Accueil * Ligue des Champions (C1) * Ligue des Champions – 4ème j. | Les notes de Dortmund –...

Ligue des Champions – 4ème j. | Les notes de Dortmund – Inter (3-2)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Hakimi (8,5) : très actif sur son coté, il est beaucoup monté même si ses montées n’ont pas toujours été conclu de belle manière. À la 51′, alors qu’il était resté aux avants-postes, il vient réduire le score d’une frappe croisée. À la 63′, il se montre encore dangereux à la suite d’un une-deux avec Sancho et une frappe juste à coté du but. Toujours aussi actif par la suite, il a multiplié les montées sur son coté pour mettre Skriniar à l’amende. Après un énième une-deux avec Sancho il vient même donner l’avantage à son équipe d’une finition signe d’un vrai attaquant. Son tacle à la 92′ alors que l’Inter partait en contre attaque résume pleinement son match : maitrisé, audacieux et décisif. 

Borussia Dortmund (4-5-1)

Burki (5,5) : il n’y peut rien sur les deux buts de l’Inter. Il a essayé de relancer court parfois même en prenant des risques. En seconde période, il a réussi ce qu’il devait faire. 

Akanji (5) : complètement dépassé sur le premier but, il anticipe mal le ballon qui file dans son dos. Il n’a pas été rassurant dans ses interventions et il a eu du mal à la relance. En seconde période il s’est enfin montré plus agressif et a imposé sa supériorité physique face à Martinez.

Hummels (5,5) : trop esseulé dans cette défense, il a eu du mal face au physique de Lukaku et face à la vitesse de Martinez. En seconde période, sa complicité retrouvée avec Akanji lui a permis de se rassurer et de donner de la confiance à son équipe.

Hakimi (8,5) : voir ci-dessus.

Schulz (5) : lui aussi s’est comporté comme un véritable ailier, il a joué très haut. Ses centres n’ont pas non plus trouvé des preneurs. En seconde mi-temps on l’a beaucoup moins vu mais il n’a jamais flanché.

Witsel (6) : lui seul à essayer de mettre du rythme au milieu de terrain. Dès qu’il a touché des ballons il s’est montré offensif et il a joué vite vers ses attaquants. En seconde période, il a mis une intensité physique bénéfique à son équipe qui s’est retrouvée dans cet acte.

Weigl (4,5) : on lui a imposé un défi physique important qu’il n’a su relevé. Bien en dessous que son coéquipier au milieu aujourd’hui. 

Sancho (6,5) : il est apparu timide en début de partie, il a loupé des contrôles et a retenu son pied plusieurs fois. Ensuite, il s’est montré percutant et dès qu’il a eu de l’espace il a mis à mal la défense adverse. Très complice avec Hakimi sur le coté, il lui offre même une passe décisive sur le troisième but de son équipe. Il est remplacé à 10 minutes du terme par Piszczek après avoir ressenti une douleur.

Hazard (5,5) : souvent stoppé et en difficulté face à Godin, il a su apporter du danger lorsqu’il s’est ré-axé. En seconde il s’est plus impliqué et apporté plus de danger sur son coté. Il reçoit un carton jaune en fin de math synonyme de son envie débordante de la seconde. Il est remplacé en toute fin de match par Guerreiro.

Brandt (5) : pas toujours inspiré offensivement, il a tenté des gestes compliqués alors que des simples s’imposaient. En seconde période il élève son niveau de jeu inscrit même le but du 2-2. Il joue bien les contres et donne de bons ballons à ses partenaires.

Gotze (4,5) : discret en début de match, il a failli inscrire le but de la soirée! À la 18′, d’un sublime contrôle derrière la jambe, il élimine son adversaire avant de buter ensuite sur Handanovic. Ensuite, Gotze a re-disparu. Il n’a assez pesé sur la défense interiste. En seconde, il se réveille et donne une passe décisive pleine d’inspirations à Hakimi. Il est remplacé à la 64′ par Alcacer.

Inter Milan (3-5-2)

Handanovic (5) : décisif à la 18′ face à Gotze puis face à Hazard à la 35′ sans trop forcer non plus, il a ensuite été inquiété par les joueurs allemands. À la 45′ par exemple, ou devant Sancho, il réalise un réflexe important pour son équipe. Puis une minute plus tard face à Hazard ce coup ci, où il se couche au dernier moment devant le Belge. Décisif et important dans ce premier acte. En seconde période en revanche, il encaisse trois buts dont un ou il n’est pas exempt de tout reproches, le troisième, il ou laisse son premier poteau libre.

Skriniar (4) : alors qu’il vivait un match plutôt tranquille sur son coté gauche de la défense, il reçoit un carton jaune à la 30′ en étant en retard sur Hakimi qui était monté haut. En seconde période, il a été totalement dépassé et souvent en retard face au duo Hakimi-Sancho.

De Vrij (5,5) : match plus que tranquille qui n’a jamais été vraiment gêné en première mi-temps face à Gotze. En seconde, le danger est venu des cotés et il ne peut rien se reprocher sur les trois buts.

Godin (5) : important sur son coté droit, il a vite éteint Hazard qui n’est jamais parvenu à le passer sur son coté. Dans le second acte, il a plus souffert face à Hazard. 

Biraghi (4,5) : il écope d’un carton jaune dès la 40ème seconde du match! Il ne pouvait pas plus mal s’y mettre… Ensuite, il a réussi à bien défendre sur Sancho mais seulement lorsqu’il était proche de lui, car dès qu’il a laissé de l’espace à l’anglais, il a eu du mal. Absent des débats en seconde et totalement dépassé par Hakimi et Sancho sur son coté, il est remplacé par Lazaro à la 66′.

Candreva (5) : discret en première période, il est tout de même l’auteur de la passe décisive pour Vecino sur le second but des Italiens. Il reçoit lui aussi un carton jaune pour une faute grossière en début de seconde. Ensuite, il a changé de coté et ne s’est pas davantage montré. A l’image de son équipe il a sombré d’une mi temps à l’autre.

Brozovic (5,5) : imposant au milieu, physiquement notamment, il a brillé sur le second but, mais plutôt techniquement. Après avoir éliminé trois joueurs, il donne le ballon à Martinez qui renverse ensuite pour la passeur décisif Candreva. En seconde période il arrive à garder son intensité mais la faiblesse de ses coéquipiers a fait qu’il a chaviré avec eux.

Barrela (5) : dur physiquement, il a imposé un rythme lourd à Witsel et Weigl au milieu. Du moins en première mi-temps. En seconde mi temps il est dépassé par l’activité de Witsel face à lui et ne retrouve jamais son niveau de la première.

Vecino (5) : en difficulté défensivement, il s’est en revanche montré à l’aise dans la construction du jeu interiste. C’est notamment lui qui vient creuser l’écart du score à 2-0 en fin de première période. Impossible de reproduire son jeu en seconde période, il est remplacé par Sensi à la 68′.

Martinez (6) : le buteur argentin n’a pas failli à sa réputation ce soir. Dès la 5′, il se joue d’Akanji, puis d’Hummles et enfin de Burki pour ouvrir le score. Une remarquable finition de sa part qui prouve une fois de plus ses qualités ce soir. Même en remise, il s’est montré performant. Il est aussi à l’initiative du second but de l’Inter en reversant le jeu vers Camdreva. Même si la seconde période fut très compliquée pour lui, il est le seul à avoir apporter du danger tout au long de la soirée.

Lukaku (4) : bon dos au jeu, le Belge a réussi à garder des ballons importants, en revanche dès qu’il se tourne, il perd vite le ballon. Il n’a pas vraiment eu l’occasion de marquer mais sur le premier but, son déplacement permet à Martinez de rentrer dans l’axe pour frapper. Il touche 0 ballon en seconde mi-temps et il est donc logiquement sorti à la place de Politano pour le dernier quart d’heure du match.

 

Nathan Themines.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Loading...