dans le camp adverse. Clairement pas l’option numéro une en attaque, il n’a pas été sollicité.

 

Benoît Castéla

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Loading...