Arsenal lance enfin sa saison

Après un début de saison que l'on a allègrement pu qualifier de cauchemardesque, les joueurs d'Arsenal, emmenés par Mikel Arteta, semblent enfin avoir lancé leur saison. Le succès magnifié face aux ennemis de toujours, Tottenham, devra compter pour les prochaines semaines à venir dans la construction d'une équipe que l'on attend de retour aux avant-postes de la Premier League dans les prochains mois.

Comment Arsenal s'est-il relevé après trois défaites inaugurales en cette saison de PL et comment le club compte-il se réinscrire, à long terme, dans le fameux « Big Four » anglais ? Éléments de réponse.

La maison n'était pas en feu 

Souvent moqués ces dernières années et particulièrement ces derniers mois, les « Gunners » ont toujours eu la peau dure face aux critiques. Une grande qualité qui pourrait toutefois agacer certains joueurs à l'instar des fans les plus fidèles, à savoir ceux que l'on surnomme les « Gooners ».

Si la défaite face au promu Brentford qui découvrait d'ailleurs la Premier League ce soir-là, était évitable, elle ne représentait absolument pas la domination de l'équipe en cette première journée. Les deux week-ends suivants, la logique était tout bonnement respectée face à Chelsea puis Manchester City, les deux derniers finalistes de la Champions League puisqu'il semble important de le rappeler. 

Arsenal lance enfin sa saison 2

Massive, l'humiliation face aux champions en titre mancuniens aura toutefois fait oublier que derrière ces fameux Skyblues, l'équipe d'Arsenal était au point comptable, la meilleure équipe de Premier League sur l'année civile 2021. À l'aube d'une nouvelle saison placée sur celle du renouveau et de la reconstruction nationale - Arsenal n'étant pas qualifiée en coupe d'Europe pour la première fois depuis 26 ans - la maison n'était clairement pas en feu et il était pour les spécialistes, évident que les Gunners allaient se relever. Notamment grâce à la fougue et aux talents de jeunes joueurs de premier plan…

Le retour au premier plan grâce aux jeunes 

Ils ne comptent pas encore parmi les joueurs les mieux payés de la terre, mais les joyaux du club du nord de Londres que sont Saka ou Smith-Rowe continuent de porter l'image moderne de l'effectif. Longtemps, Arsenal a fait confiance aux plus jeunes talents sous la houlette d'Arsène Wenger. Une doctrine perpétuée après lui par Mikel Arteta, à la tête du club suite au bail d'Unai Emery.

C'est avec ces joyaux et une équipe type comptant seulement deux joueurs de plus de 25 ans qu'Arsenal a retrouvé le succès, dont un de renom lors du derby face à Tottenham. Étouffant les Spurs et les réduisant à de simples « pantins » lors d'une bonne partie du match, Arteta et ses joueurs ont mis en exergue la progression d'un groupe et l'envie ultime de se présenter sous cette face, semaine après semaine en Premier League. 

En produisant un tel jeu, il est fort probable que le club retrouve bien plus rapidement que l'on ne croit, les sommets et les standards qui sont les siens. Ce renouveau pour un club qui a toutefois gagné - ne l'oublions pas - trois fois la FA Cup lors des huit dernières éditions, pourrait d'ailleurs s'inclure sous une nouvelle forme et une nouvelle direction, de quoi ravir la grande majorité des supporters.

L'ombre de Daniel Ek 

Après l'échec institutionnel de la Super League et la rupture consommée entre supporters et clubs européens engagés dans le projet, nombreux furent les propriétaires à se voir décontenancer par les fans. Si l'eau bouillait déjà entre les Gooners et la famille Kroenke, propriétaire du club, l'annonce de la Super League n'a fait qu'empirer les choses et consommer le divorce jusqu'à un point de non-retour. 

À cet instant, le président suédois du service musical Spotify en profitait pour exprimer son amour « enfantin » envers le club et établir une proposition de rachat, de suite soutenue par les supporters, mais rapidement refusée par les Kroenke.

Le projet semblait être en pause, mais la récente vue de Daniel Ek aux côtés de la légende locale, Thierry Henry, durant le match face à Tottenham n'a pas fini de relancer les rumeurs de rachat. Arsenal va-t-il continuer sa progression sous une autre direction ? Nombreux sont les supporters à le rêver.