Ligue Europa - 1/8 retour | Les notes de Arsenal - Olympiakos (0-1)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Homme du match : El-Arabi (7) :  Le joueur marocain de 38 ans s’est une nouvelle fois illustré face aux Gunners. C’est en effet lui qui est l’auteur du premier but de la partie à la 51’. Bien que le ballon fût détourné par Gabriel (ce qui a laissé le gardien impuissant), cette ouverture du score a été synonyme d’espoir pour les joueurs et le staff de l’Olympiakos le temps d’un instant. Outre le but qu’il a inscrit, El-Arabi a tenté de faire pression sur la défense des Gunners. Il a ainsi remporté plusieurs duels et s'est montré dangereux offensivement. Ce fut une très bonne performance pour lui malgré l’élimination.

Arsenal (4-5-1)

Leno (6) : Encore une fois, le portier allemand d’Arsenal a réalisé une belle prestation. Bien que peu dangereusement inquiété, il a globalement fait le travail. A la 19’, il réalise notamment un magnifique arrêt sur une frappe à bout portant de El-Arabi. Cet arrêt a été décisif d’autant plus quand on connait la suite du match.

Bellerin (6,5) : Ce défenseur de 25 ans a été l’auteur d’une assez bonne prestation. En touchant pas moins de 47 ballons, le joueur espagnol a fait beaucoup d’efforts et a apporté un bon soutien offensif.
Remplacé par Chambers à la 82’. Ce dernier tentera d’assurer la fin de match de son équipe en évitant d’encaisser un deuxième but qui aurait pu donner lieu à une fin de match complètement folle.

David Luiz (6) : Comme à son habitude, il est assez propre défensivement. Malgré quelques erreurs défensives, comme un leader, il instaure une sérénité dans la défense de son équipe. Plus que cela, il s’applique à construire le jeu de son équipe. Il tente de casser les lignes. Le joueur de 33 ans a gagné 8 duels sur 11.

Gabriel (6) : C’est un joueur qui est très important. Il est très appliqué et ne se précipite pas dans le jeu. Ce fut un assez bon match pour ce joueur.

Tierney (7) : C’est un excellent défenseur, très solide, qui est aussi très important offensivement. Il est très sollicité dans son côté gauche. Plus qu’un simple défenseur, il participe largement aux attaques de son équipe, ce qui est assez typique pour un latéral de Premier League. Cependant, notons que lui le fait merveilleusement bien. Il distribue de très beaux ballons. Aussi, il s’entend très bien avec Smith Rowe. Le joueur sera tout de même averti à la 92’.

Elneny (5,5) : En touchant 48 ballons, le joueur égyptien de 28 ans a réalisé une prestation tout à fait sérieuse. C’est un joueur qui est solide et appliqué.
Remplacé par Partey à la 57’. Belle entrée de Partey qui est venu renforcer le milieu de terrain pour la dernière demi-heure de jeu.

Xhaka (6) : Le joueur suisse n’a pas réalisé une performance étincelante mais le travail a quand même été fait. Il est important au milieu de terrain, la preuve étant qu’il a touché plus de 90 ballons et réalisé 86 passes durant toute la partie. Excès d’engagement, il sera averti à la 86’ après une grosse semelle sur Bouchalakis.

Ceballos (5,5) : Il a réalisé un match assez discret malgré de belles passes (il sait bien prendre l’information). Nous retiendrons surtout la perte de balle loin des buts, dont il est l’auteur, qui entrainera l’ouverture du score de l’Olympiakos.
Remplacé par Odegaard à la 57’. Ce joueur est en confiance. Il a apporté un grand bien. Il sait garder le ballon, a une bonne vision de jeu et est très technique. Il tente même une frappe à la 76’ en réalisant une belle feinte pour éliminer son vis-à-vis avant d’enchainer mais avec trop peu de conviction.

Pépé (6) : L’ancien lillois n’a pas été l’auteur d’un match brillant. Il a quand même tenté d’apporter de sa technique et de sa puissance pour mettre le danger dans la défense de l’Olympiakos. A la 17’, après un super ballon en profondeur de Ceballos et une sortie mal assurée de Sá, Pépé, alors en déséquilibre, tente un tir peu puissant qui vient mourir à côté du montant gauche du gardien. Aussi, Pépé aurait pu s’illustrer à la 60’ avec une belle frappe (sur centre de Tierney) qui semblait prendre le chemin des filets mais qui a été contrée involontairement par Smith Rowe.

Aubameyang (5,5) : Soucieux de se rattraper après la sanction qui lui a été infligée par son entraineur ce week-end en Premier League, pour plusieurs retards, le joueur gabonais (capitaine) avait pour envie de se rattraper. Il a été assez impliqué dans le jeu et s’est procuré plusieurs occasions. Durant la partie (davantage en première mi-temps), il a souvent décroché en apportant son soutien. Il est assez généreux dans l’effort, c’est évident. Cependant, il manque terriblement d’application devant le but. Par exemple, parmi ses tentatives, notons le raté dont il est l’auteur à la 80’. En effet, se présentant seul face au gardien, il tente une balle piqué mais trop mal ajustée et trop croisée. En fin de match, il tentera aussi une madjer à la 86’ mais un bel arrêt du gardien est à noter.

Smith Rowe (6) : C’est un joueur très percutant. Il est très vif et fait beaucoup d’efforts. A la 45+ 1’, Smith Rowe aurait même pu permettre à son équipe de prendre l’avantage avant de rentrer au vestiaire s’il s’était davantage appliqué dans son enroulé qui fut trop axé sur le gardien. Belle performance de jeune joueur qui, rappelons-le, n’a que 20 ans.
Remplacé par Martinelli à la 81’. Assez bonne entrée de ce joueur.

Olympiakos (3-4-3)

José Sá (6) : Bon match pour le portier de l’Olympiakos âgé de 28 ans. En réalisant 4 arrêts durant la partie, il n’encaissera pas de but. Parmi ces arrêts, remarquons le bel arrêt qu’il a réalisé sur la madjer d’Aubameyang en fin de match. Bon match pour ce gardien.

Sokratis Papastathopoulos (6,5) : Comme à l’aller, Sokratis a été relativement assez présent défensivement. Véritable patron de la défense à 3, il a touché pas moins de 88 ballons.

Ba (5,5) : Le joueur sénégalais de 25 ans a réalisé une belle prestation. Malgré cela, il recevra un carton rouge à la 83’ après deux avertissements successifs. Il aurait pu éviter le deuxième jaune entrainant le rouge sans le geste d’humeur dont il a été l’auteur (lorsque l’arbitre du match a sifflé la faute pour lui adresser un carton jaune, il a balancé le ballon). Dommage.

Holebas (6) : Le joueur grec de 36 ans n’a pas fait un très grand match mais a su apporter de son expérience en remportant tout de même 7 duels sur 10 et en tentant un tir. En effet, à la 48’, sur un corner de Fortounis, il reprend le cuir de la tête qui passe non-loin des buts de Leno. Frayeur dans la défense des Gunners.

Androutsos (6) : Lui aussi n’a pas réalisé une très grande prestation mais il a tenté de faire des différences et d’apporter un soutien offensif. Le milieu grec recevra un carton jaune dès la 35’ après une faute sur Smith-Rowe.
Remplacé par Randelovic à la 62’. Celui-ci tentera de jouer vers l’avant pour espérer une fin de match folle.

Reabciuk (6) : Comme pour son homologue du côté droit, le match n’a pas été très facile pour le joueur moldave de 23 ans. En tout cas, il a tenté des choses en voulant mettre du rythme. Il a notamment été l’auteur de 3 centres.
Remplacé par Lala à la 84’. Il n’aura que très peu de temps pour s’illustrer.

M’Vila (6,5) : L’ancien stéphanois, ayant retrouvé son poste habituel après avoir joué en défense au match aller, a été très appliqué. En touchant 73 ballons, il a été assez soucieux de construire et d’orienter le jeu de son équipe proprement. Il est averti à la 72’.

Camara (6,5) : C’est un joueur très important et très solide. Durant la partie, comme son compère du milieu (M’Vila), il est souvent venu chercher des ballons assez bas. La construction du jeu était alors importante.

Masouras (5,5) : Le joueur grec de 27 ans a peu été en vue ce soir. En ne touchant que 17 ballons, il s’est peu illustré. Notons quand même qu’il est l’auteur de la passe décisive sur le but de El-Arabi.
Remplacé par Bruma à la 63’. Il tentera d’apporter un peu plus de vivacité dans cette fin de match où l’Olympiakos a espéré.

El-Arabi (7) : Voir ci-dessus.

Fortounis (6,5) :  C’est un joueur assez technique qui est très important notamment pour renverser le jeu et pour construire des offensives. C’est un joueur assez altruiste. Capitaine qu’il est, il a tenté des choses. Par exemple, à la 47’, il s’essaie à la frappe mais ne cadre pas assez.
Remplacé par Bouchalakis à la 84’. Peu de temps pour montrer des choses dans une fin de match où l’espoir de qualification pour son équipe a été anéanti.

V.B