asse

  • ASSE, SCO : Les sanctions vont tomber dès mercredi contre Saint-Etienne

    RMC Sport informe ce samedi que les débordements qui ont eu lieu avant le match entre l’ASSE et Angers SCO, seront examinés dès mercredi par la commission de discipline de la LFP.

    Selon le média français, l'instance a déjà commencé à réfléchir aux sanctions qui seront prises à l'encontre du club stéphanois et de ses supporters.

  • ASSE, SCO : Claude Puel encense ses joueurs après le nul contre Angers

    L’AS Saint-Etienne a arraché le match nul contre Angers (2-2) ce vendredi à domicile en Ligue 1. Au sortir de la rencontre, l’entraîneur des Verts Claude Puel a salué l’investissement de ses joueurs.

    « J'ai félicité mes joueurs à la fin du match. Ils ont démontré un coeur énorme, d'abord en gardant le fil malgré l'heure de décalage, en restant concentrés. Ils ont fait une très bonne entame, avec beaucoup de jeu, on a étouffé notre adversaire. C'est dommage de ne pas concrétiser dans ces temps forts. Le scénario de nos derniers matchs se répète. Mais face à ces vents contraires, ils ont fait preuve d'abnégation, ils n'ont rien lâché jusqu'au bout. Ils étaient à l'unisson, il y a eu grosse osmose. Ils voulaient gagner ce match. C'est mérité de revenir au score et je pense qu'on a perdu deux points vu la physionomie du match », a-t-il expliqué au micro de Prime Video

  • ASSE : Claude Puel demande de la patience pour Ramirez

    Recruté cet été, Juan Ignacio Ramirez connaît un début de saison compliqué à l’image de son club de l’AS Saint-Etienne. En conférence de presse d’avant match contre Angers ce jeudi, Claude Puel demande de la patience pour l’attaquant uruguayen.

    « Il est en capacité physique, il peut être dans le groupe. On verra s'il sera dans le groupe, s'il sera retenu ou non. Parce qu'il y a des paliers à passer pour lui, notamment dans l'adaptation. L'adaptation à un jeu qui va plus vite, l'adaptation à de la densité et à beaucoup de choses. J'espère que cela va aller de plus en plus vite et qu'il sera de plus en plus performant. Il évolue au milieu de ses camarades, il essaie de montrer ses qualités, il aimerait s'exprimer un peu plus parce qu'on a besoin de ça dans le football pour établir mieux le contact. C'est un peu difficile parce qu'il ne parle que l'espagnol, il est assez introverti, c'est la première fois qu'il sort de son pays. Il faut être patient avec lui », a-t-il expliqué.

  • ASSE : La réponse de Claude Puel aux ultras qui réclament sa tête !

    Une banderole réclamant le départ de Claude Puel a été accrochée ce jeudi par des supporters de Saint-Étienne devant le centre d'entraînement. Ce à quoi le technicien des Verts a répondu avec philosophie en conference de presse.

    « Je ne vais pas m'étaler. Mon action, je la mène depuis deux ans, et je suis en mission. Je veux rester bien concentré sur ce que l'on a à faire dès le prochain match. Je pense que les supporters seront derrière leur équipe et c'est le plus important. Nous sommes à domicile et on doit imposer une pression à notre adversaire et non pas créer une atmosphère néfaste pour notre équipe. Pour moi, il n'y a pas de pression. Tout est centré sur mes joueurs. Tout mon être est focalisé sur ce que l'on a à faire et comment faire performer l'équipe. Je vis tout cela à travers mon équipe. Les joueurs ne vont pas au combat pour leur entraîneur mais pour leur club et aussi parce qu'ils veulent s'extirper de cette situation. Je n'ai pas l'habitude de me mettre en avant. Je veux tout donner avec mon staff pour l'équipe. Il y a un environnement avec pas mal de fake news sur ma personne mais je n'en fais pas cas », a répondu Puel.

  • ASSE : Zaydou Youssouf s’en sort bien après son exclusion contre Strasbourg

    La commission de discipline était réunie ce mercredi soir, pour statuer sur les décisions à prendre suite aux incidents survenus lors de la 11e journée de Ligue 1.

    Pour Zaydou Youssouf, exclus contre Strasbourg, il écope que d'un seul match de suspension, plus un avec sursis. Le milieu de l’ASSE manquera donc la rencontre de vendredi face au SCO Angers.

  • ASSE : Un ancien du Forez considère l’éviction de Claude Puel comme une erreur

    Selon Xavier Thuilot, ex-directeur général de l’ASSE, licencier l’entraîneur Claude Puel serait une erreur de la part des dirigeants stéphanois.

    « C'est très compliqué dans ces conditions d'être performant. Et je tiens à le dire, pas seulement parce que c'est mon ami, mais sans Claude Puel ça irait bien plus mal ! Aujourd'hui, se sortir d'une situation comme celle-ci où tu ne peux pas investir dans 4 mercatos de suite, c'est un exploit qui ne sera jamais reconnu à sa juste valeur ! La réalité c'est que sans quelqu'un de la trempe de Claude et son expérience de ce genre de situation, le club serait peut-être déjà descendu en L2 ou bien pire. À mes yeux, son remplacement n'aurait pas de sens et je ne parle pas en tant qu'ami mais que gestionnaire. Aujourd'hui, dans ce club, vous remplacez Claude Puel par qui ? Qui a plus d'expérience pour prendre le relais ? Et vu la situation : qui oserait venir ? Souvent, on remplace l'entraîneur quand on est au bout d'un cycle et qu'on sent que l'entraîneur est en panne d'idée ou de motivation. Dans ces moments-là, vous avez plein de CV ! Aujourd'hui, hormis quelques techniciens au chômage prêts à prendre le risque, vu la complexité de la situation ... La plupart des techniciens que je côtoie ou que j'ai côtoyés vous diront que ce qu'il se passe à Saint-Etienne relève du miracle ! Même si Sainté est 20eme ! Résister à cette pression, construire avec ces scénarios contraires, ce vent de face permanent ... il n'y a que quelqu'un comme Claude ! Moi, j'ai connu des entraîneurs qui, dans cette situation, auraient tout fait pour se faire virer, prendre leur chèque et se barrer ! », a-t-il expliqué dans un entretien accordé à Poteaux Carrés.

  • ASSE : Les Verts décrochent un triste nouveau record !

    Selon ine statistique de Prime Video Sport France, il faut remonter à la saison 1958-1959 pour voir l’AS Saint-Etienne encaisser plus de buts en dix rencontres.

    En effet, il y a 63 ans, les Verts avaient encaissé 28 buts en dix rencontres. Cette saison, les hommes de Claude Puel en ont concédé 22 après dix journées, soit 2,2 buts encaissés par match en moyenne. Un triste record qui renseigne sur la crise de résultat des Stéphanois en ce début de saison.

  • ASSE : Les interrogations de Pierre Ménès sur la vente du club

    Alors que l’ASSE a été mis sur le marché, le club n'a toujours pas trouvé preneur. Pour Pierre Ménès, l'annonce des deux présidents du club de vouloir céder leurs parts n'est qu'un leurre.

    « Je suis persuadé que Romeyer et Caïazzo ne veulent pas vendre le club. Je connais le prince cambodgien, il avait bloqué les 100 M€. Qu’est ce qu’il lui faut de plus pour accéder à la data ? Si tu ne donnes pas accès à la data, c’est que tu as des choses à cacher. Je suis globalement inquiet pour Saint-Étienne », a fait savoir le journaliste pour sa chronique Face à Pierrot.

  • ASSE : Pourquoi Claude Puel est encore maintenu sur le banc des Verts ?

    Malgré son très mauvais début de saison, l’AS Saint-Etienne maintient Claude Puel sur le banc de touche des Verts.

    Si la direction du Forez n’a pas licencié l le technicien français c’est effectivement en raison du coût du licenciement, qui viendrait s’ajouter aux dépenses du club, déjà en grande difficulté financièrement.

  • ASSE : Qu’en est-il de l’avenir de Claude Puel après l’humiliation subie en Alsace ?

    Auteur d’un début de saison chaotique, l’ASSE a été humilié dimanche sur le terrain du RC Strasbourg (5-1). Après cette gifle, l’avenir de Claude Puel sur le banc des Verts est automatiquement remis en question.

    Cependant, le technicien français n’a de quoi s’inquiéter ! En effet, d'après les informations du quotidien L'Equipe ce lundi, Puel va être maintenu à son poste et sera présent contre Angers dans le cadre de la 11e journée de Ligue 1.