Ligue Europa – 5ème j. | Les notes de Monaco – Real Sociedad (2-1)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


HOMME DU MATCH : YOUSSOUF FOFANA (8) : Orphelin de son binôme de toujours le dénommé Aurélien Tchouameni, forfait de dernière minute, il a montré une grande détermination dans ce match décisif pour la saison européenne monégasque. Un engagement à haute intensité, des interventions tranchantes et même un but - son premier en rouge et blanc -d’une tête rageuse qui remet son équipe devant au compteur, une soirée presque idyllique avant ce fameux carton rouge à dix minutes de la fin, pour un geste de mauvaise humeur sous le nez de l’arbitre qui n’a pas hésité une seconde. Avec 10 ballons récupérés, record de ce match, et un volume de jeu impressionnant au milieu, il a dépassé sa fonction en étant même décisif ce soir.

 

 AS Monaco (4-2-3-1)

 

Nübel (5) : Quelques petites erreurs de relance qui nous ont rappelé son mauvais début de saison. En retard lors de sa sortie au pied sur le but d’Isak, pourtant parti de loin.

Sidibé (6) : Absent depuis plusieurs matchs en championnat, il fêtait son grand retour de blessure en tant que titulaire. Son expérience et son sens du placement ont stabilisé la défense.

Maripan (6,5) : Averti assez tôt dans le match, cela n’a pas enfreint sa propension a dirigé avec autorité sa défense. Quelques bonnes interventions et surtout une bonne lecture de la profondeur. Une seule erreur commise sur son placement sur le but d’Isak.

Badiashile (6,5) : Très efficace sur les duels aériens, il a fait montre d’une concentration de tous les instants. Quelques hésitations dans le jeu long, largement compensées par sa passe décisive de la tête pour Fofana. Blessé en retombant mal sur un énième duel aérien remporté, il sera remplacé par Disasi (68ème).

Caio Henrique (6) : Il semble avoir retrouvé de l’allant et sa variété de jeu à fait du bien. Il a bien combiné avec Golovin.

Diop (6) : Un peu en dessous du niveau de ses camarades, même si son engagement et son travail de replacement ont fait du bien. Quelques bons ballons distillés mais il doit faire encore plus. Remplacé par Gelson Martins (76ème).

Golovin (7) : Auteur d’une bonne première mi-temps, dès ses premières touches on a senti qu’il avait du rythme. De bonne accointances avec Caio ont permis au monégasque d’amener le danger sur ce côté. Un excellent travail avec Ben Yedder qui lui permet d’être décisif sur l’ouverture du score de Volland. Moins en vue en fin de rencontre, il est remplacé par Matazo (90ème).

Jean Lucas (6,5) : L’une des autres satisfactions coté Monaco. Plus en retrait, il a joué dans un rôle de régulateur afin de maintenir les rares moments de possession, du coup il s’est moins projeté.

Volland (6) : Dès qu’il est un peu mieux physiquement, la différence est criante. Alors oui il y a encore du déchet et un manque de précision devant le but, mais il a le mérite de ne pas se décourager et toujours jouer les coups à fond. Remplacé par Matsima (90ème).

Ben Yedder (6) : Il n’a pas scoré mais il fait un très bon match, avec de la provocation en un contre un, de la percussion et un altruisme dans le jeu collectif. Remplacé par Boadu (76ème).

 

Real Sociedad (4-3-3)

 

Ryan (5,5) : Pas grand-chose à se reprocher sur les deux buts même s’il se fait avoir trop facilement sur le second but où l’action monégasque était tout de même lisible.

Munoz (6) : Un match correct de la part du latéral qui a souvent chercher à fermer son couloir sans trop jamais s’exposer.

Le Normand (6) : Un bon match dans l’axe de la défense basque. Rarement pris en défaut, est trop loin de l’action sur les deux buts monégasques.

Elustondo (5,5) : Mis en difficulté sur les mouvements de Ben Yedder, il n’a pas su empêcher Golovin de centrer pour le but de Volland.

Zaldua (5) : Invisible en première période il a été victime du changement tactique et est sorti à la mi-temps. Remplacé par Gorosabel (45ème).

Silva (4,5) : Très peu en vue dans le premier acte, quelques brindilles sans pour autant apporter du danger. Remplacé par Barrenetxea (45ème).

Zubimendi (6) : Battu dans l’entrejeu en première période, il a changé radicalement dans l’intensité au retour des vestiaires. Pas suffisant pour son entraineur qui le remplace par Turrientes (66ème).

Merino (5,5) : Une vitesse de course qui a mis dans l’embarras l’axe monégasque. Il a quand même manqué de lucidité aux abords de la surface.

Oyarzabal (6) :  Très remuant et disponible sur tout le front de l’attaque, il n’a pas ménagé ses efforts en faisant parler sa qualité technique et son sens de la passe. mal récompensé. Sur ses frappes de loin.

Januzaj (7,5) :  Il aurait pu finir homme du match tant sa palette technique à mis en difficulté les monégasques. Excellent dribbleur et provocateur en duel, il a été un vrai souci pour les hommes de Kovac. Remplacé par Portù (75ème).

Isak (7) : Beaucoup de percussion et de poids devant, il a été un véritable poison par sa vitesse et technique balle au pied. Superbe csang froid dans la finition avec ce piqué face à Nubel et surtout un délicieux double contact dans la surface pour éliminer deux défenseurs. Sa frappe à ras du poteau aurait aussi pu faire mouche. Sorti sur blessure, il sera remplacé par Sorloth (73ème).