Ligue des Champions – 4ème j. | Les notes de OL – Hoffenheim (2-2)

- Tour d'horizon du football sur Twitter - Continuez vers le bas pour l'article -

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match: Mendy (7,5): Quel match ! La veille de la liste de Didier Deschamps, il a livré une prestation XXL. Sa passe décisive pour NDombélé n’est qu’une infime partie de son activité. Il est également à l’origine du premier but avec sa frappe sur le poteau.

Olympique Lyonnais (3-5-2)

Lopes (6,5): Héroïque sur la plus grosse occasion allemande de la première période. Il réalise deux parades réflexes à bout portant devant les attaquants allemands. Il ne peut rien faire sur les buts de Hoffenheim.

Denayer (6,5): Il est clairement le meilleur défenseur axial de l’OL. Toujours propre dans ses interventions, il gagne tous ses duels physiques. Il parvient même à marquer mais son but est refusé pour hors-jeu.

Marcelo (6): Il a su tiré les enseignements de ses matchs précédents. Son agressivité dans le bon sens du terme a été très bonne. Il a gagné la totalité de ses duels aériens.

Morel (5): De retour dans une défense à trois qui lui va mieux, il a compléter les deux joueurs très physiques à ses côtés. Même s’il a perdu quelques duels, il a compensé avec une très bonne qualité de passes. Sur son dernier tacle, il commet une faute bête qui prive les lyonnais de victoire.

Rafael (6,5): Il amis vingt minutes à rentrer dans son match, avant de rouler dans son côté droit. Toujours volontaire pour se projeter, il aurait pu être créditer d’une passe décisive si les centres avaient été un poil plus précis.

Ndombele (7,5): Un match de très haut niveau pour le milieu de terrain lyonnais. Autant dans l’impact physique que sur le plan technique. Une nouvelle fois buteur en coupe d’Europe, il a su se mettre à son avantage avec notamment 56 passes réussies. Remplacé par Cheikh Diop (87′), 

Tousart (6,5): Une première période au niveau européen avec une demi-douzaine de ballon récupérés. Après il s’est fait plus discret, même s’il a su orienter le jeu et être à la retombée des seconds ballons.

Mendy (7): Voir ci-dessus.

Aouar (7,5): Comme Ndombélé il a livré un match de très haut niveau. Sa technique dans les petits espaces a fait beaucoup de mal aux grands gabarits allemands.

Fekir (6,5): Il manque de rythme, ce qui lui a valu des pertes de lucidité lors des dernières minutes qu’il a joué. Avant cela il a su se mettre en évidence avec un but et une très bonne activité. Remplacé par Dembélé (73′), 

Memphis (5): Il ne passe pas du tout à côté de son match, mais on va retenir une nouvelle fois le nombre d’occasions qu’il aurait du marquer ou faire marquer. Il doit être clairement plus précis en Ligue des Champions. Remplacé par Traoré (86′), qui lâche totalement son marquage sur le but égalisateur.

TSG Hoffenheim (3-4-3)

Baumann (6,5): Trois arrêts réflexe au milieu de la première période, puis un devant Fekir au début de la seconde. Rassurant dans ses sorties aériennes, il a évité à son équipe de prendre une véritable rouste ce soir.

Nuhu (4): Il a vécu un match très compliqué. Positionné en central droit dans la défense allemande il a subi les foudres de Aouar et Fekir tout au long de la rencontre. Après deux fautes grossières il est logiquement exclu (51′),

Vogt (6): Au marquage de Memphis, il a gagné tous ses duels ce soir. Dans l’axe de la défense à trois, il est souvent resté sur ses appuis pour ne pas se jeter. Le seul défenseur à ne pas avoir pris le bouillon.

Bicakcic (6,5): C’est lui qui est à l’origine du but de Kramaric avec une récupération à hauter de la ligne médiane. Sa première passe a fait souvent du mal au milieu lyonnais.

Kadebarek (6): Positionné en piston droit, il a vu Mendy passer devant lui un nombre incalculable de fois. Il n’a jamais semblé en mesure de prendre le dessus sur le français. Défensivement comme offensivement, il a été décevant, jusqu’à son but égalisateur en toute fin de match.

Grillitsch (5,5): Le meneur de jeu allemand a subi un pressing constant des milieux de terrains lyonnais. Avec seulement 70% de passes réussies, il a pas eu l’impact nécessaire sur le jeu de son équipe. Remplacé par Nelson (57′). 

Demirbay (4,5): Malgré une bonne maîtrise du ballon, il a clairement eu du mal à résister à l’impact physique mis par les milieux lyonnais. Il a perdu de nombreux ballons durant la première période. En seconde période, il a commis beaucoup trop de fautes. Remplacé par Nordveit (79′), qui réalise un retour héroïque en fin de match.

Schulz (5,5): Le piston gauche de l’effectif allemand a beaucoup couru après Rafael. Contrairement à son compère du côté droit, il a su apporter offensivement, et notamment durant la première demi-heure. Les plus grosses occasions de son équipe viennent de lui.

Belfodil (4,5): Pour son retour à Lyon, il a été transparent. Une petite dizaine de ballon touchée, sans jamais se mettre réellement dans une position de but. Son physique aura gêné les lyonnais en début de match. Remplacé par Szalai (66′). 

Kramaric (6,5): Buteur ce soir, l’attaquant croate a réussi une belle frappe qui a surpris Lopes. Des passes souvent dans le sens du jeu, il a été l’élément offensif le plus en vue de son équipe.

Joelinton (5,5): Bourreau des lyonnais à l’aller, il a clairement eu des grosses difficultés ce soir. Auteur de plusieurs gestes défensifs ratés, il n’a jamais été à son avantage dans les trente derniers mètres lyonnais.

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.