Amical | Les notes de Benfica - OM (1-1)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Homme du match : Payet (6) :

Mais quel but signé Dimitri Payet ! Auteur du début de l’action pour le 1-1, mais aussi à sa conclusion, le Réunionnais a été juste en ce qui concernait ses décalages. Un but de classe qui vient sublimer la soirée marseillaise. Remplacé par Radonjić à la 69e.

 

 

Benfica (4-4-2) :

Vlachodimos (5) : Assez peu inquiété durant cette rencontre, le portier grec encaisse un but en ne se baissant pas suffisamment vite pour sortir la frappe de Payet. Remplacé par Leite à la 70e.

Grimaldo (5) : Aux abonnés absents sur l’égalisation du club français, l’arrière gauche ne voit pas Payet et Dieng dans son dos ; le premier d’entre eux en profita en réceptionnant une transversale venue de l’autre côté.

Vertonghen (4,5) : Pas dans un très bon match, le joueur formé à l’Ajax était souvent en retard face à ses différents adversaires. Raison pour laquelle d’ailleurs il commit des fautes à l’aide de plusieurs poussettes dans le dos.

Otamendi (5,5) : Très bon dans sa surface, l’ancien défenseur de Manchester City a mis en échec le pauvre Dieng qui ne fit pas le poids face à la rigueur défensive de Nicolas Otamendi. Remplacé par Ferro (5) à la mi-temps.

Gilberto (4,5) : Fautif sur le but marseillais, il laissa trop de temps à Henrique pour pouvoir ajuster son centre. Hormis cela, il a su le contenir en dehors de sa surface de réparation. Remplacé par Gil Dias (5,5) à la mi-temps.

R. Silva (5,5) : Son influence par rapport au jeu portugais a diminué au fur et à mesure durant ce match amical. Cela fut vraiment compliqué au retour des vestiaires puisqu’il ne toucha alors plus que de très rares ballons. Remplacé par Pinho à la 70e.

Mário (5) : Rencontre en demi-tente pour le champion d’Europe 2016 avec le Portugal qui a alterné entre moments de grandes qualités, et d’autres où il diminua son engagement physique. Remplacé par Fernandes à la 87e.

Weigl (6) :Omniprésent dans l’entre-jeu, le joueur passé par Dortmund notamment a tout simplement rayonné de par sa faculté à récupérer de nombreux ballons, et de les faire remonter par la suite. Il provoqua le penalty au bout d’un quart d’heure de jeu seulement. Remplacé par Bernardo à la 87e.

Pizzi (5,5) : Remuant sur son côté, le premier buteur portugais aura animé efficacement le jeu dans son couloir droit. Il a été à l’origine de la majeure partie des chaudes occasions de son équipe. Remplacé par Waldschmidt à la 70e.

G. Ramos (5,5) : De bonnes percées sont à mettre à son actif, bien que celles-ci n’aient pas pu aboutir sur des frappes venant de son pied droit. Remplacé par Veríssimo (5,5) à la mi-temps.

Taarabt (5) : Un jeu dos au but qui aura permis aux siens de pouvoir faire remonter le bloc équipe. Remplacé par Seferović (5,5) à la mi-temps. Lui aussi remplacé à la 87e au profit de Carlos Vínicius.

 

Marseille (3-4-3) :

Mandanda (5,5) : Rapidement pris à défaut sur un penalty, El Fenomeno s’est incliné assez tôt dans le match. Il a été bon dans ses relances au pied et à la main.

Peres (3,5) : Titularisé pour la première fois sous ses nouvelles couleurs, le défenseur central arrivant en provenance de Santos commit sa première erreur fatidique. En effet, suite à un tacle désespéré, il commit un penalty qui s’en est suivi de l’ouverture du score adverse.

Alvaro (5) : Solide, l’international ibérique s’est imposé dans la plupart de ses duels entrepris. Une capacité à remporter ceux qui se déroulaient dans les airs plus particulièrement. Remplacé par Saliba à la 69e.

Balerdi (4) : Passif sur certaines actions, le joueur tout récemment acheté par l’OM s’est essentiellement reposé sur l’aide de ses camarades. Remplacé par Caleta-Car à la 69e.

Henrique (5,5) : A l’image de sa passe décisive pour le but de Payet, l’ailier brésilien aura donc fait les bons choix pour tenter des dribbles intéressants ; mais aussi pour adresser de bonnes passes. Remplacé par Konrad à la 69e.

Gueye (5) : Match assez compliqué pour l’ancien havrais qui a été contraint de commettre bon nombre de fautes afin d’annihiler les offensives lisboètes. Il confirme ses dernières prestations qui restent malheureusement en-deçà de ce qu’il nous avait montré la saison dernière. Il est capable de mieux.

Kamara (6) : Très bon à la récupération au milieu de terrain, le minot semble déjà fin prêt que ce soit d’un point de vue technique, ou bien même physique. Il a été difficile de le passer ce soir. Remplacé à la mi-temps au profit de Guendouzi (6).

Ünder (4) : Un jeu trop stéréotypé a nourri son jeu. Effectivement, il a trop souvent essayé de rentrer dans l’axe en tentant d’éliminer Grimaldo ; en vain. Remplacé par Amavi à la 69e.

Payet (6) : Voir ci-dessus.

Dieng (3) : Assez peu discret aujourd’hui, le jeune attaquant sénégalais n’aura pas eu la chance de pouvoir se créer une quelconque occasion. Remplacé par Benedetto à la 69e.

Gerson (5) : Moins en vue que lors des derniers matches, la recrue brésilienne a en effet joué plus bas lors de cette rencontre ce qui explique pourquoi il a été moins offensif. Il a néanmoins été intéressant pour combiner avec ses coéquipiers du milieu de terrain. Remplacé par Rongier (5,5) à la pause.

Romain Caballero.