Accueil * CAN 2019 * CAN 2019 – 2ème j. | Les notes de Nigeria – Guinée...

CAN 2019 – 2ème j. | Les notes de Nigeria – Guinée (1-0)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Omeruo (8) : Grâce à son but sur corner (73′), il est le héros des super eagles et d’un match bien terne, marqué par de nombreuses imprécisions techniques.

Nigeria (4-2-3-1)

Akpeyi (6) : Attentif, le portier nigérian n’a pas tremblé pour s’imposer sur les quelques tentatives lointaines de la Guinée.

Awaziem (7) : Solide, il a bien maîtrisé Kamano.

Omeruo (8) : Voir ci-dessus.

Balogun (5,5) : Le défenseur de Brighton n’a pas franchement eu beaucoup de travail…

Aina (6) : En dehors d’une frappe (24′), le joueur du Torino se sera surtout signalé grâce à ses touches longues, l’une des rares originalités de ce match…

Ndidi (7,5) : Dans la continuité de ses performances avec Leicester, le jeune milieu a encore brillé au niveau du ratissage.

Etebo (6,5) : Un match similaire à celui de Ndidi, sans toutefois atteindre le même niveau.

Simon (6,5) : Très actif, le pensionnaire de Levante a doucement fait souffrir les guinéens avant de leur porter le coup fatal, d’un corner particulièrement bien botté au premier poteau pour la tête d’Omeruo. Remplacé par Kalu (90+4′).

Musa (6,5) : Sans la maladresse d’Ighalo, l’attaquant longtemps passé par le CSKA Moscou aurait largement eu plus de crédit au terme de ce match.

Iwobi (5,5) : Sur courant alternatif, le gunner n’a pas vraiment porté les siens. Quand même deux frappes intéressantes à son actif (37′, 61′). Remplacé par Chukwueze (78′).

Ighalo (3,5) : D’abord maladroit en étant comme surpris sur un très bon service de Musa, l’ancien joueur de Watford a ensuite péché par égoïsme en tirant d’un angle réduit alors que le même Musa était seul face au but (32′). Le score en faveur de son équipe rend ses torts moins visibles. Il a cédé sa place à Onuachu (88′).

Guinée (4-2-3-1)

Koné (5,5) : Normalement 2ème gardien de son équipe, le joueur de Pau (N1) était la petite surprise du coup d’envoi. Il a renvoyé des signaux positifs à Paul Put (24′, 37′, 61′, 67’…), même s’il s’est incliné sur corner.

Dyrestam (4) : Auteur d’une performance insuffisante, il a été la cible d’un changement logique. Cependant, la substitution s’est produite alors que la Guinée concédait un corner. Nombreux sont les coachs à ne jamais changer un joueur sur un coup de pied arrêté subi, et si ce n’était pas le cas de Paul Put, le belge risque bien de changer d’avis car c’est bel et bien le nouvel entrant Sidibe (73′) qui a été battu par son vis-à-vis, pour le seul but de la rencontre…

Seka (6) : Le nancéien a délivré une prestation assez correcte.

Falette (5,5) : Souvent à la limite, l’ancien messin a parfois souffert, en particulier peu avant la demi-heure de jeu.

Sylla (5,5) : Le toulousain a fait un match plein, mais d’une neutralité marquée.

Diawara (6) : Avec une équipe moins compacte que celle du Nigeria, le jeune napolitain s’est parfois retrouvé un peu seul dans la lutte du milieu de terrain.

Cissé (5,5) : Peut-être plus présent dans la projection que dans la récupération, il a probablement été le guinéen le plus dangereux grâce à ses frappes.

Traoré (5,5) : Légèrement plus en vue que ses coéquipiers offensifs, le capitaine guinéen a fait ce qu’il pouvait, mais cela est resté très limité.

Keita (4,5) : Bien surveillé par ses adversaires et visiblement encore trop juste, le champion d’Europe avec Liverpool a pu engranger 70 minutes de jeu avant de céder sa place à Bangoura.

Kamano (4) : Bien pris par ses adversaires, il n’a pas eu beaucoup d’espace pour s’exprimer. Remplacé par Koita (82′).

Kaba (4) : Peu trouvé par ses coéquipiers, son match a dû lui paraître un peu long.

 

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Loading...