Ligue des Champions – 3ème j. | Les notes de Dortmund – Atlético (4-0)

- Tour d'horizon du football sur Twitter - Continuez vers le bas pour l'article -

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Hakimi (7,5) : Quel match du latéral marocain ! Tel un feu follet, il a perforé à n’en plus finir la défense de l’Atletico. La vitesse de ses montées a tranché avec la faible vitesse de Juanfran. Il a ainsi délivré trois passes décisives, signe d’une perfomance éclatante.

Borussia Dortmund (4-2-3-1)

Bürki (7) : Propre et calme, il a bien tenu les cages de Dortmund, réalisant ça et là quelques parades salvatrices pour maintenir l’avantage des jaune et noir.

Hakimi (7,5) : Voir ci-dessus.

Zagadou (7) : Prestation abouti du titi parisien. Il a fait preuve d’une belle solidité, écœurant Costa et Griezmann tout le match.

Diallo (6) : Bon match dans l’ensemble même si il a montré des signes de fébrilité : relances hasardeuses, problèmes de communication, fautes évitables.

Piszczek (6) : Le polonais a été solide, étant assez peu débordé par les attaquants colchoneros. Offensivement, il fut bien plus discret mais ses relances furent proprement assurées.

Delaney (non noté) : sorti sur blessure et remplacé par Dahoud (6,5) : Son entrée a été décisive. Avec une belle technique et une puissance, il a su contenir le milieu de l’Atletico tout en offrant de bons ballons de relance à ses partenaires.

Witsel (6,5) : Le milieu belge a tenu un rôle de taulier dans l’entrejeu. Il s’est révélé très dangereux en première période avec des tentatives de loin, dont l’une finissant au fond des filets. Il a été plus discret après l’heure de jeu.

Brunn Larsen (6) : Une bonne percussion, des intentions, il aura dynamisé l’attaque du Borussia. Cependant, il a parfois manqué de lucidité et de précision près de la surface adverse. Guerreiro prend sa place (63′).

Götze (5) : Un ton en dessous des autres. Il n’a pas assez pesé sur les débats et a fait preuve d’un trop grand déchet technique.

Pulisic (5,5) : Il n’a pas toujours joué juste. Un peu irrégulier, il a alterné entre des débordements efficaces et une absence de réactivité. Sancho a pris sa place (83′).

Reus (6) : Présent dans le jeu du Borussia, il a été un très bon conservateur de balle, n’hésitant pas à dézoner très bas par moments. Par contre, il a manqué de précision pour conclure ses actions dans la surface espagnole.

Atletico Madrid (4-2-2-2)

Oblak (5) : Pas transcendant, il a encaissé quatre buts. Si sa défense l’a parfois laissé tomber, il n’a pas su se révéler décisif.

F.Luis (4,5) : Trop d’approximations ! Il a été dans trop laxiste dans le placement notamment. Sa relance dans l’axe sur le quatrième but est trop grossière pour un joueur de son calibre. Seul point positif, ses ballons offensifs qui furent intéressants en début de match.

Hernandez (5,5) : Il a été un peu tendre défensivement, même si il a subi la faillite de certains de ses coéquipiers. Il a évité de faire des erreurs inutiles en privilégiant des choix de passes plus sûrs.

Godin (5,5) : Il a été costaud sur une bonne partie du match. Mais, sa carcasse a mal supporté les contres éclair des joueurs du Borussia. Il a ainsi été pris de vitesse un peu trop facilement.

Juanfran (5) : Il a particulièrement souffert face à la vitesse de Hakimi. Ce sont de vraies vagues qui ont émergé dans son dos ! Offensivement, il a su trouver des espaces sur son côté mais il n’a pas réussi à exploiter au mieux ces différences.

Saul (6) : Le meilleur Colchonero ! Il a ratissé le terrain de long en large pour amener le ballon dans la surface de Burki. On peut toutefois lui reprocher certains mauvais choix de passes en zone de vérité.

Partey (4,5) : Pas convaincant ! Le milieu ghanéen a été fort brouillon. Son influence sur le jeu fut maigre alors qu’il a commis des erreurs en défense. Pertes de balles, mauvais contrôles et des fautes qui lui ont valu un carton jaune. Il sort dès la mi-temps remplacé par Rodri (5,5) Plus appliqué que Partey, il a été un peu trop facilement éliminé sur certains contres allemands et n’a pas été assez malin dans son placement défensif.

Lemar (4,5) : L’international français, champion du monde, a peiné dans ce match. Il n’a pas semblé trouver le bon placement, la bonne course pour faire la différence. Cela a ainsi donné beaucoup d’efforts inutiles.

Koke (5,5) : Un bon travail de projection vers l’avant. Mais, il s’est souvent compliqué la vie dans les 20 derniers mètres, excluant de son esprit des choix de passes qui se seraient révélés judicieux.

Griezmann (5,5) : Dynamique, il n’a pas arrêté de courir jusqu’à la fin du match. Il s’est démené pour trouver l’ouverture, sur chaque côté, de chaque angle de la surface. Malheureusement, il n’a que trop peu cadré ses frappes.

D.Costa (4) : Il s’est embourbé dans la défense du BVB ! Peu inspiré, il a vite lâché les bras. Pourtant, en début de match, il arrivait à combiner avec Griezmann. Mais, par la suite, on ne l’a plus trop vu.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.