* Ligue des Champions (C1) *

Ligue des Champions - 5ème j. | Les notes de Real Madrid - PSG (2-2)


Homme du match : Benzema (7,5) : L'attaquant français avait certainement à coeur de continuer sur sa lancée face aux parisiens. C'est peu dire que c'est réussi. Il ouvre la marque en renard des surfaces suite à un bon mouvement des siens à la 17ème minute. À partir de là, il fut irrésistible dans ses prises de balle et ses décrochages qui ont permis à son équipe de jouer haut. Il manque de peu le doublé dès la reprise de la seconde période lorsqu'il bute sur Navas alors qu'il était dans une position idéale. Il réussit finalement à faire le break en décroisant sa tête suite à un caviar de Marcelo. Si le Real n'a pu conserver l'avantage, Benzema n'a absolument rien à se reprocher.

 

Real Madrid (4-3-1-2) :

Courtois (3) : Sollicité quelques fois en première période, principalement par des centres de Mbappé, il ne paraissait pas des plus rassurants pour sa défense avec des interventions en demi-teinte. Il réalise une sortie calamiteuse face à Icardi en fin de première période qui aurait pu coûter une exclusion et un penalty à son équipe mais il se voit sauvé par la VAR qui a vu une faute de Gueye sur Marcelo au début de l'action. Pas plus rassurant en seconde période, en témoigne son incompréhension avec Varane sur le but du 2-1 qui remet les parisiens dans le match.

Carvajal (6) : Positionné très haut sur la pelouse, le latéral espagnol a pris son couloir à plusieurs reprises pour apporter le surnombre offensivement. En témoigne sa grosse frappe en fin de première période qui a mis Navas à contribution. Il s'est également signalé par quelques interventions tranchantes face à Di Maria ou Mbappé dans son couloir.

Ramos (5) : Il lance son match par une première tête au-dessus à la 3ème minute sur un corner de Kroos. Régulièrement au duel avec Mbappé en début de match, il s'en est souvent sorti par son expérience et sa malice. Il réussi à éteindre Icardi en passant régulièrement devant ce dernier.

Varane (5) : Le défenseur français a semblé assez serein ce soir. À l'aise à la première relance de son équipe, il a souvent coupé les trajectoires grâce à sa bonne lecture du jeu. Il a failli se muer en buteur à deux reprises : sur un centre en retrait de Hazard puis sur un corner de Kroos mais il manque le cadre à deux reprises. Son match est terni par une grosse erreur sur la réduction du score de Mbappé.

Marcelo (6) : Fidèle à son style de jeu, le brésilien a joué comme un ailier gauche la plupart du temps combinant régulièrement avec Hazard ou Benzema. Il aurait pu faire le break pour les siens juste avant la mi-temps sans un Navas inspiré à la suite d'un corner de Kroos. Il se distingue par un magnifique centre sur la tête de Karim Benzema pour le 2-0.

Casemiro (6) : La pointe basse du triangle madrilène a été fidèle à sa réputation. Souvent bien placé et dur sur l'homme, il a récupéré un nombre intéressant de ballon dans les pieds des milieux parisiens. Il a contribué à la domination des madrilènes ce soir.

Valverde (7) : Le jeune uruguayen a rendu à Zidane toute la confiance qu'il lui octroie depuis le début de la saison. Très présent dans le pressing et actif à la récupération, il a également su faire parler son élégance balle au pied pour proposer des solutions offensives à son équipe. En témoigne son très bel appel dans le dos de la défense parisienne sur le premier but madrilène. Remplacé par Modric à la 75ème, il a apporté sa technique et sa disponibilité en fin de match. Insuffisant néanmoins pour conserver l'avantage au score.

Kroos (7) : Le milieu allemand revient bien en ce moment et a justifié la mise sur le banc de Luka Modric ce soir. Véritable artificier des siens en première période, il a inquiété Navas à trois reprises par sa qualité de frappe de balle (15ème, 26ème, 33ème). Toujours très disponible, il a fait jouer son équipe et a souvent trouvé les espaces dans le dos des milieux de terrain parisiens.

Isco (6,5) : Positionné en véritable n° 10, l'élégant espagnol a su se positionner entre les lignes pour proposer de nombreuses solutions à son équipe. Sa technique a permis aux siens de jouer haut et de maîtriser globalement la rencontre. Il aurait pu ponctuer sa prestation à l'heure de jeu avec une grosse occasion mais il but sur Navas. Remplacé par Rodrygo à la 82ème minute de jeu qui aurait pu redonner l'avantage à son équipe en fin de match mais il croise trop sa reprise.

Hazard (6) : Bien en jambes ce soir, l'ailier belge a fait souffrir les parisiens par ses prises de balle et sa vivacité retrouvée. Il est notamment à l'origine de l'ouverture du score des siens en éliminant deux joueurs au milieu de terrain avant de décaler Valverde côté droit. Il aurait pu être l'auteur de plusieurs passes décisives sans un Navas inspiré. Malheureusement blessé par son compatriote belge Meunier et remplacé par Bale à la 65ème minute. Rentré sous les sifflets, il est rentré avec envie de vitesse. Il aurait pu se mettre Bernabeu dans la poche avec ce coup franc dans les arrêts de jeu qui s'écrasent sur le poteau parisien.

Benzema (7,5) : Voir ci-dessus. 

 

Paris Saint-Germain (4-3-3) :

Navas (7) : Match incroyable du costaricien. Sans lui, les parisiens seraient repartis avec une addition beaucoup plus lourde et n'auraient pu espérer ramener le point du nul de Bernabeu. Nombreux sont les joueurs madrilènes à avoir buté sur leur ancien gardien : Kroos, Isco, Marcelo, Benzema peuvent en témoigner. Il a effectué plus d'une dizaine d'arrêts décisifs et s'inscrit désormais comme le gardien parisien ayant réalisé le plus d'arrêts pour son club en ligue des champions.

Meunier (4) : Il a eu du mal à exister durant toute la partie. En difficulté défensivement, il faut dire qu'il avait fort à faire face à Hazard, Marcelo et Isco lorsqu'il dézonait sur ce côté fort du Réal. Très discret offensivement, son seul fait d'arme est cette frappe totalement dévissée à la 55ème minute. En prime, il blesse son capitaine en sélection sur un mauvais coup. Une soirée à oublier pour le latéral belge.

Thiago Silva (5) : Le capitaine parisien a tenté de colmater les brèches laissés par ses coéquipiers tout au long de la partie. Quelques interventions bien senties lorsque Meunier était débordé sur son côté. Il a tenté de sonner la révolte au niveau de l'attitude de son équipe.

Kimpembe (4) : Le champion du monde français a connu quelques difficultés ce soir. Mis en difficulté par le pressing d'Isco dès le début du match, il a eu du mal à relever la tête par la suite. Peu rassurant pour sa défense, une prestation à oublier.

Bernat (5) : Plus à son avantage que son pendant à droite, il a tenté de jouer un peu plus haut pour mettre en difficulté les espagnols. Il réalise un bon centre dès la 9ème minute vers Icardi. Il a en effet profité du jeu du Réal qui penchait sur l'autre côté pour amener le surnombre offensivement.

Marquinhos (4) : Positionné en sentinelle dans le milieu parisien, le brésilien a eu beaucoup de mal à contenir Isco et les milieux madrilènes ce soir. Souvent en infériorité numérique dans cette bataille du milieu et en retard dans les duels, il a semblé hors du coup.

Gueye (3) : Impressionnant au match aller, le milieu sénégalais est aujourd'hui passé totalement à côté de sa rencontre. À l'image du milieu parisien, il n'a jamais réussi à imposer le pressing des siens ni à aller chercher les ballons dans les pieds adverses. Logiquement remplacé par Neymar (4) à la mi-temps. Positionné en 10, il n'a pas pesé comme on aurait pu l'attendre sur cette deuxième mi-temps. Il a souvent privilégié la solution individuelle quitte à s'empaler sur la défense madrilène. Il semble avoir besoin d'un peu de temps pour retrouver toutes ses sensations.

Verratti (4) : À l'image de ses compères du milieu, l'italien n'a lui non plus pas sorti une grande prestation ce soir. Moins à l'aise balle au pied avec quelques pertes de balles qui auraient pu s'avérer dangereuses, il n'a pas réussi à inculquer le pressing de son équipe.

Di Maria (4) : Très en vue ces derniers temps, l'ailier argentin a été totalement absent des débats aujourd'hui. Très peu de ballons intéressants à se mettre sous la dent, il n'a pas su sortir de l'étau madrilène mis en place par Zidane. Remplacé par Draxler à la 75ème minute dont l'entrée fut plutôt intéressante de par les mouvements sans ballon de l'allemand.

Icardi (4) : Il se distingue par deux occasions successives aux 9 et 11ème minute mais il ne parvient pas à trouver le cadre. À part cela, il fut très discret tout au long de la partie et souvent dépassé par l'impact mis dans les duels par Ramos. Remplacé par Sarabia à la 75ème minute. Ce dernier égalise d'une frappe en pleine lucarne du gauche suite à une frappe contrée de Draxler.

Mbappé (5) : Il a d'abord semblé en difficulté en perdant plusieurs duels face à Marcelo, Ramos ou Carvajal. Un peu mieux par la suite, il a su faire parler sa vitesse dans le dos de la défense locale comme sur ces débordements à la 11ème minute et à la 30 ème minute qui forcent Courtois à la parade. Il s'est souvent retrouvé face à une prise à deux des joueurs du Réal qui avaient bien étudié son jeu. Il parvient tout de même à remettre son équipe dans la partie en réduisant le score en renard des surfaces suite à la mésentente entre Varane et Courtois.

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer