Europa League - 1ère j. | Les notes de Lokomotiv Moscou - OM (1-1)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


L'Homme du match : Under (7.5) : Toujours aussi percutant, il a encore passé son match à provoquer la défense adverse, apporter du danger et c'est lui qui à l'origine du pénalty, le transforme pour débloquer le compteur Marseillais

Lokomotiv Moscou (4-4-2)

Guilherme (5) : Manquant parfois de sérénité, il a tout de même été souvent au bon endroit au bon moment, vigilant sur ses placements.

Tiknizyian (4.5) : D'abord costaud sur Under pendant la première demie-heure, il a vite été usé et a ensuite répondu par trop de fautes, ce qui l'a conduit à l'exclusion en deuxième période

Jedvaj (4.5) : Face à un collectif marseillais très fluide offensivement, il a souvent eu la tête qui tournait et n'a pas été capable de donner la sérénité suffisante à la garde centrale des Moscovites.

Magkeev (5.5) : Il a été le plus solide de la ligne de défense du Lokomotiv, plutôt efficace dans les duels et même s'il n'a pas toujours eu la bonne lecture du jeu sur certains déplacements des phocéens, il a globalement fait le job

Cerqueira (4) : En difficulté sur tous les débordements marseillais, il a souvent regardé le ballon passer, tellement qu'il en a touché moins de 40 dans toute la rencontre

Beka Beka (6) : Le meilleur élément de l'équipe russe ce soir, car même s'il a eu finalement peu de ballons comme toute l'équipe, il a beaucoup gêné Valentin Rongier en étant en permanence sur ses trajectoires, il a souvent contribué à interrompre les offensives adverses et a été  à l'origine de quelques contres rapides.

Kulikov (3.5) : il a joué 55 minutes seulement, qu'il a traversées en errant sur le terrain, incapable de jouer le moindre rôle, la fluidité du jeu au milieu marseillais l'a complètement perdu.

Barinov (5.5) : Relativement entreprenant, il a essayé d'un peu dynamiser les siens et à beaucoup couru aussi pour défendre, il n'a rien réussi d'exceptionnel mais a été de ceux qui se sont battus.

Zhemaledtinov (5) : Sans convaincre, il a tenté de donner un peu de vivacité au jeu en contre, mais il n'a pas beaucoup apporté malgré tout

Kamanov (4) : Sans influence, et sevré de ballons, il n'aura pas joué de rôle particulier aujourd'hui

Smolov (5.5) : Peu de ballons pour lui aussi, mais il aurait pu mettre une but superbe sur une action ou il déclenche une frappe limpide sur le poteau

OM (4-2-3-1)

Pau Lopez (4) : Il ne dégage pas de sérénité dans son attitude, et semble pouvoir faire mieux sur le but.. Steve Mandanda ne devrait pas tarder à retrouver le terrain

Luan Peres (6.5) : Efficace, présent vers l'avant et avec énormément de précision dans son jeu, il prend de plus en plus une place incontournable dans le groupe marseillais

Alvaro Gonzalez (7.5) : Magistral, il a été tout simplement parfait avec une autorité défensive naturelle et des relances propres, son meilleur match depuis longtemps

Saliba (6.5) : Enormément de ballons touchés, une précision de métronome et un engagement total, il a encore parfaitement rempli son rôle ce soir

Rongier (4.5) : Beaucoup d'abattage, mais aussi des ballons perdus trop rapidement, comme celui qui, à la dernière minute, coûte la victoire à l'OM

Guendouzi (7) : Très vif, une plaque tournante pour le jeu marseillais par sa vitesse de transmission et sa capacité à casser une ligne presque systématiquement, il a été curieusement sorti par Sampaoli, peu inspiré sur ce coup

Kamara (5) : Comme depuis le début de saison, il a encore fait un match un peu poussif, ou certes il donne du sien mais a du déchet bien plus qu'à son habitude.

Dieng (4.5) : Peu d'impact devant, il a peut-être trop donné à Monaco et n'était pas de toute fraîcheur dans ses courses et ses choix ce soir

Gerson (5.5) : Encore un peu trop discret, il a cependant été intéressant par le surnombre qu'il vient apporter sur chaque action, et par ses relais rapides avec une vision de jeu très cohérente

Under (7.5) : Voir ci-dessus

Harit (5.5) : Inexistant en première période car très mal positionné par Sampaoli qui n'était pas dans son meilleur soir, il a été très percutant ensuite en seconde période, et a prouvé qu'il a quand même une vraie capacité à déstabiliser les défenses adverses.