Accueil * Ligue Europa (C3) * Ligue Europa – 5ème j. | Les notes d’Arsenal – Francfort (1-2)

Ligue Europa – 5ème j. | Les notes d’Arsenal – Francfort (1-2)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Kamada (7) :

Tout d’abord discret, le japonais s’est révélé être le grand héros de cette rencontre du côté de Francfort en inscrivant deux buts en l’espace de 8 minutes. Une frappe enroulée du pied gauche, inarrêtable pour Martínez, puis une frappe du droit qu’il eut le temps d’ajuster pour offrir une précieuse victoire synonyme de potentielle qualification en seizièmes de finale.

 

Arsenal (3-4-3) :

Martínez () : Peu d’occasions du côté de Francfort et pourtant… Le gardien argentin encaisse deux buts aujourd’hui, sur lesquels il ne peut pas intervenir au regard de la précision démoniaque de Kamada.

Tierney (5) : Pas très porté par le jeu offensif ce soir, l’arrière gauche s’est cantonné à empêcher Da Costa de prendre de l’espace sur son côté. Ainsi, il récupéra des ballons dans les pieds de l’allemand lorsque celui-ci tenta de le prendre de vitesse. Sa performance baissa en intensité et en application au fur et à mesure de la rencontre.

Sokratis (5) : Des passes efficaces qui ont presque toujours trouver preneur, ainsi que des duels tant au sol que dans les airs remportés. Cependant, il hésita beaucoup trop à intervenir sur Kamada qui eût le temps d’enrouler sa frappe qui finit petit filet pour l’égalisation.

Mustafi (6) : Des interventions et des contres en sa faveur face aux tentatives de frappes et de centres de Kostić ou de Paciência. Une solidité défensive à relever au vu de sa prestation de bon niveau. Visiblement blessé, le défenseur central formé à Everton s’est vu remplacé par Torreira à 15 minutes de la fin.

Chambers (5) : Une grosse présence sur le bord de la ligne de touche pour pouvoir élargir au maximum le bloc allemand. Une première partie de match où il était porté vers l’avant, puis une seconde plus compliquée. Il ne se projetait plus et avait de plus en plus de mal à suivre le serbe Filip Jostić.

Xhaka (6) : Des gestes de classes et une intelligente orientation du jeu de son équipe ont nourri son jeu lors de ce match; lui qui avait à cœur de reconquérir ses supporters.

Luiz (non noté) : Suite à un choc dans les vingt premières minutes de jeu, le joueur passé par le PSG est contraint de laisser sa place à la 31’ au profit du français Mattéo Guendouzi (4). Le tricolore a semblé en dedans pour ce match où il ne rayonna pas; lui qui est pourtant capable de réaliser de grosses performances dans les grands rendez-vous. Effectivement, il donnait l’impression d’avoir des difficultés à se situer dans ce milieu de terrain, et laissa donc beaucoup de champ à Kamada.

Saka (5,5) : Le jeune anglais âgé d’à peine 18 ans a réalisé un bon match dans son ensemble en jouant simple, mais aussi en s’appuyant sur sa qualité de vitesse indéniable.

Willock (5) : Son aisance balle aux pieds l’a aidé à éliminer bon nombre d’adversaires en un contre un. Positionné en numéro 10 ce soir, il s’est montré disponible sur l’ensemble du terrain pour faire vivre le jeu de son équipe et faciliter les attaques d’Arsenal.

Aubameyang (5,5) : L’efficacité du buteur a permis aux siens de prétendre dans un premier temps à la victoire. En effet, il n’aura pas eu de nombreux à ballons à négocier, il en a raté quelques uns, mais il ne perdit pas espoir et ne se posa pas de questions pour reprendre le centre de son partenaire.

Martinelli (5,5) : L’attaquant brésilien de cette équipe d’Arsenal a souvent proposé sur son côté droit même s’il se faisait reprendre la plupart du temps par Hinteregger qui veillait. Özil le remplaça à l’heure de jeu puisque l’ailier jouant pour la Selecão n’était plus aussi dynamique qu’en première période. Malgré ce changement, il ne s’est pas mis en valeur à cause des ses perpétuelles imprécisions techniques.

 

Francfort (3-4-1-2) :

Rønnow (6,5) : Auteur d’une splendide parade à la 16’, le gardien danois a souvent sauvé les siens avec des arrêts parfois chanceux. Toutefois, il juge mal la trajectoire de la frappe d’Aubameyang qui fit mouche pour les Gunners.

Hinteregger (6) : L’autrichien a été irréprochable dans ses duels entrepris mais a été légèrement trop loin de Martinelli sur l’ouverture du score adverse.

Hasebe (5,5) : Un  bon travail défensif pour l’expérimenté défenseur japonais qui réalisa d’intéressantes interventions. En fin de match, il continua à faire preuve de solidité pour conserver l’avantage de son équipe.

Abraham (6) : La capitaine de l’équipe visiteuse s’est principalement illustré par ses tacles victorieux sur les attaquants, qui ont donc dû déserter le côté droit de la défense allemande pour se procurer plus d’occasions .

Kostić (5,5) : Une première période assez difficile pour l’ailier gauche de l’actuel 10e de Bundesliga. La deuxième fut bien meilleure où il se créa bien plus de situations pour éliminer ses adversaires grâce à sa vivacité.

Fernandes (4) : Des manques à la récupération du ballon sont des causes de la mauvaise entame de match des siens. Remplacé par Kohr (5) à la pause pour solidifier davantage le milieu de l’Eintracht, l’ancien joueur de Leverkusen forma un milieu bien plus compact avec Sow. Il est vrai qu’il a gagné bien plus de ballons qu’il redistribua par la suite avec une certaine qualité.

Sow (5,5) : De bons retours dans les pieds de Guendouzi et de Saka en deuxième mi-temps. Tout comme l’ensemble de son équipe, il lui aura fallu attendre le retour de la pause pour prendra la mesure de l’événement et être bien meilleur dans la récupération.

Da Costa (5) : Ses coéquipiers se sont servis de sa qualité de vitesse pour l’envoyer dans la profondeur; et cela surtout au retour des vestiaires puisque Tierney était de moins en moins au marquage sur l’allemand.

Kamada (7) : Voir ci-dessus.

A. Silva (3) : Esseulé en attaque, le portugais n’aura donc pas eu l’occasion de se rapprocher des buts londoniens ce soir. Gaćinović (5,5) le remplaça à la mi-temps pour tenter de faire mieux que le joueur appartenant au Milan AC. Le serbe a apporté bien plus de danger dans la moitié de terrain des Gunners, à l’aide de bonnes passes entre les lignes adverses.

Paciênca (4) : Transparent sur le front de l’attaque, le lusitanien se fit systématiquement reprendre par la charnière centrale anglaise qui l’a empêché d’évoluer.

Romain Caballero.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Loading...