Ligue des Champions - 5ème j. | Les notes de FC Séville - Chelsea (0-4)

Homme du match: Olivier Giroud (10): Avec un énorme quadruplé, l'attaquant français a bien évidemment fait basculer la rencontre à lui tout seul ou presque. Il inscrit d'abord un triplé parfait (un but du pied gauche, un but du pied droit, un but de la tête) avant de provoquer le penalty qu'il va lui même transformer pour porter son nombre de buts à quatre ce soir. Une performance monstrueuse qui lui permet d'envoyer un message clair à Lampard. Remplacé par Timo Werner (84'), qui aurait pu obtenir un penalty juste après son entrée, en vain.

 

 

FC Séville (4-3-3):

 

Vaclik (4): Une belle intervention devant Pulisic, et c'est à peu près tout ce qu'il a eu à négocier dans un premier acte au cours duquel il ne peut strictement rien faire sur le superbe enchaînement de Giroud. Il n'a pas eu l'occasion de s'employer et a rapidement encaissé le deuxième but, surpris par l'instinct de buteur de l'attaquant français. Il s'incline également sur sa tête à bout portant et part du mauvais côté sur le penalty.

Rekik (3,5): Il a vécu une soirée difficile sur son côté gauche, il a été étouffé par la connexion Azpilicueta - Hudson-Odoi qui a bien marché. Il a éprouvé des difficultés pour se projeter vers l'avant. Le jeu des Blues passait souvent par son côté et il n'a jamais su sortir la tête de l'eau.

Diego Carlos (3): Il a montré beaucoup d'agressivité, parfois trop, comme sur son duel aérien avec Havertz. Il est un peu trop attentiste et laisse tout le loisir à Giroud d'enchaîner le contrôle puis la frappe victorieuse. Il s'est effondré en seconde mi-temps, coupable d'une erreur de relance qui aurait pu alourdir le score puis il lâche le marquage sur Giroud sur le troisième de ses buts.

Gomez (2,5): Le pauvre défenseur central a vécu un calvaire, qui s'est intensifié après la pause. Il n'est pas assez solide face à Giroud sur l'action du 0-2, ne communique pas avec Diego Carlos sur celle du 0-3, puis il bouscule ce dernier dans la surface ce qui lui vaudra un avertissement. Une rencontre à oublier.

Jesus Navas (5,5): Une prestation correcte mais mitigée pour l'ancien joueur de Manchester City, qui n'a pas pu proposer son activité offensive habituelle. Il a laissé quelques espaces à Pulisic qui ne les a pas exploités. Remplacé par Jules Koundé (59'), qui a remplacé le capitaine poste pour poste. Il n'a pas été si sollicité que cela après être entré.

Gudelj (4,5): Il a raté son entame, étant trop en retard sur les joueurs de Chelsea, notamment Havertz car sur l'une de ses fautes commises, il écope d'un carton jaune assez vite. Il a évolué plus haut sur le terrain en seconde période, et s'est procuré une grosse occasion dès le retour du vestiaire. Il a ensuite pris l'au dans le dernier quart d'heure.

Oscar Rodriguez (4,5): Il n'a pas toujours su se mettre évidence en dépit de quelques fulgurances. Il a été assez irrégulier et dans l'ensemble on ne peut pas dire qu'il ait été heureux dans ses choix. Remplacé par Joan Jordan (60'), qui n'a rien pu faire dans cette rencontre.

Rakitic (5): Il fut le joueur clé de Séville dans les trente derniers mètres adverses, il a évolué en électron libre mais a manqué de justesse dans la dernière passe ou lorsqu'il tentait sa chance. Il s'est en revanche complètement éteint dans le second acte. Remplacé par Oliver Torres (76'), qui est apparu bien trop tard pour espérer montrer quoi que ce soit.

Idrissi (3): Il a été totalement transparent dans cette rencontre et n'a pas apporté grand chose à son équipe dans les tâches offensives. Ce fut donc tout sauf une surprise de le voir remplacé par Lucas Ocampos (59'), qui n'a pas pesé sur la suite du match.

Vazquez (5): Il se distingue en sauvant sur sa ligne la tête de Rüdiger qui prenait le chemin du petit filet opposé. Il a fait preuve d'une débauche d'énergie assez importante qui n'a pas été récompensée, et au final il a été plus en vue défensivement qu'offensivement. Remplacé par Munir El-Haddadi (66'), qui a eu pas mal de déchet dans son jeu.

En-Nesyri (3): Il n'a pas existé en première période. Sur le seul ballon qu'il a pu exploiter dans de bonnes conditions, il a été signalé hors-jeu. Sa situation ne s'est pas améliorée après le repos et il a continué à courir dans le vide jusqu'au bout.

 

Chelsea (4-2-3-1):

 

Mendy (5): Il a vécu une soirée relativement tranquille puisqu'il n'a pas eu d'arrêt majeur à effectuer dans cette partie au cours de laquelle il s'est contenté de prises de balles assez simples.

Emerson (6,5): Il devait saisir sa chance, et il a réalisé une performance plus que convaincante sur son côté gauche. Il a été très peu mis à contribution défensivement et a été précieux dans le camp andalou également.

Rüdiger (6,5): Il a été solide et a parfaitement suppléé Thiago Silva, mis au repos pour cette partie. Il s'est montré rassurant dans ses interventions et a bien muselé En-Nesyri qui a été totalement inoffensif. Le défenseur allemand est également tout proche de marquer sans le sauvetage de Vazquez.

Christensen (6,5): A l'instar de Rüdiger, il n'a commis aucune fausse note dans cette rencontre où il aura été très appliqué et concentré, il est resté sur ses appuis et ne s'est jamais jeté bêtement lors des rares possibilités des Espagnols.

Azpilicueta (6): Le capitaine de Chelsea a été serein dans un match où il n'a pratiquement pas été sollicité. Il profite d'une rencontre "sans enjeu" pour retrouver du rythme et du temps de jeu. Il n'est pas loin de donner une passe décisive à Pulisic en tout début de partie.

Jorginho (5,5): Beaucoup moins en vue que Kovacic, même s'il s'est contenté d'assurer son rôle de récupérateur devant la défense. Il n'a pas commis d'erreur majeure dans cette partie et a géré le score lorsque Chelsea a accéléré. Remplacé par Billy Gilmour (86'), qui effectuait son retour après plusieurs mois d'absence.

Kovacic (6,5): Une nouvelle fois performant, il a été un danger redoutable pour la défense sévillane, et il s'est permis quelques remontées en solitaire qui ont abouti à des frappes. Il achève sa prestation aboutie par une passe décisive pour Giroud avant l'heure de jeu. Remplacé par Hakim Ziyech (67'), qui a eu plusieurs occasions de s'illustrer. Au final, il a parfaitement géré le résultat de son équipe et il n'a pas eu non plus à trop se livrer.

Pulisic (6): Il a été très remuant, puisqu'il a bénéficié d'espaces laissés par la défense de Séville pour porter le danger. Malheureusement, il s'est montré trop individualiste, ce qui aurait pu mener à des conséquences plus fâcheuses pour son équipe. Remplacé par Mason Mount (67'), tout proche de marquer sur son tout premier ballon.

Havertz (6,5): Il a été rayonnant dans un poste de numéro 10 qui lui a permis de provoquer deux cartons jaunes et de s'offrir une passe décisive pour Giroud sur l'ouverture du score. Il a continué son activité ensuite pour tenter d'aggraver le score. Remplacé par Ngolo Kanté (67'), auteur du centre décisif sur le troisième but de Giroud.

Hudson-Odoi (6,5): Il s'est montré bien plus à son avantage que lors de ses dernières apparitions, et a également joué plus intelligemment. En deuxième période, il a eu énormément de champ libre dû aux espaces et il a été présent du début à la fin. Son travail défensif de qualité est également à souligner.

Giroud (10): Voir ci-dessus.