Ligue des Champions – 1/2 aller | Les notes de Bayern – Real Madrid (1-2)

- Tour d'horizon du football sur Twitter - Continuez vers le bas pour l'article -

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Ramos (7) : Le capitaine des madrilènes a été solide, sortant vainqueur de nombreux duels. Il rassure pleinement la défense. Indispensable, il ne déçoit jamais lors des grands rendez-vous.

Bayern Munich (4-3-3)

Ulreich (5) : Peu sollicité, il ne peut rien faire sur les buts madrilènes. Son jeu au pied est cependant rassurant pour sa défense.

Kimmich (6) : Très présent au sein de son couloir. Ses nombreux aller-retour auront été payant. Il est l’auteur de l’ouverture du score à la 27e. Lancé sur le coté droit il feinte un centre par une frappe au premier poteau qui finit au fond des filets.

Boateng (non noté) : L’international allemand se blesse à la 34e minute de jeu. Sule (5,5) rentre bien dans le match, mais au fil des minutes se trouve moins rassurant dans ses interventions.

Hummels (5,5) : Le défenseur fait de sublime passes qui cassent les lignes. En revanche défensivement il a été pris de vitesse sur les occasions des visiteurs.

Rafinha (5) : Très actif sur son coté, il a parfaitement combiné avec Ribery. Défensivement il est à l’origine de quelques pertes de balles qui s’avéreront très dangereuse notamment sur le but de Marcelo (44e).

Martinez (5,5) : Moins influent qu’a son accoutumé, il reste toutefois précieux dans l’entrejeu bavarois. Tolisso réalise une bonne entrée de jeu (75′).

Muller (5) : D’abord positionné dans le cœur du jeu du Bayern, il doit se décaler sur le couloir droit après la blessure de Robben. Alors moins influent coté droit il aurait pu tout de même marquer le 2e but des locaux (43), ou sur d’autres situations ou il manque de réussite.

Rodriguez (6) : Le colombien a été l’une des pièces maîtresse du jeu des bavarois, et ce notamment par une excellent qualité technique et vision du jeu. Il est passeur décisif sur l’ouverture du score et à l’origine de bon nombre de situations des munichois.

Robben (no noté) : Le néerlandais touché à la jambe droite sort dès la 8e minute. Thiago (5) rentre alors en jeu. Il n’a pas eu la justesse technique qu’il a à son ordinaire, mais il aura mis une très forte intensité tout au long de la rencontre.

Lewandowski (5) : Normalement très efficace, il n’a pas été en réussite dans ses derniers gestes, il n’a malheureusement pas eu son importance habituelle ce soir.

Ribery (6,5) : Le français est le joueur le plus en forme coté Bayern. Virevoltant à gauche, les grosses occasions sont venues de son talent. Auteur de très belles frappes (50, 59, 62e), le petit brin de réussite n’était pas avec lui lors de cette rencontre.

Real Madrid (4-3-1-2)

Navas (5,5) : Fautif sur le premier but du match, il se rattrape par de très belles parades dans le second acte.

Carvajal (5) : Offensivement intéressant, il a ensuite subi les accélérations de Ribery. Blessé il est remplacé par Benzema à la 65e auteur d’une très bonne rentrée, il est proche de marque le 3e but du Real (75′).

Ramos (7) : Voir ci-dessus.

Varane (6,5) : Le défenseur français s’est imposé défensivement par son physique. Il ressort proprement le ballon depuis sa défense.

Marcelo (6) : L’international brésilien a été somptueux offensivement. La réalisation technique sur son but égalisateur est parfaite et sublime. Défensivement il est positionné trop haut sur l’ouverture du score.

Casemiro (5,5) : Costaud défensivement, il sait parfaitement casser les situations bavaroise en mettant une très forte intensité durant tout le déroulé du match. Remplacé par Kovacis à la 83e minute de jeu.

Modric (5,5) : Le croate a eu beaucoup de déchet lors du premier acte. Après la pause il a retrouve de sa splendeur et de sa justesse technique.

Kroos (5,5) : Surtout en vue défensivement, il a mis l’énergie nécessaire d’une demi-finale de ligue des champions, il réalise un second acte de très bonne facture.

Isco (3,5) : Décision forte de Zinedine Zidane qui remplace le milieu espagnol à la mi-temps. Un manque dans la construction du jeu et le travail défensif. Asensio (6)  rentre alors en jeu. Buteur dès la 55e minute d’une frappe croisée magnifique qui se loge dans le petit filet du portier allemand. Toujours prêt à proposer de nombreuses solutions offensives.

Vazquez (5,5) : Une première période timide. Il remonte sur le terrain apès la mi-temps avec une autre attitude et cela se voit. Passeur décisif pour Asensio il n’a ensuite plus relâché ses efforts et n’a pas rechigné quand il a dû jouer latéral droit après la blessure de Carvajal.

Ronaldo (5) : Invisible en première mi-temps. Il a été bien plus à son aise dans le second acte, et ce, surtout après l’entrée de Benzema qui a retrouvé son compère favori pour combiner en attaque.

 

Coudurier Thomas

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.