Ligue des Champions - 6ème j. | Les notes de Midtjylland - Liverpool (1-1)

Homme du match : Scholz (6,5) : Beaucoup de ballons récupérés, un penalty transformé (62'). Le capitaine des locaux a des allures de Viking, et ce n'était pas qu'une apparence aujourd'hui. Sa formation quitte la scène européenne avec honneur.

Midtjylland (4-3-3)

Hansen (6) : Très vite battu, l'ancien portier d'Évian n'a pas coulé pour autant (19', 45', 45+2').

Cools (5,5) : Il a plutôt bien bloqué son couloir et il a même proposé de nombreux centres.

Sviatchenko (4,5) : Il a raté son tacle sur l'action de l'ouverture du score. Une entame regrettable, d'autant plus qu'il est plutôt bien parvenu à se faire respecter ensuite.

Scholz (6,5) : Voir ci-dessus.

Paulinho (4) : Sa passe en retrait mal assurée vers Sviatchenko porte préjudice à son équipe puisqu'elle débouche sur l'ouverture du score.

Onyeka (4,5) : Pas le joueur le plus en vue du côté des Danois. Remplacé par Isaksen (64').

Cajuste (6) : Il n'a pas forcément touché beaucoup de ballons ce soir, mais il a fait preuve d'une belle consistance qui a su gêner ce Liverpool recomposé.

Evander (6) : Numéro 10 sur le dos, il était un peu la plaque tournante de son équipe aujourd'hui. Il a même fait trembler la barre de Kelleher (49'). Remplacé par Madsen (90').

Dreyer (6) : Assez dangereux à l'aller, il a plus que jamais fait mal à Liverpool en obtenant le penalty de l'égalisation. Remplacé par Sisto (76'), qu'on attendait plutôt titulaire.

Mabil (4,5) : Une seule frappe en angle fermé pour l'ailier gauche (44'). Remplacé par Anderson (64').

Kaba (6) : Menaçant, il a manqué de réussite et de précision sur ses tentatives. La seule fois où il battu Kelleher, Fabinho est venu suppléer son gardien pour réaliser le sauvetage sur sa ligne (33'). Remplacé par Pfeiffer (90').

Liverpool (4-3-3)

Kelleher (6) : Pas moins de 4 arrêts réalisés, mais un malheureux penalty concédé.

Alexander-Arnold (5) : Porter le brassard, c'était son rêve et il est devenu réalité. Certes, Klopp alignait aujourd'hui une équipe plus que remaniée pour ce match sans enjeu, mais nul doute que cette confiance se reproduira à l'avenir. Sur le plan de la performance, ça n'était ni plus ni moins qu'un match de reprise pour le prodige qui connaissait sa première titularisation depuis son retour de blessure.

R. Williams (6,5) : Le longiligne défenseur a régné dans les airs en remportant la majorité de ses duels.

Fabinho (6,5) : Il a été très précieux en première période avec notamment un sauvetage sur sa ligne (33'). Il n'a pas refoulé la pelouse au retour des vestiaires, remplacé par Koumetio (5). Le jeune français est entré dans sa rencontre en témoignant un peu trop d'inexpérience, pour finalement se mettre peu à peu au niveau.

Tsimikas (5,5) : L'ancien joueur de l'Olympiakos n'a pas été mauvais, mais face à la valeur sûre que représente Robertson, il semble condamné à souffrir de la comparaison. Il a d'ailleurs laissé sa place à l'Écossais (61'), vraisemblablement après un pépin physique.

Clarkson (5,5) : Un match intéressant pour le jeune produit de l’académie, avec un volume de jeu non-négligeable.

Keita (5,5) : Plutôt habile avec le ballon dans les pieds, un peu moins pour le disputer. Une belle occasion pour lui (45+2'). Remplacé par Henderson (62').

Minamino (5,5) : Il enchaîne avec ce replacement au milieu. On peut toujours douter de son potentiel au poste, mais il a cependant bien participé à la bataille du milieu. Il a cru être récompensé en fin de match en marquant, mais son but a été refusé pour une main de Mané au préalable.

Jota (5) : Deux occasion mais pas de but (19', 45'). On l'a moins vu en seconde période. Remplacé par Mané (87').

Origi (4,5) : Nouvelle contre-performance pour celui qui avait joué un grand rôle dans la dernière campagne victorieuse des reds sur la scène européenne. Il ne profite toujours pas du peu de temps de jeu qui lui est accordé. Il a eu son occasion,mais n'a pas été assez tueur (31'). Même dans un match sans grand enjeu pour Liverpool, il n'a pas joué 90 minutes et a cédé sa place à Firmino (71').

Salah (6) : Un but éclair au bout de 57 secondes de jeu. Comme ce week end en championnat face aux Wolves, il punit instantanément les cadeaux de la défense adverse. Il a bien servi Origi, mais l'attaquant n'a pas su en profiter.