real

  • Liga - 38ème j. | Les notes de Leganes - Real Madrid (2-2)

    L'Homme du match : Isco (7) : Véritable plaque tournante du dispositif du Real ce soir, il a été omniprésent, percutant et rugueux défensivement aussi. Entre doubles contacts et passes lumineuses, il a vraiment fait une belle partie.

    Leganes (5-4-1)

    Cuellar (5) : Il n'a jamais paru totalement décisif, mais ne pouvait pas non plus grand chose sur les 2 buts du Real. On l'a tout de même senti parfois un peu fébrile, mais aucune erreur notoire à son actif.

    Silva (6) : Assez autoritaire devant Asensio, il a été dans l'impact tout au long de la partie, écopant d'un jaune au passage. Il est aussi à l'origine de l'égalisation des siens, d'une belle passe pour Gil.

    Siovas (5.5) : Un peu plus entreprenant, il a su sortir des ballons propres, et est resté globalement solide derrière.

    Tarin (4.5) : Mis en difficulté en première période ou son placement sur le corner inscrit par Ramos laisse un peu à désirer, il n'a pas eu le temps de se ressaisir en deuxième période, remplacé par Assalé, très intéressant et auteur du but de l'espoir en fin de rencontre.

    Bustinza (3.5) : Soirée cauchemardesque pour le défenseur espagnol, qui a été aspiré par l'attaque du Real en première période, avant de sombrer d'une remise de la tête catastrophique venant donner à Isco l'occasion de délivrer une passe décisive à Asensio

    Rosales (4.5) : Trop discret lui aussi, il n'a pas donné de jus au schéma tactique de Leganes malgré un placement latéral qui aurait pu lui donner du champ avec un peu d'audace.

    Gil (6) : Excellent en première période ou il met un but tout en lucidité, il a un peu disparu ensuite, étant même un peu maladroit, probablement saisi par l'enjeu, en fin de rencontre. Cela dit, un joueur à suivre car il n'a que 19 Ans !

    Recio (6) : Très solide, il a été un peu le récupérateur de luxe pour les siens, et a permis de repartir souvent balle au pied à ses coéquipiers.

    Amadou (4) : Trop imprécis, il n'a jamais vraiment posé de problèmes aux Madrilènes, ni distillé de ballons vraiment utiles devant. Remplacé par Aviles, absolument excellent pendant le quart d'heure qu'il a joué !

    Ruibal Garcia (4) : Inexistant en première période ou il n'a jamais été en position d'inquiéter le Real, il a été remplacé à la mi-temps par Guerrero, tout aussi peu en vue.

    Manu (5) : Un peu sevré de ballons, il a tout de même effectué un travail défensif notoire en première période plutôt proprement, avant d'être remplacé par par Oscar, très percutant et véloce, qui est passé à deux doigts du but miracle en toute fin de partie.

    Real Madrid (4-3-3)

    Areola (6.5) : Auteur de quelques envolées opportunes, et très présent sur les attaques adverses, il a effectué une rencontre sereine et plutôt convaincante

    Mendy (6) : Son côté a été relativement bien verrouillé, et il a fait un travail de sape aussi à la récupération du ballon tout au long de la rencontre

    Sergio Ramos (7) : Toujours aussi impérial dans les airs, le meilleur défenseur du Monde a encore mis tout le monde d'accord sur corner, pour son 11ème but de la saison.. Sans limites !

    Militao (4.5) : Imprécis, un peu timoré, il a parfois donné des espaces aux adversaires, et n'a jamais paru tout à fait dans son match.

    Lucas (4.5) : Que de déchets et de ballons perdus ... Il a mis l'envie, mais le résultat n'était clairement pas au rendez-vous

     Isco (7) : Voir ci-dessus

    Casemiro (5) : On l'a connu plus facile au milieu de terrain, il a paru ce soir relativement contrarié par le milieu dense des locaux, même s'il a aussi réussi quelques belles percées dans la verticalité.

    Valverde (6.5) : Vif, avec une lecture du jeu très précise, il a dynamisé toute la partie le jeu des madrilènes.

    Junior Vinicius (5) : Très brouillon en première période, il a ensuite haussé son niveau de jeu pour réussir quelques raids tonitruants dans la défense adverse, sans toutefois être décisif.

    Benzema (4) : Complètement absent des débats ce soir, celui qui a fait une très grande saison avait activé le mode repos une journée avant les autres, et a été rapidement remplacé par Jovic, qui a fait une entrée plutôt séduisante avec de la percussion.

    Asensio (6.5) : Toujours virevoltant, il est un poison pour les défenseurs tant il est inspiré balle au pied. Il a d'ailleurs lucidement inscrit le deuxième but des siens.

     

  • Liga - 33ème j. | Les notes de Real Madrid - Getafe (1-0)

    Homme du match : Ramos (6) : Rassurant, toujours présent dans les duels, le capitaine madrilène fait preuve de sang froid sur penalty pour marquer son 9ème but de la saison, déjà (79'). Il est l'ame du Real Madrid. Averti à la 27ème.

    Real Madrid (4-3-3)

    Courtois (5,5) : Il dut s'employer à plusieurs reprises en 1ère période mais ne fut jamais réellement mis en danger. En revanche, le belge fit preuve de beaucoup de déchets dans ses relances aux pieds.

    Carvajal (5) : Il aurait pu être expulsé dès la 12' après une faute grossière de l'épaule sur Cucurella qui avait pris le dessus en vitesse. Il s'en tire seulement avec carton jaune. Il obtient, en revanche, le penalty qui permet au Real de se rapprocher du titre.

    Ramos (6) : Voir haut de page.

    Varane (non noté) : Blessé, le champion du monde français a du être remplacé un quart d'heure avant la mi-temps. Remplacé par Militaõ (32'), qui se loupa en voulant dégager un ballon et commit une grosse faute sur Cucurella. Il sera averti pour cet acte (47').

    Mendy (5) : Sa relance plein axe sur Mata (58') aurait pu couter cher au Real. Il apporte par sa vitesse et sa capacité à répéter les efforts mais il commet encore trop d'erreurs, notamment dans son placement.

    Casemiro (5) : Il a cru avoir obtenu un penalty à la 35ème minute de jeu mais la faute commise était bien en dehors de la surface. Moins souverain qu'à l'accoutumé a∞.LNu milieu de terrain, il fut gêné par l'impact et le pressing haut des joueurs de Getafe.

    Modric (4,5) : Peu en vue ce soir, le meilleur joueur du mondial 2018 est l'auteur d'une vilaine semelle sur Mata dans le temps additionnel de la 1ère mi-temps et sanctionné d'un carton jaune. Il se distingue par une belle frappe (55') avant de céder sa place à Valverde (64').

    Kroos (5) : Toujours très peu de déchet pour l'ancien joueur du Bayern mais beaucoup moins d'activité que lors de ses précédentes sorties.

    Isco (4) : On se demande combien de temps encore Isco gardera la confiance Zidane tant l'espagnol souffle le chaud et le froid. Comme souvent, il n'a pas pesé sur le jeu madrilène et parut en difficulté physiquement. Remplacé par Rodrygo (64').

    Vinicius (4) : Une nouvelle fois beaucoup trop d'imprécisions techniques pour un joueur supposé être très à l'aise techniquement... Logiquement remplacé par Asensio (64').

    Benzema (6) : Match sans pour le français, il n'a eu aucune occasion franche et fut rarement trouvé par ses coéquipiers. Remplacé par Mariano (90') qui sera averti dans le temps additionnel.

    Getafe (4-4-1-1)

    Soria (5) : Match difficile a encaisser pour le gardien de Getafe, très peu inquieté durant le match mais battu sur penalty par Ramos.

    Súarez (4,5) : Match moyen pour le latéral droit de Getafe, peu déstabilisé par Vinicius, il fut très discret et n'offra que trop rarement des solutions offensivement.Averti à la 52' et remplacé par Remeisero (76').

    Djené (4,5) : Pas grand chose à reprocher au défenseur togolais, à l'image d'Exeita, il a rarement été pris à défaut par les attaquants de la maison blanche.

    Etxeita (4,5) : Le basque, formé à Bilbao, a réalisé un match sérieux. Rassurant pour ses coéquipiers. Il ne peut rien sur le but, concédé sur penalty.

    Olivera (4) : Il concède le penalty synonyme de défaite pour Getafe, compromettant sévèrement les chances de qualification pour la prochaine LDC. Les joueurs du Real sont systématiquement passés par le coté gauche d'Olivera malgré le peu d'inspiration des madrilènes ce soir.

    Nyom (5) : Très solide, les joueurs du Real se sont systématiquement heurté au Camerounais coté gauche. Averti à la 47'.

    Timor (4,5) : L'ancien joueur de Gérone a été averti après seulement 15 secondes de jeu seulement, il fut le joueur le moins en vue du milieu de terrain du club de la banlieue de Madrid. Remplacé par Fajr (84').

    Maksimovic (5) : L'ancien de Valence a fait parlé son expérience au coeur du jeu et a su rivaliser physiquement avec Casemiro.

    Cucurella (5,5) : Le joueur formé au Barca qui vient d'être définitivement acheté par Getafe cette semaine a beaucoup gêné la défense madrilène par ses déplacements et sa vitesse. Remplacé par Duro (70').

    Arrambari (5) : L'Uruguayen fait preuve de beaucoup de générosité dans ses efforts. Pour preuve, 2 tirs, 5 centres et 4 fautes et un carton jaune (83') pour le meneur de jeu de poche. Remplacé par Rodriguez (86').

    Mata (5) : Très mobile, l'attaquant espagnol aurait pu marquer sur une belle frappe enroulée (58'). Remplacé par Molina (75'), trois minutes après avoir été averti.

  • Liga - 30ème j. | Les notes de Real Sociedad - Real Madrid (1-2)

    Homme du match : Ramos (6,5) : Après avoir remporté tous ses duels en 1ère mi-temps, il converti tranquillement le penalty obtenu par Vinicius (49’). Il s’agit du 7èmebut inscrit en Liga cette saison par le capitaine madrilène. Remplacé par Militaõ  (60’) suite à une blessure au genou lors d'un contact avec Alexander Isaak.

    Real Madrid (4-3-3)

    Courtois (5,5) : Il n’eut à s’employer qu’une seule fois ce soir sur une frappe puissante d’Alexander Isaak avant la réduction du score des basques à la 82ème minute.

    Carvajal (5) : Plus timide qu’à l’accoutumé dans ses montées, il manque de spontanéité dans son centre (40’).

    Ramos (6,5) : Voir haut de page.

    Varane (6) : Mis à part un duel qu’il remporte à la course face à Isaak juste avant la mi-temps, il ne fut pas mis en danger par les attaquants basques.

    Marcelo (6) : Plus en jambes qu’en 1ère partie de saison, le Brésilien parait plus affuté. Il n’a pas souvent été débordé dans son couloir gauche et a souvent apporté une solution offensivement.Remplacé par F.Mendy (89’).

    Casemiro (5) : Averti dès la 20' pour un coup de coude sur Merino dans un duel aérien Merino, l’impact du brésilien sur le jeu madrilène a encore été trop limité ce soir.

    Valverde (5,5) : Après avoir été positionné en tant qu’ailier dans la semaine contre Valence, le jeune Uruguayen retrouvait son poste de prédilection. Pourtant, il n’eut pas l’impact habituel et s’est peu projeté vers l’avant. Il offre tout de même le centre décisif pour Karim Benzema sur le 2ème but des merengues. Remplacé par Modric (89’).

    Kroos (5.5) : Moins en vue que contre Valence, le champion du monde allemand a été obligé de jouer dans un rôle plus défensif que cette semaine. Il aurait pu surprendre Remiro sur une frappe flottante à l’entrée de la surface (62’).

    James (4.5) : Emprunté, pas dans le rythme, le colombien a enchainé les imprécisions techniques en 1ère période, à l’image d’un ballon en retrait pour Courtois, très compliqué à négocier. Remplacé par Asensio (80’).

    Vinicius (6) : Toujours très généreux dans ses efforts, il tente énormément, provoque, cependant et malgré son penalty obtenu, il manque encore de précision dans le 30 derniers mètres pour pouvoir prétendre à une place de titulaire indiscutable.

    Benzema (6) : Peu en vue dans ce match, le francais se procure une seule situation en 1ère période (33') avant un nouvel enchainement de classe (70’) pour son troisième but de la semaine. Indispensable. Remplacé par Mariano Diaz (80’).

    Real Sociedad (4-5-1)

    Alex Remiro (5) : Pris à contre-pied sur le penalty de Ramos, le gardien basque ne peut rien non plus sur le second but, masqué par son défenseur.

    Gorosabel (3,5) : ll fut le maillon faible de la défense basque ce soir. Le défenseur basque a souvent été pris par la vitesse de Vinicius. Le danger est constamment venu de son côté. Averti à la 28’ pour une faute sur le bresilien. Remplacé par Elustondo (60’).

    D.Llorente (4,5) : Il est l’auteur de la faute sur Vinicius qui entraine l’ouverture du score de Sergio Ramos. Globalement plus en difficulté que Le Normand, son compère en défense centrale.
    Le Normand (5) : Match solide du breton malgré la défaite. Toujours très concentré, le français dégage beaucoup de sérénité.

    Nacho Monreal (5) : L’ancien joueur d’Arsenal a bien bloqué son couloir, bien aidé par un James peu en jambes et rentrant souvent dans l’axe.

    Zubeldia (4,5) : Trop effacé au milieu, il fut remplacé par Zubimendi (81’).

    Odegaard (4,5) : Le Norvégien, prêté par le Real, n’a pas rendu sa meilleure copie. Habituellement très propre, il fit quelques erreurs dans ses transmissions et eut du mal à se situer sur le terrain ce soir. Il céda sa place à Lopez (81').

    Mikel Merino (5) : Le jeune champion d’Europe U20 est signalé hors-jeu sur le but refusé de la Sociedad. Il se rattrape en réduisant le score (82’).

    Mikel Oyarzabal (4) : Le capitaine de la Real n’a pas su se montrer dangereux ce soir. Logiquement remplacé par Januzaj (60’) qui pensait avoir égalisé après une très belle frappe à l’entrée de la surface, but finalement refusé pour un hors-jeu de Merino.

    Portu (4) : Le joueur formé à Valence a tenté a de rares reprises de faire parler sa vitesse mais a fait preuve de beaucoup de déchets dans le jeu.

    A.Isaak (5,5) : Certainement le joueur le plus en vue de la Sociedad ce soir, il a posé quelques problèmes à la défense madrilène par ses déplacements, sa puissance et sa vitesse. Auteur d’une belle frappe repoussée par Courtois en début de seconde periode. Remplacé par Willian José (81’).

  • Liga - 12ème j. | Les notes de Real Madrid - Betis Séville (0-0)

    Homme du match : Robles (7) :

    Solide sur sa ligne de but, il a repoussé une à une les tentatives de frappes adverses

     

    Real Madrid (4-3-3) :

    Courtois (6) : Aucunement inquiété par les frappes du Betis qui ne présentaient aucun danger apparent.

    Mendy (6) : Il a obligé Nabil Fekir à dézoner puisqu’il avait perdu le rapport de force avec Mendy. En effet, le latéral madrilène est venu chercher le ballon très haut dans les pieds du numéro 8 du Betis.

    Ramos (6) : Une perfection dans ses duels aériens où il a fait parler son jeu de tête et une bonne qualité de relance ont été les maîtres-mots du soir pour le capitaine des Merengue.

    Varane (5,5) : Vigilant et à l’affût, le défenseur français a veillé avec Ramos à ce que les sevillans n’aient aucune occasion réelle pour marquer. Il l’a plutôt bien fait puisque cela a obligé les joueurs du Betis à tenter des frappes de loin.

    Carvajal (5,5) : Très haut sur le terrain, il a constamment harcelé Moreno qui n’a pas toujours réussi à le suivre lorsqu’il dédoublait avec Rodrygo.

    Modrić (5,5) : Il a profité de la qualité de vitesse de Rodrygo pour le lancer dans la profondeur aux abords de la surface. En résumé, une excellente vision du jeu et des décalages judicieux pour le ballon d’or en titre.

    Casemiro (4,5) : Match compliqué pour le brésilien a souvent perdu ses duels au milieu de terrain, et commettait aussi des fautes pour annihiler les occasions du Betis.

    Kroos (6) : Une précision chirurgicale pour l’allemand qui a régulièrement trouvé Hazard et Mendy dans le dos d’Emerson.

    Hazard (5,5) : Il a profité de l’espace laissé dans le dos d’Emerson pour s’y engouffrer et délivrer de bons centres pour Benzema. Il n’a pas hésité à combiner avec Mendy et Kroos qui montaient en soutien.

    Benzema (5,5) : Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il a eu les occasions d’en mettre au fond. Les ballons lui étaient régulièrement transmis mais KB9 est tombé sur un très bon gardien ce soir.

    Rodrygo (5) : Quelque peu brouillon dans ce qu’il voulait faire, le tout jeune brésilien a tout de même multiplié les courses sur son côté droit pour apporter davantage d’intensité dans le jeu de son équipe. Remplacé par Vinicius à la 65’.

     

    Betis Séville (5-3-2) :

    Robles (7) : Voir ci-dessus.

    Moreno (5,5) : Une première mi-temps où il s’est vu prendre de vitesse sur chaque accélération de Rodrygo. La seconde nettement meilleure puisqu’il a été plus réfléchi dans son placement pour limiter les prises de vitesse du brésilien.

    Sidnei (6) : Il a grandement participé au match nul de son équipe sans encaisser de but. En effet, il a régulièrement contré les frappes de Rodrygo; notamment dans les dix dernières minutes.

    Feddal (6) : Le marocain a livré un vrai combat contre l’avant-centre Merengue. Il ne lui a pas laissé beaucoup d’espaces et a contré les tentatives du français.

    Mandi (5,5) : Il a dégagé quelques centres chauds venant du pied gauche de Mendy qui étaient destinés à Karim Benzema au point de penalty.

    Emerson (4) : Il a eu des largesses défensives qui ont mises en péril le résultat de son équipe, puisque tant Hazard que Mendy sont partis tous deux dans son dos.

    Canales (5,5) : Plan de jeu défensif oblige, le milieu espagnol s’est contenté de transmettre aux joueurs souvent placés derrière lui. Il a toutefois trouvé ses attaquants à de rares moments lorsque ces derniers s’engageaient dans le dos de Casemiro.

    Bartra (4) : Il a connu bien des difficultés au cœur du jeu car il a constamment été pressé par les milieux du Real, occasionnant de nombreuses passes ratées. Il n’a pas fait le poids face à ses homologues madrilènes.

    Guardado (5,5) : Le mexicain a souvent joué en retrait. Ce n’est pas un reproche étant donné que son équipe a joué le match nul durant ce match, il a donc fait tourner intelligemment sans prendre de risques.

    Moron (4) : Serré par Carvajal et Modrić, il n’a eu que très peu de ballons à négocier, s’il ne se l’est pas fait reprendre immédiatement après. Remplacé par Iglesias à la 74’.

    Fekir (5) : Il est l’auteur de la majeure partie des frappes du Betis. Il a préféré quitter son côté droit au profit de l’axe puisque Mendy ne lui laissait aucune chance pour progresser. Remplacé dans les dernières secondes par Gutiérrez.

    Romain Caballero.

  • Ligue des Champions - 3ème j. | Les notes de Galatasaray - Real (0-1)

    Homme du match : Muslera (8,5) :

    D’importantes parades ont été réalisées à de nombreuses reprises, bien qu’il n’encaisse un but ce soir issu d’une frappe légèrement déviée par son propre défenseur.

     

    Galatasaray (3-4-1-2)

    Muslera (8,5) : Voir ci-dessus.

    Marcão (5) : Pris de vitesse sur les accélérations de Rodrygo, le brésilien a souvent été à la limite de lâcher totalement le marquage sur le jeune ailier du Real.

    Donk (4,5) : Il fait preuve d’un marquage trop laxiste pour le néerlandais sur le but, mais s’est bien rattrapé par la suite en coupant bien les centres des latéraux madrilènes. Feghouli (4) le remplaça à la mi-temps pour tenter de revenir au score. Il n’a pas été trouvé dans les 25 derniers mètres, puisque ses partenaires le cherchaient dans la profondeur mais il était bien pris par Varane.

    Luyindama (4) : Difficile pour lui de défendre sur un Hazard en feu. Il a souvent été pris par les dribbles du belge qui a joué sur la lenteur du défenseur congolais. Il perdit donc la quasi-totalité de ses duels face à son vis-à-vis. Il a néanmoins été assez bon dans des passes à destination de Mariano.

    Nagatomo (5,5) : L’expérimenté joueur japonais a dans un premier temps bien combiné avec Babel et Belhanda en première mi-temps, où il n’hésita pas à proposer des solutions en attaque. Au retour des vestiaires, il n’a pas été aussi tranchant qu’auparavant.

    Seri (6) : Il a formé un bon duo devant la défense avec Nzonzi. Le joueur passé par l’OGC Nice s’est beaucoup plus projeté que son coéquipier même s’il a été brouillon dans ses centres et transmissions offensives. Remplacé par Mor à la 77’.

    Nzonzi (6) : Une énorme présence au milieu de terrain où le français n’a pas hésité à revenir constamment suppléer les siens en défense. Il a été très bon dans les duels aériens sur les coups de pied arrêtés tant offensifs que défensifs.

    Mariano (5,5) : Il a joué intelligemment en voulant jouer dans le dos de Marcelo qui était encore très haut ce soir; mais Varane et Casemiro veillaient. Il a délivré des centres en retrait de qualité mais a laissé beaucoup trop d’espace à Kroos et Hazard derrière lui.

    Belhanda (5,5) : Électron libre de cette équipe turque, il s’est illustré de par sa disponibilité au milieu de terrain. Il a bien combiné avec Babel et Nagatomo, mais a connu plus de difficultés en fin de première période pour effectuer le bon choix. Remplacé par Bayram à la 67’.

    Babel (4,5) : Il a souvent été trouvé sur le côté gauche mais a été régulièrement stoppé par la doublette Varane-Carvajal. Il a commis des gestes bien trop approximatifs aux abords de la surface de réparation.

    Andone (5) : Il est le principal adversaire du gardien du Real ce soir. En effet, il a eu de bonnes situations de frappes qu’il cadra pour la plupart. Malgré son geste juste dans ses tentatives, le roumain a dû s’incliner face au belge qui a sans doute (enfin) rassuré les siens.

     

    Real Madrid (4-3-3) :

    Courtois (6) : Décisif, le gardien belge a livré une bonne prestation en réalisant d’importantes parades notamment en début de rencontre.

    Marcelo (6) : Aussi bon offensivement que défensivement, le brésilien a réalisé un match sérieux pour défendre Mariano et partir en contre tout de suite après.

    Ramos (5,5) : Sans être impressionnant, le capitaine madrilène a fait le travail. Il a correctement défendu sur les appels d’Andone et de Feghouli, même si son début de rencontre était approximative.

    Varane (6) : De nombreux tacles gagnants face aux attaquants stambouliotes. Une présence et justesse dans ses interventions qui ont permis au Real d’être bien plus solide au retour ses vestiaires.

    Carvajal (5,5) : Des montées intéressantes ayant débouché sur des centres de qualité qui ont toutefois trouvé les défenseurs de Galatasaray.

    Valverde (5,5) : Il a quelque peu délaissé les tâches offensives à ses coéquipiers du milieu. Il s’est projeté pour apporter un maximum de possibilités à Rodrygo. Remplacé par James à la 79’.

    Casemiro (6) : Il a parfaitement quadrillé le milieu du terrain pour réduire les espaces pour Belhanda. Il a en effet récupéré pas mal de ballons dans les pieds des joueurs adverses grâce à un pressing constant et payant.

    Kroos (7) : D’innombrables récupérations suivies d’accompagnements en attaque. Une dépense d’énergie remarquable pour le milieu de terrain allemand qui s’est même vu marquer ce soir. Une énorme partie pour lui qui a rayonné dans l’entre-jeu.

    Hazard (6) : D’abord timide et discret avant de devenir très remuant, l’ailier belge a su monter en régime et causer un bien grand mal à Luyindama pour défendre. Il a tenté quelques frappes mais trop axées sur Muslera. Remplacé par Vinicius à la 79’.

    Benzema (6) : Excellent dans l’orientation du jeu de son équipe, le français a joué à la fois avant-centre mais aussi meneur de jeu. Il s’est procuré quelques occasions mais en a aussi créée à ses partenaires grâce à ses décalages.

    Rodrygo (5) : Quelque peu maladroit dans ses derniers gestes, il a le mérite d’avoir tenté de bonnes combinaisons avec ses partenaires pour mettre à mal la défense stambouliote. Remplacé par Jovic à la 82’.

    Romain Caballero

  • Liga - 8ème j. | Les notes de Real Madrid - Grenade (4-2)

    Homme du match : Hazard (6) :

    Alors qu’il débuta timidement ce match où il était loin d’être étincelant, le néo-madrilène a enfin marqué son premier but sous ses nouvelles couleurs d’un subtil lob. Il a ensuite délivré une passe décisive pour Modrić, ce qui symbolisa sa montée en puissance. Remplacé par Isco à la 70’

     

    Real (4-3-3) :

    Areola (3) : Match pas vraiment serein pour le portier français. Il se met en danger tout seul après une passe en retrait et commit la faute. En perte de confiance, il encaissa le penalty puis un second but sur corner.

    Carvajal (5,5) : Inhabituel arrière gauche suite à la blessure de Marcelo, l’international espagnol n’a pas proposé de solutions en attaque. Il s’est principalement cantonné à défendre sur Puertas.

    Ramos (5,5) : De bonnes interceptions, souvent assez hautes sur le terrain mais aussi des têtes bien placées sur les coups de pieds arrêtés.

    Varane (5,5) : Pas mis en danger en première période, la seconde l’a été qu’à quelques moments. En général, Varane a bien géré l’espace dans son dos et les trajectoires de passes.

    Odriozola (6) : De bonnes transmissions et combinaisons avec Valverde et Bale ont été les maîtres-mots de sa bonne prestation du jour. Il délivra même un centre victorieux trouvant James, seul au deuxième poteau.

    Kroos (non noté) : Blessé à la demi-heure de jeu, il réalisait jusqu’alors un match sérieux toujours plein de justesse. Remplacé par Modrić (6) pour le reste de la rencontre. Auteur d’une splendide frappe qui finît en lucarne, le croate n’a pas hésité à se projeter vers l’avant tout en étant particulièrement présent au milieu de terrain.

    Casemiro (5) : C’est un match moyen pour le brésilien qui a été de moins en moins fort physiquement pour récupérer les ballons. Il avait pourtant bien démarré mais au fil du match il a perdu quelques ballons évitables.

    Valverde (5,5) : Toujours très présent combatif dans le bon sens du terme comme en témoigne ses nombreux contre favorables sur le second but de son équipe.

    Hazard (6) : Voir ci-dessus.

    Benzema (6) : Un match assez pauvre en occasion mais il n’en fallait pas des tonnes pour que l’attaquant concrétise cette situation. Suite à un bon centre de Bale il conclut du plat du pied, même si le gardien n’est pas irréprochable l’essentiel est que le but est valable pour le Real.

    Bale (5,5) : Quelques bons débordements pour le gallois dont un qui a été bénéfique pour Benzema. Sur cette action, il centre parfaitement de l’extérieur du pied pour servir le français qui conclut. Remplacé par James en fin de match. Il marqua le quatrième but Merengue dans les derniers instants sur un centre d’Odriozola.

     

    Grenade (4-3-3) :

    Silva (5,5) : Il n’a pas toujours exempt de tout reproche sur les buts encaissés, il a tout de même su réaliser des parades importantes comme celle à la 85’ face à Benzema. Ces dernières auront eu le mérite à son équipe de croire à une possible égalité avant le quatrième but du Real.

    Neva (3) : Un match délicat pour le défenseur droit qui n’a pas suffisamment bien défendu. La faute aux montées incessantes d’Odriozola mais aussi de Valverde qui s’engouffraient sans son dos.

    Sánchez (5,5) : De nombreux dégagements pour le défenseur central de 32 ans face aux frappes de Valverde et Benzema. Attention tout de même à se mettre d’accord avec son coéquipier de charnière centrale s’ils veulent jouer le piège du hors-jeu ou non.

    Duarte (5) : Défensivement il s’est pas mal reposé sur son compère Sánchez, négligeant parfois la lecture des passes en profondeur madrilènes. Mais sur les quelques corners et coups francs il s’est bien illustré cadrant par l’occasion. Une finit au fond où il profita que Varane fût surpris par la première déviation d’un joueur de Grenade.

    Díaz (5) : Contrastée est la performance du capitaine andalous. Il a certes délivré une belle passe décisive en déviant un ballon sur corner, mais il a pendant plus d’une heure rencontré quelques difficultés à défendre sur Hazard.

    Herrera (5) : Il a souvent joué haut sur le terrain, parfois même trop haut. Lorsqu’il perdit un ballon ses adversaires profitaient de l’espace délaissé au milieu de terrain pour partir en contre-attaque. Il essayait de combler la pauvreté offensive de son équipe.

    Montorro (non noté) : Sorti sur blessure et remplacé par Maxime Gonalons (5,5) à la 6’. Le joueur prêté par la Roma a passé un match délicat au vu de la très bonne forme des milieux et attaquants Merengue. Il a toutefois su se montrer bon sur les quelques décalages entrepris.

    Azeez (3) : Le milieu nigérien a été transparent aujourd’hui qui ne toucha que treize maigres ballons en 51 minutes de jeu pourtant. Remplacé par Vadillo qui apporta bien plus offensivement, notamment avec des centres trouvant preneurs.

    Machís (4,5) : Très peu de réussite pour lui en terme de duels mais aussi en tentatives de dribbles. Il réussit cependant son penalty face à Areola pour réduire l’écart.

    Soldado (2) : Plutôt transparent dans ce match, il s’est principalement montré dans ce match avec un rude contact avec un adversaire, sanctionné d’un carton jaune. Aucune tentative de frappe à son actif. Remplacé par Luna à l’heure de jeu. C’est grâce à lui que son équipe obtient un penalty puisqu’il va presser Areola qui prit trop de temps pour se dégager.

    Puertas (2) : Un nombre incalculable de ballons perdus et un manque cruel de précisions dans ses passes sont synonymes de sa très mauvaise performance cet après-midi.

    Romain Caballero.

  • Liga - 5ème j. | Les notes de FC Séville - Real Madrid (0-1)

    Homme du match : Benzema (6,5) :

    Auteur de quelques bons décalages sur Hazard ou James, le numéro 9 Merengue a eu peu d’occasions de frapper au but mais cela ne l’a pas empêché de faire preuve d’opportunisme. Il marque d’une splendide tête décroisée suite à un centre bien ajusté par Carvajal.

     

    FC Séville (4-3-3) :

    Vaclík (5,5) : Deux gros arrêts première mi-temps, face à Hazard tout d’abord puis face à Carvajal. Sur le but concédé, il est pris à contrepied par KB9.

    Reguilón (4) : Quelques erreurs à mettre à l’actif du joueur prêté par le Real justement, lui qui a souvent perdu des balles au niveau du milieu de terrain.

    Carriço (5,5) : Il a compensé les quelques absences de son arrière gauche. Une bonne lecture des trajectoires des ballons lui a permis de donner plus de difficultés à Bale pour évoluer. Cependant, il ne défend pas suffisamment bien sur le une-deux de Carvajal qui partit dans son dos. Remplacé par Nolito pour essayer d’égaliser dans les derniers instants du match.

    Diego Carlos (5,5) : L’ancien défenseur du FC Nantes s’est particulièrement illustré dans les duels aériens. Il en rate un seul où il ne peut pas intervenir, et c’est malheureusement pour lui lorsque son équipe encaisse le but synonyme de défaite.

    J. Navas (6) : De très nombreuses montées pour l’international espagnol qui a souvent occupé un poste de milieu droit, voire même ailier; comme quoi l’âge n’est pas un handicap.

    Jordan (5,5) : Il a été le principal récupérateur et organisateur de son équipe. C’est lui qui a, le plus souvent, stoppé Hazard lorsque celui-ci tenta des percées dans le camp de Séville. Javier Hernández, dit Chicharito, le remplaça à la 70’ pour essayer de revenir au score.

    Fernando (5,5) : De bonnes interceptions pour lui face aux attaquants de la Casa Blanca. Il a très souvent trouvé Lucas Ocampos dans la profondeur, dans le dos de Reguilón.

    Banega (5) : Malgré avoir touché de nombreux ballons, Banega n’a pourtant pas été impeccable dans l’organisation du jeu de son équipe.

    F. Vásquez (4) : Bien muselé par Ferland Mendy puis Daniel Carvajal, le joueur passé par Palerme n’a pas été en réussite face aux latéraux madrilènes. Remplacé par Torres à la 52’.

    L. De Jong (5,5) : C’est un Luuk De Jong mobile que l’on a vu ce soir. Il s’est en effet beaucoup excentré pour apporter plus de présence sur les côtés.

    Ocampos (6) : Un match très sérieux où l’ancien marseillais a fait preuve d’abnégation dans tout ce qu’il a tenté. Une débauche d’énergie tout simplement remarquable pour l’argentin.

     

    Real Madrid (4-2-3-1) :

    Courtois (6) : Pas mis en danger ce soir par les offensives sévillanes.

    F. Mendy (5,5) : L’ancien joueur de l’Olympique Lyonnais a profité des espaces délaissés par les montées de Navas pour offrir des solutions le long de la ligne de touche. Défensivement, il a plutôt bien tenu le coup malgré les nombreuses combinaisons entre Ocampos et Navas.

    Ramos (5,5) : Match presque tranquille pour le capitaine emblématique du Real qui n’as pas souvent été inquiété par De Jong et ses partenaires. Il a dû intervenir à quelques reprises en allant au contact des attaquants adverses.

    Varane (6) : A l’image de Sergio Ramos, le joueur français n’a pas eu de mal à défendre sur les attaquants du FC Séville.

    Carvajal (6) : Tout comme son homologue sévillan, l’arrière droit ne s’est pas restreint aux tâches défensives. Il a joué assez haut sur le terrain et s’est même offert le luxe de défier Vaclík, mais le portier tchèque se coucha bien pour stopper sa frappe. Son haut placement lui a permis de déposer un ballon sur la tête de Benzema qui concrétisa l’occasion

    Kroos (6) : Le milieu allemand a dû compenser le manque d’activité de James ce soir. Par conséquent, il s’est vu être un bon élément de l’organisation du jeu du Real en lançant ses attaquants dans la profondeur avec une certaine réussite.

    Casemiro (6) : Très grosse présence au milieu pour le brésilien. Il a gratté pas mal de ballons et les a bien utilisés en les transmettant à ses attaquants dans le bon tempo.

    Hazard (3,5) : Le belge ne fait pas un très bon match puisque ses offensives ont souvent été annihilées par les milieux sévillans. Ces derniers ont d’ailleurs commis des fautes pour l’arrêter au niveau du rond central. L. Vásquez rentra en fin de match à l’approche du temps additionnel.

    James (4,5) : Trop discret ce soir, le milieu offensif colombien ne s’est pas montré très inspiré puisqu’il n’effectua pas les bons gestes dans la moitié de terrain adverse. Remplacé par Valverde à un quart d’heure de la fin du match.

    Bale (5) : Une bonne entame de match de la part du gallois, qui a baissé en régime au fur et à mesure de la rencontre. D’abord virevoltant, il s’est vite mué à jouer en remise et non plus en provoquant par ses dribbles.

    Benzema (6,5) : Voir ci-dessus.

    Romain Caballero.

  • Real – Mercato: Un ménage extraordinaire se prépare à Madrid !

    La direction du Real de Madrid serait en train de préparer un grand ménage au sein de l’effectif et du staff technique madrilène en prévision de la prochaine saison.

    Après une saison catastrophique, élimination face à l’Ajax Amsterdam en Ligue des champions et une petite troisième place en Liga.

    Les responsables du club de Madrid sont en train de travailler sur plusieurs dossiers à quelques mois du début du mercato d’été.

    L’un des noms qui circulent le plus en ce moment est celui du technicien portugais, José Mourinho. Ce dernier aurait déjà exigé le départ de quatre cadres du vestiaire ; Gareth Bale, Karim Benzema, Sergio Ramos et Marcelo.

  • Real – Mercato: Nouveau rebondissement dans le dossier Marcelo !

    L’international brésilien du Réal de Madrid, Marcelo Vieira, vient de subtilement mettre fin à toutes les spéculations concernant un éventuel départ, cet été.

    L’arrière gauche de la Seleção a indiqué dans une post Instagram qu’il était à sa place chez les madrilènes, le défenseur de 30 ans a écrit : « Ici c'est ma maison. ».

    Des informations publiées par la presse italienne, ces dernières semaines, ont parlé d’un probable transfert en direction de la Juventus de Turin.

    Marcelo Vieira est arrivé à Madrid en 2006. Il a porté le maillot du club de la capitale espagnole à 24 reprises, cette saison, pour trois buts inscrits et quatre passes décisives offertes.

  • Liga - 14ème j. | Les notes de Real Madrid - Valence (2-0)

    Homme du match : (7) : A l'image de Varane ou Ramos, le croate a lui aussi livré un match plus conforme à ses standards de la saison précédente. A croire que l'annonce du nouveau ballon d'or lundi prochain a un certain pouvoir d'influence. Très mobile et au pressing quand il le faut, le meneur de jeu nous a gratifié de ses plus beaux contrôles orientés, de sa vision de jeu retrouvée et de ses ballons donnés au millimètre. Il est remplacé par Valverde à la 71e.

     

    Real Madrid (4-3-3)

    Courtois (5,5) : Il a parfois joué comme le premier relanceur de son équipe, surtout en première mi-temps. Peu mis en difficulté, il a bien fait ce qu'il devait faire. Il sort une grosse parade sur un Batshuayi signalé hors-jeu mais qui ne l'était pas en réalité.

    Carvajal (6) : Après une poussée madrilène, Carvajal insiste, crochète bien Gaya puis centre et provoque le but contre son camps de Wass dès la 8e. Tojours aussi solide, le latéral espagnol, lui, est assez constant depuis le début de saison.

    Varane (6) : Concentré, le français a signé un match de meilleure facture que ce qu'il a parfois pu faire ces derniers temps. Il s'est notamment parfaitement occupé de Gameiro.

    Ramos (6,5) : Un match très autoritaire de Sergio Ramos. Son déclin annoncé, il le remet à plus tard. Un découpage en règle les deux pieds décollés sur lequel l'arbitre ne siffle même pas faute. Du classique pour le capitaine de la maison blanche.

    Reguilon (6,5) : Très volontaire, il a souvent apporté le danger sur son côté gauche par ses percussions et ses combinaisons avec Ceballos et Bale. Pas mauvais défensivement non plus.

    Modric (7) : Voir ci- dessus.

    Llorente (6,5) : Intelligent dans son placement et à l'aise techniquement, il a livré un très bon match, notamment en première période. Il a aussi su amener le surnombre offensivement quelques fois, comme sur une énorme occasion qu'il provoque et qu'Asensio ne conclue pas. Casemiro a plutôt intérêt à vite revenir s'il ne veut pas perdre sa place.

    Ceballos (6) : Moins fou fou que d'habitude mais plus consistant. Il s'est offert un "Verratti moment" à la 62e alors qu'il tricote dans sa propre surface. Il prend un carton jaune à la 71e pour une faute sur Gaya et il est remplacé par Isco à la 80e.

    Lucas Vazquez (5,5) : Il a un peu levé le pied en 2ème mi-temps mais il a livré un match correct. Sur un contre en deux temps, il est bien servi par Benzema à la 83e et il croise son pied gauche pour le but du 2-0.

    Benzema (6,5) : Bien servi par Bale, il envoie une volée zidanesque du gauche à la 3e qui passe de peu à côté. Il a joué très juste ce soir. Son altruisme et son sens du jeu continuent de faire de lui et joueur unique et agréable à voir jouer.  Après une temporisation intelligente, il lève la tête et adresse une passe décisive pour Lucas Vazquez à la 83e.

    Bale (5,5) : Comme à son habitude, le gallois tente beaucoup et offre des solutions aux siens mais on reste toujours un peu sur notre faim. Il est remplacé à la 63e par Asensio.

     

    Valence (4-4-2 )

    Neto (4) : Il a la main ferme sur une grosse frappe de Bale à la 29e en angle fermé. Mais pour le reste, il n'a pas dégagé une grosse sérénité comme sur un dégagement plein axe en première période par exemple.

    Wass (3,5) : Un csc de la tête à la 8e, le danois a souffert ce soir. Il est remplacé par Piccini à la 68e.

    Garay (5) : Il n'a pas fait de miracle, ni d'étincelle.

    Paulista (4,5) : Une première mi-temps compliquée où il n'est pas exempt de tout reproche sur le premier but. Il s'est un peu repris en deuxième mi-temps. Il a signé quelques belles interventions et il n'était pas loin d'égaliser à la 65e en reprenant un coup franc au deuxième poteau après une déviation de la tête de Coquelin. Il a pris un carton jaune à la 5e pour une faute sur Benzema.

    Gaya (4) : Comme beaucoup de ses coéquipiers, sa deuxième mi-temps a été meilleure que sa première. A la 20e, Lucas Vazquez lui fait un double contact merveilleux sur lequel il n'a pas d'autre solution que de retenir par la main son bourreau. Il prend un carton jaune pour ce geste d'anti-jeu.

    Soler (5) : L'un des plus volontaires côté catalan ce soir. Il a corrigé ses approximations techniques au retour des vestiaires. Il prend un carton jaune à la 11e pour un pied en avant sur Reguilon.

    Parejo (4) : Une frappe molle aux 30 mètres sans danger pour Courtois à la 31e, une action symptomatique de son match dans lequel il a cruellement manqué de peps. Complètement dépassé physiquement en première période, il s'est un peu repris après la pause. Plus présent à la construction, il sert, par exemple, magnifiquement Mina par dessus la défense et en profondeur à la 53e.

    Coquelin (2,5) : Il n'a rien pu faire face à la mobilité des madrilènes ce soir. Comme son capitaine, il a toujours été en retard. Il est remplacé par Kondogbia à la 68e qui a amené un peu plus de densité physique.

    Guedes (2) : Invisible, innofensif, innutile. Le portugais a été inexistant.

    Mina (3,5) : On ne l'a pas vu en première mi-temps. Il a commencé à toucher le ballon au retour des vestiaires : un centre-tir dangereux, un très bon appel entre les deux centraux pour une énorme occasion manquée après un très bon contrôle, encore un bon appel dans la surface, servi par Soler, il est repris par Llorente...

    Gameiro (3,5) : Il signe le premier tir des siens au dessus à la 28e. Il a fait des appels et a essayé de se rendre disponible, même dos au but. C'était un match compliqué pour lui. Il est remplacé à la 72e par Batshuayi.