Homme du match : Hinteregger (8,5) : Un match exceptionnel ! Il a rendu inexistant Olivier Giroud puis Higuain lorsque l’argentin fit son entrée. Il a à de nombreuses reprises bien lu les trajectoires pour pouvoir annihiler les occasions des Blues. Aucun joueur de Chelsea n’a prit l’ascendant sur l’international autrichien. Il est toutefois dommage qu’il rate le penalty lors de la séance de tirs aux buts.   Chelsea (4-3-3) : Arrizabalaga (7) : Pas autant d’arrêts à réaliser que son homologue francfortois, le gardien espagnol s’est néanmoins montré décisif lors de la séance de tirs aux buts où il repousse les deux...

Homme du match : Aubameyang (9) : La master classe de Pierre-Emerick Aubameyang est une leçon pour tous les jeunes attaquants. Auteur de l'ouverture du score sur la première occasion de son équipe d'une superbe frappe imparable, c'est également lui qui est à l'origine du second but de son équipe. Après une perte de balle suite à un dribble, il récupère un ballon qui va offrir un but quelques secondes plus tard. Pour parachever son oeuvre, il a inscrit le but de la victoire en venant couper un centre. Juste avant de conclure son chef-d'oeuvre avec un triplé. Son travail défensif...

Homme du match : Loftus-Cheek (6,5) : Un début de match compliqué mais comme l’ensemble de son équipe, le milieu anglais a retrouvé de bonnes sensations au fur et à mesures de la partie; ceci en récupérant un bon nombre de ballons et en n’hésitant pas à se projeter en attaque. De plus, après s’être battu à la retombée du ballon après un corner, il sert Pedro qui concrétisa l’occasion. Le croate Kovačić rentra à la 83e sans pour autant apporta un plus si bien offensivement que défensivement.   Francfort (3-5-1-1) : Trapp (6,5) : Il a sauvé les siens à quelques reprises...

Homme du match: Lacazette (7): Auteur d'un très bon match ce soir, l'attaquant français a inscrit un doublé. Il confirme ainsi sa belle forme du moment, aidé par son compère d'attaque, le Gabonais Aubameyang. Il aurait toutefois pu s'offrir un triplé, notamment sur une tête complètement manquée à bout portant. Arsenal (5-2-1-2): Cech (5) Auteur d'un match assez tranquille, le portier d'Arsenal n'a rien pu faire sur l'unique but marqué par l'adversaire du jour. Maitland-Niles (5) Le jeune anglais a été virevoltant sur son côté droit, mais a cependant péché par une prise de risque démesurée par moments. Mustafi (5) L'ancien défenseur de Valence...

Homme du match : Lacazette (6,5) : Un coup franc somptueux, loin de 26m, mais l’attaquant français a su prendre à revers le gardien napolitain. Mis à part son but, il est aussi désigné Homme de ce match puisqu’il s’est également beaucoup démené sur le front de l’attaque en combinant avec Aubameyang par exemple. Iwobi le remplace à la 68e mais ne touchant que trop peu de ballons pour faire parler sa vitesse.   Naples (4-4-2) : Meret (5,5) : Un placement un petit peu incompréhensible sur le coup franc direct de Lacazette mais de bonnes présences sur sa ligne de but. Il...

Homme du match : Rode (8) : Comme un symbole, l'ancien du club revenu sur ses terres vient offrir la qualification à ses supporters. Plutôt transparent en début de match, il est clairement monté en puissance avec un volume de jeu exceptionnel et une participation à la construction bien plus influente. Son but est la récompense de tous ses sacrifices. Remplacé à la 85' par Torro. Francfort (3-5-2) Trapp (5) : Aucune action dangereuse à négocier, il n'a pas déjoué sur les arrêts relativement faciles qu'il avait à effectuer. Falette (6) : Dans ce dispositif à 3 défenseurs, il a joué un double rôle avec d'une...

Homme du match : Aubameyang (7,5) : Il marque dès la 5e. Après un bon travail de Maitland-Niles, Ramsey prend le relais pour servir le gabonais dont le plat du pied vient tromper Koubek. Bon dans le jeu et dans ses courses pour prendre les espaces. Sur un bon ballon d'Ozil à la 34e, il tente une reprise acrobatique mais il prend le ballon du tibia. D'un nouveau plat du pied, il signe un doublé et le but du 3-0 à la 72e sur un bon centre tendu de Kolasinac. Il prend un carton jaune dans la foulée pour sa...

Homme du match : Jovic (7.5) : Buteur en début de match, il montre l'étendue de son talent avec un lob sur Handanovic. Plusieurs autres occasions qu'il s'est créées n'ont pas été conclues mais il a été très dangereux tout de même. Lui qui est l'un des meilleurs buteurs de son championnat, a été en très utilisé et a eu beaucoup d'occasions mais il n'a pas su les concrétiser. Joueur très intéressant depuis le début de saison, qui est voué à un grand avenir dans un grand club d'Europe. Inter Milan (4-2-3-1) Handanovic (c.) (7) : Gros match de la part du...

Homme du match : Bourigeaud (9) : Match référence pour l'attaquant Rennais. Bourigeaud a largement contribué à la victoire de son équipe en distribuant, dribblant, et en inscrivant le but de l'égalisation en fin de première rencontre, une magnifique frappe en force à la suite d'un coup franc botté dans le mur. Il sort à la 73ème minute remplacé par Léa-Siliki. Rennes (4-4-2) Koubek (6) : Trop avancé sur le premier but, il ne peut parer le centre-tir d'Iwobi. Par la suite, il réalise de belles parades, notamment une à la 12ème minute suite à une frappe de Torreira sur un centre d'Iwobi. Zeffane...

Homme du match : Hinteregger (7.5) : Omniprésent durant tout le match, il est auteur d'un match très complet. Défensivement il a été excellent. Sur le plan offensif il s'est créé plusieurs bonnes occasions alors qu'il est défenseur central mais ça ne l'a pas empêché de monter avec son bloc offensif pour frapper ou bien mettre une tête qui passe à côté du poteau d'Handanovic. Eintracht Francfort (3-5-2) Trapp (7) : Bon match de sa part il a effectué plusieurs arrêts importants comme sur le penalty tiré par Marcelo Brozovic en première mi-temps. Il permet à son équipe de garder ses cages inviolées. Hinteregger (7.5)...