Ligue Europa - 4ème j. | Les notes de OL - Sparta Prague (3-0)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Homme du match :

Olympique Lyonnais (4-2-3-1)

Lopes (6) : Un gros arrêt face à Pešek puis une partie assez tranquille au final.

Diomande (3.5) : Un début de match catastrophique pour le latéral d'un soir qui a eu énormément de mal à rentrer dans son match et à se mettre au niveau techniquement. Le reste de son match fut dans la sobriété et le minimum syndical.

Da Silva (6) : Il respire l'assurance et la tranquillité.

Denayer (5.5) : Des interventions pas toujours maîtrisées. Un peu en dedans ce soir.

Henrique (6.5) : Des centres millimetrés, une activité défensive de tous les instants. Match référence pour le jeune brésilien.

Mendes (5.5) : Très peu de prise de risque. Match sans reflet au final.

Caqueret (6) : Grosse activité devant la défense, il s'offre même une passe décisive avec ce centre pour la tête de Slimani. Remplacé par Guimaraes (68').

Cherki (5.5) : Beaucoup de dribbles et de jeu solitaire sans succès. Il sauve son match par cette passe en profondeur pour l'ouverture du score de Slimani. Remplacé par Barcola (82') qui sert parfaitement Toko-Ekambi pour le troisième but.

Shaqiri (6) : Infiniment plus à l'aise dans ce rôle de numéro 10 que sur un côté, le Suisse s'est fendu d'une passe cachée merveilleuse pour Slimani en première période, mais ce sera malheureusement son seul fait d'arme de la soirée, lui qui a été peu en réussite de devant le but.

Aouar (6.5) : Toujours aussi en réussite dans ses prises de balle dans la lignée de sa saison, il a lancé bon nombre de contres lyonnais. Cède sa place à Toko-Ekambi (69') qui s'offre le troisième but de la soirée en fin de match.

Slimani (6.5) : Deux mi-temps, deux ambiances pour l'international algérien. Après une première période cauchemardesque où il a raté tout ce qu'il a entreprise, il revient après la pause transfiguré pour s'offrir l'ouverture du scote en dribblant le gardien adverse, puis le doublé sur une tête précise. Remplacé par Paqueta (69').

Sparta Prague (4-3-3)

Nita (5) : Pas franchement à blâmer malgré les trois buts qu'il prend sans pouvoir faire grand chose.

Wiesner (5.5) : Peu d'allant offensif sur son côté, il a eu fort à faire avec les offensives d'Aouar et Henrique.

Panák (5) : Mangé dans les airs par Slimani, alors même que ce dernier n'a pratiquement pas sauté.

Čelůtska (non noté) : Sorti sur blessure dès l'entame de match (7'), il est remplacé par le norvégien Vindheim (6.5) qui a totalement écœuré Cherki.

Hancko (6) : Repassé dans l'axe suite à la sortie de Čelůtska, lui qui était latéral gauche au coup d'envoi, il n'a pas démérité à ce poste non-plus.

Sáček (5) : Peu déterminant dans le coeur du jeu, il n'aura pas franchement pesé sur la rencontre. Cède sa place à Dočkal (68').

Pavelka (5.5) : A tenté de servir de rampe de lancement pour ses partenaires et l'a souvent fait à bon escient.

Krejčí (6.5) : Le grand talent tchèque était partout ce soir. Une grosse activité dans l'entrejeu et beaucoup de retours défensif pour aider ses partenaires, mais aussi des tentatives dangereuses offensivement.

Pešek (6) : Le plus dangereux offensivement avec cette frappe en première période, bien repoussée par Lopes. Remplacé par Pulkrab (68').

Minchev (5) : Totalement discret sur le front de l'attaque, il n'aura jamais réussi à se montrer.

Haraslín (6) : Une grosse qualité de dribbles qui en a fait voir de toutes les couleurs aux défenseurs lyonnais, mais peu de réussite dans le dernier geste. Remplacé par Karabec (82').

Lire plus