Ligue des Champions – 4ème j. | Les notes de Dynamo Kiev – FC Barcelone (0-4)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Homme du match : S.Dest (7,5) : Premier buteur du match à la 52ème, il a réalisé un nombre incalculable de centres sur son côté en se projetant souvent dans la surface adverse. Il a également beaucoup combiné avec Trincao, dribblé avec réussite et a réussi toutes ses interventions défensives. Un grand match pour l'ancien joueur de l'Ajax.

Dynamo Kiev : 4-4-2

G.Buschchan (4) : Il a subi sur tous les buts barcelonais et il n'a réalisé que quelques arrêts sur sa ligne en fin de match, lorsque le match était déjà plié.

Kedziora (5) : Auteur de quelques bons centres sur con côté, il a ensuite été peu en vue en seconde période.

Zabarnyi (4) : Très bas et souvent en retard, il n'a pas réalisé une grande prestation.

Mykolenko (4) : A reculons durant tout le match, il est en retard sur le premier but et a souvent subi.

Karavaev (4) : En constante difficulté sur son côté, il est remplacé par Popov à la 59ème qui réalisera la faute fatale qui aboutira au troisième but barcelonais.

Shaparenko (3) : Le jeune prodige de Kiev est complétement passé à côté de son match, avec une multiplication des mauvais choix offensifs. Il est remplacé par la 71ème par Lednev.

Shepelev (4,5) : On l'a vu constamment courir après le ballon, et n'a pas été en vue offensivement. Il est remplacé par Baluta à la 83ème

Garmash (4,5) : A l'instar de son compère, le deuxième milieu de Kiev n'a été que vue défensivement. Il est remplacé par Andrievsky à la 59ème.

De Pena (4) : A la peine physiquement, sa seule occasion du match sera cette frappe complètement dévissée à la 63ème. Il est remplacé par Supriaga à la 71ème.

Buyalsky (5) : Il n'eut aucune occasion à se mettre sous la dent, mais il a été intéressant par intermittence dans l'entrejeu et sur quelques ballons.

Verbic (4,5) : Il avait cette volonté d'aller de l'avant et de tenter, mais il n'a jamais pu vraiment se mettre en évidence.

FC Barcelone : 4-2-3-1

Ter Stegen (5) : Propre dans ses relances, le portier allemand n'a tout simplement rien eu à faire durant l'ensemble du match.

Firpo Junior (5) : Malgré une volonté d'être offensif, la latéral a multiplié les mauvais choix en première mi-temps avant de se rassurer avec son re-positionnement en défense centrale.

Lenglet (5) : Tantôt serein, tantôt en difficulté sur des interventions risquées, il est remplacé par J.Alba à la 65ème.

Mingueza (6) : Profitant d'une escalade de blessures en défense centrale (Piqué, Umtiti, Araujo), le jeune catalan a réalisé une prestation convainquante, avec des bons tacles et une passe désicive de la tête pour le deuxième but barcelonais. (57“)

Dest (7,5) : voir rubrique « Homme du Match ».

Pjanic (5) : Dans un fauteuil dans l'entrejeu, il a distribué le jeu catalan mais on l'a très peu vu au final. Remplacé par Riqui Puig à la 65ème qui a réalisé une très bonne rentrée, en touchant énormément de ballons et en distillant de bonnes passes.

Aleña (6) : Très présent dans le cœur du jeu barcelonais, il a distillé de bonnes passes durant les deux périodes.

Pedri (5,5) : Sa technique dans les petits espaces est impressionnante mais il s'est peu mis en évidence ce soir mis à part quelques fois dans l'entrejeu, notamment avec cette belle passe qui amène le premier but barcelonais (52“). Remplacé par Matheus à la 72ème.

Coutinho (5,5) : Présent également dans l'entre-jeu barcelonais, il a distribué le jeu en première mi-temps avant de s'éteindre un peu plus en seconde période. Il est remplacé par Griezmann à la 65ème qui marquera le quatrième et dernier but barcelonais (91“)

Trincao (5,5) : Remuant avec ses dribbles et ses combinaisons avec Dest, il n'a cependant jamais été dangereux ni décisif. Il est remplacé par De La Fuente à la 82ème.

Braithwaite (7) : Après une première période frustrante, peu sollicité malgré de nombreux appels et efforts, il s'illustrera par son premier doublé en Ligue des Champions, avec un but de la tête sur corner (57“) et un autre sur pénalty (70“). Un doublé efficace.