Ligue Europa - 4ème j. | Les notes de OGC Nice - Slavia Prague (1-3)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Homme du match: Peter Olayinka (6,5): Des bonnes intentions, malgré un manque de justesse dans le dernier geste. Il peut inscrire le but du break mais sa frappe en angle fermé a trouvé le poteau de Benitez. Coup sur coup, il se procure deux occasions de la tête, dont une qui permet aux siens de reprendre l'avantage. Remplacé par Tomas Malinsky (87'). 

 

 

Nice (4-3-3):

 

Benitez (5): Il a vécu une soirée difficile, même s'il ne peut rien faire sur les trois buts encaissés. Il réalise un arrêt réflexe sur sa ligne qui a laissé son équipe pendant quelques minutes de plus à 1-2, mais ses coéquipiers n'ont pu égaliser et le score s'est par la suite aggravé.

Lotomba (5): Pas une prestation insuffisante, mais pas géniale non plus. Il a eu un temps-fort en milieu de première période au cours duquel il a montré ses qualités, malgré tout la plupart du temps il a été cantonné à défendre.

Nsoki (4,5): Match relativement moyen pour l'ancien joueur de Paris, qui a été auteur de bonnes interventions mais il a dû limiter l'intensité de celles-ci après son carton jaune. Il est fautif sur le troisième but des Tchèques en lâchant le marquage sur Sima.

Bambu (4,5): Comme Nsoki, il a fait de bonnes choses, mais la plupart du temps il a été mis sous pression lorsque les joueurs du Slavia allaient au contre-pressing. L'erreur de marquage sur le deuxième but des visiteurs a coûté cher.

Atal (5,5): Il a évolué à un niveau encourageant, dans les deux surfaces. Il est impliqué sur l'égalisation en tirant sur le poteau, et il a également été intéressant dans ses accélérations, et il a même provoqué un carton jaune. Remplacé par Dan Ndoye (66'), qui a réalisé une entrée plutôt bonne mais il n'a malheureusement pas pu faire grand chose au vu du scénario.

Schneiderlin (4): Il a été étouffé par le milieu adverse et a touché très peu de ballons pour une sentinelle. Les défenseurs niçois l'ont très rarement trouvé ce qui a mené à des ballons directement envoyés par l'arrière-garde aux attaquants. Il a également écopé d'un carton jaune qui le privera de la réception de Leverkusen.

Reine-Adélaïde (6): Il a réalisé un match vraiment intéressant et semble monter en puissance physiquement avec l'OGC Nice. Il a été l'auteur de gestes techniques de grande qualité et a également obligé le gardien du Slavia à détourner l'une de ses tentatives sur son poteau.

Rony Lopes (3,5): Il n'a pas brillé ce soir, il a surtout raté des contrôles faciles qui auraient pu aboutir à des contres tranchants. Il a n'a pas non plus été inspiré sur les coups de pied arrêtés et a manqué de vitesse quand il avait le ballon.

Myziane (6): Le meilleur Aiglon de la première période, très juste dans ses passes et il a été le seul à réellement pouvoir mettre du danger devant la cage du Slavia. Il trouve Claude-Maurice qui touche le poteau et il s'est vu refuser un but pour un hors-jeu peu évident.

Claude-Maurice (5): Une première mi-temps intéressante, au cours de laquelle il a trouvé le poteau de Kolar. Il a ensuite peu à peu disparu de la circulation. Remplacé par Hicham Boudaoui (72'), qui s'est illustré en écopant de deux cartons jaunes en l'espace de quelques minutes dans le temps additionnel.

Gouiri (6): Il a inscrit son quatrième but en quatre matchs en C3 cette saison, opportuniste après le poteau de Youcef Atal. Il s'est montré disponible et a surtout bien combiné avec Myziane et les autres joueurs offensifs de Nice. Remplacé par Andy Pelmard (78'), qui est entré trop tard dans cette partie.

 

Slavia Prague (4-3-3):

 

Kolar (5): Il négocie parfaitement sa seule intervention de la première période sur un coup-franc, mais n'est pas loin de se faire surprendre sur le poteau de Claude-Maurice. Sollicité ensuite en seconde période, où il est auteur d'un bel arrêt devant Reine-Adélaïde dès le début de la seconde mi-temps. Derrière, il rate sa sortie sur l'égalisation de Gouiri, sans conséquence au final.

Boril (5,5): Le capitaine tchèque a passé quarante-cinq premières minutes très tranquilles face à Rony Lopes qui n'a que très peu percuté. Néanmoins, il a globalement été moins offensif que Masopust. Après la pause, Nice s'est montré plus menaçant et il a été plus en difficulté, écopant notamment d'un jaune pour une faute sur Rony Lopes.

Zima (6): Un tacle à retardement sur Atal qui lui vaut un carton jaune. Pas forcément mis en danger par Rony Lopes dans le premier acte. Malgré un passage plus compliqué dans l'entame de second acte, il a bien fini la rencontre.

Kudela (6): Il a traversé ce match sans accroc, il s'est montré vraiment concentré et a été sérieux de bout en bout dans cet affrontement face à des Aiglons pourtant volontaires.

Masopust (6): Il a été très présent offensivement dans les vingt premières minutes, avant d'être mis à contribution par les offensifs niçois qui combinaient bien sur son couloir. Il a ainsi dû se montrer vigilant défensivement. Il a continué dans ce sens ensuite et a passé une soirée plutôt tranquille.

Holes (6): Enormément d'activité dans une rencontre où la clé a finalement été le milieu de terrain. Il s'offre une passe décisive pour Sima qui scelle définitivement la victoire niçoise. Remplacé par Ondrej Karafiat (87'). 

Sevcik (6): Il a apporté du danger grâce à sa qualité sur les coups de pied arrêtés. Comme ses compères du milieu, il a fourni beaucoup d'efforts et a enchaîné les allers-retours. Il est passeur décisif pour Olayinka.

Lingr (6): Il a débloqué la rencontre d'une frappe lointaine avec une trajectoire qui a surpris tout le monde, et a eu une activité incessante. Il a également, avec l'aide de ses coéquipiers du milieu, bien empêché Schneiderlin d'avoir des libertés. Remplacé par Ibrahim Traoré (63'), qui a posé des problèmes à la défense azuréenne dans le dernier quart d'heure.

Olayinka (6,5): Voir ci-dessus.

Sima (6): Très actif en dépit du peu de ballons qu'il a pu exploiter face à Lotomba. Il a justement comblé ce manque en étant agressif sur le porteur du ballon à la perte de ce dernier. Il inscrit le troisième but de son équipe en trompant de près Benitez de la tête. Remplacé par Stanislav Tecl (87').

Kuchta (4): Il n'a pas été influent alors que son équipe a dominé une bonne partie de la première période. Cela n'a pas évolué davantage ensuite, alors que le Slavia a marqué trois fois. Il était également en retard au pressing et n'a jamais semblé dans le rythme. Remplacé par Lukas Provod (82').