Ligue Europa - 1/2 finale retour | Les notes de Arsenal - Villarreal (0-0)

Homme du match : Aubameyang (6,5) : Aujourd’hui, le capitaine des Gunners a été l’un des joueurs les plus dangereux bien qu’il fût loin d’être remuant surtout qu’il n’a touché que 14 ballons. En effet, malgré le fait que nous l’avons assez peu vu dans les phases de jeu de son équipe, notamment en première mi-temps, il a été l’un des Gunners qui a le plus mis le danger devant les buts de Rulli. Ainsi, auteur de trois tirs, il a réalisé deux poteaux. Dès la 26’, il trouve le montant après une belle frappe de l’extérieur du pied droit à l’issue d’une belle action pour Arsenal dans la surface de Villarreal. Loin d’être chanceux, le joueur gabonais touchera le poteau une seconde fois, à la 79’, en reprenant le ballon de la tête. Il est donc l’homme du match malheureux, dans cette partie assez triste, bien qu’il n’ait pas réussi à offrir la qualification à son équipe. Peut-être aurait-il pu se montrer davantage entreprenant.

Arsenal (3-4-3)

Leno (5) : Contrairement au match aller, le portier des Gunners n’a encaissé aucun but dans ce match. Ayant réalisé 3 arrêts, il a permis à son équipe de croire à une éventuelle qualification tout au long de la partie. Pour illustrer sa prestation, notons le bel arrêt qu’il a effectué dès le début du match, à la 5’. Sur une frappe de Chukwueze, le gardien allemand a réalisé une belle envolée.

Holding (6) : Le défenseur anglais de 25 ans a été l’auteur d’un bon match. Solide défensivement, retenons qu’il a surtout mis en danger, à deux reprises, le gardien adverse. En effet, c’est un joueur qui est important dans les airs et il l’a une nouvelle fois montré. Il a réalisé deux belles têtes dont une qui est passée tout proche des buts gardés par Rulli.

Mari (6,5) : Il est resté assez bien concentré sur le plan défensif. C’est une certitude, Il est souvent bien placé et il est indubitablement important dans cette défense. Il a fait, à plusieurs reprises, de très bons retours et a remporté de nombreux duels. En effet, il a gagné 14 de ses 17 duels.

Tierney (5,5) : Du haut de ses 23 ans, le joueur écossais a joué un rôle relativement important sur le plan offensif en réalisant 5 centres et une frappe. Il a assez bien combiné avec Pépé mais a perdu un grand nombre de ballons.
Remplacé par Willian à la 80’. Ce dernier essaiera de pousser, avec l’ensemble de ses coéquipiers, pour marquer ce but synonyme de qualification.

Bellerin (5,5) : Malgré quelques erreurs dans ses relances, il a quand même été solide défensivement. Il a aussi apporté un soutien offensif en réalisant pas moins de trois centres et deux frappes. Il s’est montré assez costaud durant la partie.
Remplacé par Nketiah à la 90+1’. N’ayant que d’infimes minutes de jeu, l’attaquant anglais de 21 ans aura le temps de réaliser 2 fautes et de recevoir un carton jaune à la 92’ après un excès d’engagement.

Saka (5,5) : En touchant 54 ballons, le jeune joueur de 19 ans a souvent tenté de perforer sur son côté droit. A l’aise techniquement, c’est un joueur qui se bat beaucoup, dans les règles du jeu. Cependant, il ne s’est que très peu illustré offensivement parlant puisqu’il n’a tenté aucun tir. On sait qu’il est capable de faire beaucoup mieux quand on connait son grand potentiel.

Smith-Rowe (5) : Le match n’a pas été facile pour lui. Le joueur âgé de 20 ans s’est relativement peu montré. Il a tenté d’orienter le jeu. Il a quand même réalisé 2 tirs. Parmi ces deux frappes, il est l’auteur d’un gros raté où il n’arrive pas à ajuster, par manque de conviction, le portier adverse.

Partey (5,5) : En touchant pas moins de 47 ballons, le milieu de terrain de 27 ans a été particulièrement important dans la récupération. Même s’il y a du déchet technique, il essaie des choses. Ce soir, il est l’auteur d’une frappe.

Pépé (5) : L’ancien lillois a souvent tenté de dynamiser le jeu des Gunners. En s’essayant qu’une seule fois à la frappe, ce qui est relativement peu, l’attaquant de 25 ans n’a pas réussi à faire la différence dans ce match important pour la saison d’Arsenal. Il s’est quand même montré assez entreprenant. Dès le retour du vestiaire, il tente une frappe, symbole d’une seconde période plus ambitieuse de la part du club londonien bien que le rythme soit resté assez faible durant l’intégralité de la partie.

Odegaard (4,5) : Ce soir, le joueur norvégien de 22 ans a été relativement discret. Loin de ses étincelantes prestations qu’il a pu faire avec le maillot d’Arsenal, il n’a pas réussi à s’illustrer et à orienter le jeu comme il le voulait. Il a perdu 13 ballons sur 42.
Remplacé par Martinelli à la 66’. Entré en jeu pour apporter un soutien offensif, il tentera des choses mais ne sera pas tranchant dans le dernier geste.

Aubameyang (6,5) : Voir ci-dessus.
Remplacé par Lacazette à la 80’. L’ancien lyonnais n’aura pas assez de temps pour faire des différences.

 

Villarreal CF (4-3-3)

Rulli (5) : Bien qu’étant relativement vigilant, réalisant 2 arrêts, le portier argentin de 28 ans a quand même été l’auteur de beaucoup d’erreurs techniques. Il fait peur dans ses sorties et ce à plusieurs reprises. Notons d’ailleurs qu’il a perdu 18 ballons sur 46. En tout cas, l’objectif a été atteint pour lui et les siens puisque son but est resté inviolé et le club espagnol s’est donc qualifié.

Gaspar (6) : Le capitaine espagnol de 30 ans a réalisé un match assez solide défensivement. Lui aussi était souvent bien placé. Il a tenté de stopper les quelques offensives des joueurs londoniens.

Albiol (6,5) : Du haut de ses 1m87, le défenseur de 35 ans a réalisé un match complet. Appliqué et costaud dans les duels, il a perdu peu de ballons et s’est soucié de relancer proprement. Notons qu’il a même été l’auteur d’un tir.

Pau Torres (6) : Défensivement, lui aussi a tenté d’être solide afin d’empêcher un but d’Arsenal qui aurait éventuellement pu permettre une qualification. Compendieusement, le match n’a pas été de tout repos pour la défense de Villarreal. En tout cas, du haut de ses 1m91, le défenseur espagnol s’est imposé et a notamment remporté 2 de ses 3 duels.

Pedraza (6) : Lui aussi a remporté beaucoup de ses duels. Hormis son travail défensif, tel un latéral moderne, il a apporté son soutien offensivement en réalisant notamment 2 centres et 1 tir.
Remplacé par Moreno à la 90+1’. Ce dernier n’aura que trop peu de temps pour s’illustrer mais confirmera la qualification pour la finale qui se jouera face à Manchester United.

Dani Parejo (6) : Auteur d’une frappe, il a touché 70 ballons et le jeu passait souvent par lui. N’ayant perdu que 11 ballons, il s’est soucié de construire le jeu proprement, vers l’avant. Ce fut une assez belle partie pour lui. Notons le beau coup-franc qu’il tentera à la 22’. Après une faute de Partey, il prend ses responsabilités et s’essaie à l’exercice technique. Sa tentative n’est pas passée bien loin des buts gardés par Leno.

Coquelin (6) : Ce soir, le joueur français de 29 ans a été très important dans le milieu de terrain de son équipe. Il a apporté une certaine confiance en remportant notamment 8 duels sur 14. Il a été précieux et a installé une sérénité dans le jeu de son équipe.

Manu Trigueros (5,5) : Le joueur espagnol de 29 ans a lui aussi tenté des choses. En s’essayant une fois à la frappe, il a surtout été important lors des phases défensives.

Gerard Moreno (6) : Il a réalisé une assez belle performance. En tentant deux frappes et un centre, il a voulu montrer ses ambitions bien que la qualification fut déjà acquise au commencement du match. A la 53’, il tente une belle frappe mais Leno réalise un bel arrêt.

Chukwueze (6) : C’est un joueur qui est très solide et qui utilise sa puissance. Il tente pas mal de choses. En trente minutes de jeu, il s’essaie notamment à deux reprises à la frappe. Dès la 5’, il est à l’origine de la première grosse action du match avec une belle frappe puissante, flottante mais bien détournée par Leno. Malheureusement, durant le match, il se mettra seul au sol en réclamant immédiatement le changement ce qui entrainera sa sortie sur civière à la 29’.
Remplacé par Pino à la 29’. Ce dernier essaiera de prolonger le bon début de match de Chukwueze. Il reçoit quand même un carton jaune à la 86’.
Remplacé par Gomez à la 90+1’.

Paco Alcacer (5) : Ce soir, il a été relativement discret. Il s’est très peu illustré et n’a pas fait de réels différences dans l’attaque de Villarreal.
Remplacé par Bacca à la 72’. Ce dernier ne s’illustrera pas vraiment lui aussi.

V.B

Voir aussi :