Europa League - 5ème j. | Les notes de OGC Nice - Bayer Leverkusen (2-3)

Homme du match: Julian Baumgartlinger (7): Une rencontre de très bonne qualité pour le milieu de terrain autrichien, très à l'aise en sentinelle. Avec une centaine de ballons touchés, il a parfaitement su se glisser entre les lignes azuréennes pour orienter le jeu et a même été récompensé de tous ses efforts en marquant le but de la victoire pour Leverkusen.

 

 

Nice (3-5-2):

 

Benitez (4,5): Il est une nouvelle fois malchanceux ce soir, puisqu'il encaisse trois buts sans avoir réellement pu faire quelque chose sur ceux-ci. Il réalise des arrêts dans le second acte qui laissent les niçois dans le match.

Nsoki (4): Il a encore fait preuve de grosses lacunes même s'il a montré des signes de combativité. Il a perdu des ballons dans des zones dangereuses et a eu du mal face aux offensifs allemands de son côté.

Daniliuc (4): Peut-être un peu plus serein que Bambu et Nsoki, mais cela reste insuffisant pour le jeune autrichien formé au Bayern. Il s'est montré trop tendre dans les duels et n'a pas surnagé par rapport au reste des défenseurs.

Bambu (3,5): Il est fautif sur deux buts de Leverkusen, puisqu'il est trop attentiste sur le marquage sur le but de Baumgartlinger et également trop passif sur celui de l'ancien parisien Diaby. Il a été un peu meilleur sur la fin mais le mal était déjà fait.

Kamara (5,5): Pour son retour en tant que titulaire après un mois d'absence, il a été intéressant et a inscrit le premier but de son équipe d'une superbe reprise de volée. Il a en revanche été sollicité défensivement mais n'a pas montré de signes de fébrilité. Remplacé par Racine Coly (72'), qui effectuait ses débuts cette saison.

Danilo Barbosa (5): Une prestation correcte, il n'a pas ménagé ses efforts dans le pressing et a évolué assez haut sur le terrain. Il a baissé en intensité au fur et à mesure. Remplacé par Khephren Thuram (67'), qui a été intelligent dans son jeu sur la fin de match, ses mouvements auraient pu aboutir à des occasions franches.

Reine-Adélaïde (6): L'un des joueurs niçois les plus réguliers parmi les titulaires. Il a proposé des sorties de balles pertinentes qui ont conduit à du danger pour les Allemands en première période. Il tire le coup-franc qui permet à Ndoye d'égaliser.

Claude-Maurice (5): Il a été percutant sur le côté droit, mais n'a pas su montrer ses qualités de dribble et de ce fait il était à l'arrêt sur la plupart des occasions qu'il a eues. Il doit continuer de progresser dans le dernier geste.

Lotomba (4,5): Souvent à la limite défensivement, il a commis plusieurs fautes évitables et la plupart du temps, il était en retard sur les attaquants adverses. Il a également eu toutes les peines du monde à évoluer en bonne position dans le camp de Leverkusen.

Gouiri (5): Une rencontre en demi-teinte pour le meilleur buteur du Gym cette saison. Il a eu plusieurs ballons de contre à négocier mais n'a pas toujours fait les bons choix. Pour la première fois cette saison, il ne marque pas pendant une rencontre de C3. Remplacé par Alexis Trouillet (72'), qui comme face à Dijon a réalisé une bonne entrée. Il possède une bonne vision du jeu qui lui permet de débloquer des espaces.

Myziane (non noté): Il avait plutôt bien démarré, à l'aise techniquement. Il a été l'auteur d'une bonne incursion dans la surface qui aurait pu valoir un penalty. Malheureusement, il s'est blessé à la cuisse. Remplacé par Dan Ndoye (29', 6), qui permet à Nice de recoller au score dès le retour du vestiaire, opportuniste après un coup-franc repoussé par le gardien. Il réalise une entrée intéressante et a marqué des points auprès de son entraîneur.

 

Bayer Leverkusen (4-4-2):

 

Hradecky (4): Il doit s'incliner sur le seul tir cadré des Aiglons en première période. Dès le début du second acte, il est coupable d'une faute de main sur un coup-franc et relâche le ballon sur Ndoye qui égalise à 2-2.

Wendell (6): Beaucoup plus à l'œuvre offensivement que défensivement, signe que Leverkusen a maîtrisé les débats, d'autant que le jeu niçois passait du côté gauche, celui de Bender. Une erreur d'inattention a amené une mésentente avec son gardien, sans conséquence. Une rencontre convaincante pour le Brésilien.

Tah (6,5): Très peu d'interventions à faire, il s'est montré concentré lorsqu'il le fallait et a évolué haut sur la pelouse. En dépit des deux buts concédés, il a été costaud dans les duels et est systématiquement resté sur ses appuis sur des percées niçoises.

Dragovic (6,5): Une interception de la tête sur une longue transversale de Gouiri qui aurait amené du danger. Il marque le deuxième but de son équipe en reprenant victorieusement un corner d'Amiri. Sur la durée, il a été très propre et concentré et n'a pas laissé passer grand chose.

Bender (5,5): Il a beaucoup proposé offensivement et de ce fait il s'est exposé sur les contres niçois, on a pu remarquer les espaces laissés par le latéral droit du Bayer, même si ceux-ci n'ont pas été exploités au mieux par Nice. Remplacé par Edmond Taposba (46', 5,5), qui a effectué une entrée solide, il s'est contenté de faire son travail défensivement et son équipe a tenu le choc jusqu'au bout.

Diaby (6): Très actif sur son côté gauche, il n'a pas hésité à permuter et à sortir de sa zone de départ, ce qui lui a été bénéfique puisque c'est sur une action du couloir droit au cours de laquelle il ouvre le score d'une belle reprise de volée de son mauvais pied. On l'a un peu moins vu après le repos. Remplacé par Emrehan Gedikli (68'), qui a tenté plusieurs centres qui n'ont pas trouvé preneur.

Demirbay (6,5): Une jolie passe décisive pour Diaby sur l'ouverture du score, et dans l'ensemble il a rayonné sur la rencontre grâce à son activité incessante. Il aurait pu être récompensé par un but, mais sa frappe dans la surface sur un corner est passée à côté. Remplacé par Florian Wirtz (86'), entré trop tard dans cette partie.

Baumgartlinger (7): Voir ci-dessus. 

Bellarabi (5,5): Il a fourni énormément d'efforts mais a été moins en réussite qu'Amiri par exemple ou Demirbay dans la zone de vérité même s'il a pas mal essayé de combiner avec ceux-ci. Il a également eu plus de déchet dans ses transmissions que les autres joueurs allemands.

Amiri (6,5): Il s'est distingué par sa qualité de passe sur les coups de pied arrêtés, et s'est offert deux passes décisives sur cette phase de jeu, pour Dragovic et Baumgartlinger. Remplacé par Cem Türkmen (68'), qui n'a pas eu d'occasions.

Schick (4): Contrairement à ses partenaires de l'attaque, il a eu nettement plus de difficultés à se mettre en évidence. Il négocie mal un contre sur lequel le Bayer Leverkusen était en supériorité numérique. Remplacé par Leon Bailey (46'), qui se procure une occasion mais il a manqué son face à face avec Benitez.