Accueil * Ligue des Champions (C1) * Ligue des Champions – 3ème j. | Les notes de Brugge –...

Ligue des Champions – 3ème j. | Les notes de Brugge – PSG (0-5)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

(Homme du match) : Mbappé (8) : Entré à la 52′, le Français a tout de suite apporter de la percussion et de la profondeur dans ce match. Alors que son équipe était en difficulté, c’est lui qui vient sauver les siens d’abord en creusant l’écart à la 61′. Après avoir combiné avec Di Maria, il est à la finition de l’action en inscrivant ce but de la tête. Deux minutes après il se transforme en passeur décisif en profitant d’une erreur de la défense belge. Pour conclure une rentrée décisive, il inscrit même triplé. Phénoménal. Spectaculaire. Mbappesque.

 

Club Brugge

Mignolet (5) : s’il n’y peut rien sur le premier but, il n’a clairement rien eu à faire dans la première période. Dans son jeu au pied, il a parfois été imprécis. Sur le deuxième but, il relance le ballon dans l’axe alors qu’il y avait peut-être mieux à faire. Suite à ça, il se montre deux fois décisif, une fois face à Mbappé l’autre fois face à Di Maria avec deux interventions de grande classe.

Mata (5) : très agressif, il a réussi à gêner Icardi dans les duels. Il réalise un superbe retour sur Mbappé en seconde période en empêchant le français de frapper comme il le voulait.

Mechele (5,5) : très bon dans le placement, il a anticipé un nombre important de ballons en direction des attaquants parisiens. Il a même essayé d’apporter offensivement en se plaçant haut sur le terrain.

Deli (5,5) : il est apparu comme le joueur le plus serein de la défense belge. Toujours dans l’anticipation et dans l’impact physique, il a réussi à contenir Di Maria tout le match. Il a toutefois souffert en fin de match. Suite à l’entrée de Mbappé sur le couloir droit…

De Ketelaere (5) : il a failli profiter d’une erreur de Navas pour égaliser à la 31′. Mis à part ce fait de jeu, le jeune milieu de terrain a mis de l’impact au milieu. Un peu trop parfois, à l’image du carton reçu à la 33′ suite à un tacle appuyé sur Verratti. Ensuite il a fait preuve d’un grand volume de jeu et a souvent gêné Marquinhos ou Verratti au milieu. Du haut de ses 18 ans, il a fait son match. Il est remplacé par Okereke à la 57′ que l’on a très peu vu.

Rits (4,5) : discret mais important, son travail de placement a été intéressant pour son équipe. Il est toutefois celui qui a eu le plus de mal techniquement. Il reçoit en plus un carton à 15 minutes de la fin du match pour une faute en retard sur Paredes.

Vanaken (6) : même s’il a décroché très bas pour toucher des ballons, Vanaken s’est montré actif et précis. Il a orienté le jeu de belle manière. Un touché de balle de grande qualité qui lui a permis d’être supérieur à ses adversaires au milieu. Il a toutefois disparu, comme l’essentiel de son équipe, dans la dernière partie du match.

Diatta (6) : l’organisateur du milieu de terrain. Il est venu cherché des ballons bas pour les donner directement à ses attaquants. Grâce à une qualité technique à son avantage, il a donné de bons ballons et et a permis à ses attaquants de semer le doute aux Parisiens. Il a beaucoup tenté même s’il n’a pas toujours eu de réussite.

Sobol (5) : il a joué haut sur le terrain et a posé des problèmes à Meunier sur le coté gauche. Il a multiplié les centres qui n’ont malheureusement jamais trouvé preneur. Il est remplacé par Balanta à la 80′.

Tau (4) : très actif dans le premier quart d’heure du match, il a ensuite peu à peu disparu de la première période. On ne l’a plus jamais revu ensuite.

Dennis (5) : discret en début de match, il est ensuite monté en puissance et on l’a plus vu. Même s’il n’a pas eu l’activité que contre le Réal Madrid, l’impact physique donné par Kimpembe peut expliquer ce fait. Absent des débats en seconde période, il est remplacé par Openda à la 76′.

 

Paris Saint-Germain 

 

Navas (6) : intéressant dans ses interventions, il a aussi rassuré dans ses sorties aériennes. Au pied, il a été d’une précision sans faille. Il a eu plusieurs interventions à réaliser qu’il a toujours assumé.

Meunier (5) : pas dans son meilleur soir. Le latéral belge qui affronté son club formateur a eu des difficultés sur son coté droit. Il a notamment eu du mal à la relance, pas vraiment aider par un Di Maria discret en première période. Mieux en jambe en seconde période, il se blesse en fin de match aux ischio-jambiers et est obligé de laisser ses coéquipiers à 10.

Bernat (4,5) : discret, il a souffert de l’inactivité de Choupo-Moting. En revanche, rien n’est à lui reproché défensivement même s’il se place parfois trop haut et s’expose au contre.

Thiago Silva (6,5) : il est à l’origine du premier but parisien grâce à une transversale impressionnante en direction de Di Maria le passeur décisif. Toujours autant impérial en défense, il réalise une double intervention plus que décisive à la 13′ en taclant deux fois dans les pieds de ses adversaires qui partaient au but. Concenctré jusqu’à la dernière minute, il repousse même un ballon dans les dernières minutes du match qui aurait pu empêcher le PSG de réaliser le clean-sheets.

Kimpembe (6) : très solide en un contre un, le colosse français a rarement faibli dans les duels. Il a même réussi à performer dans la relance et s’est même montré serein dans ce domaine. On ne l’a pus trop vu ensuite, soit dans l’ombre de son coéquipier dans l’axe, soit par manque de job.

Marquinhos (4,5) : il a été perturbé au milieu. Moins actif à la récupération, il n’a pas non plus eu l’occasion de donner des ballons en direction de ses attaquants. A l’heure de jeu, il est passé en position de défenseur central pour consolider l’arrière garde parisienne mais il n’a pas eu plus de réussite… Son match le moins abouti de la saison, mais le Brésilien y a droit.

Verratti (4,5) : il n’a pas été à son niveau ce soir. Ses petites touches de balle dont il a l’habitude ont été préjudiciables aux Parisiens car il n’a pas réussi à les bonifier. Il reçoit même un carton jaune à un quart d’heure de la fin. Lui aussi a réalisé ici son match le moins abouti de la saison.

Herrera (6) : un des seuls parisiens au niveau en première période. En l’absence de Gueye, il a récupéré un grand nombre de ballons et s’est appliqué à bien les relancer. Après un très bon match de sa part, il est remplacé alors qu’il ressentait une gêne à l’adducteur par Diallo à la 72′.

Choupo-Moting (4) : en difficulté, lui qui jouait peut être l’un de ses derniers matchs en Ligue des Champions avec les retours à venir de Mbappé, Cavani et Neymar. Il reçoit un carton jaune tôt dans ce match mais s’était pourtant déjà montré intéressant avec un changement d’aile à l’aveugle sur Di Maria qui n’en profitait pas. Ensuite il a essayé d’être dans la percussion alors qu’il aurait du se montrer plus collectif. Il est rapidement remplacé en seconde période par Mbappé (voir ci-dessus).

Di Maria (7,5) : encore un match important où l’Argentin s’est montré décisif. Dès la 7′, il se mue en passeur décisif pour son compatriote Icardi après avoir remarquablement amené un ballon donné par Silva. Plus discret dans la suite du match, on a retrouvé le Di Maria des grands soirs dès l’entrée de Mbappé. A l’origine du second but, il est directement impliqué dans les deux derniers en étant passeurs décisifs. A ce sujet la dernière sur Mbappé est un délice de caviar.

Icardi (6) : sur son premier ballon, à la suite d’un superbe appel au premier poteau, il vient ajuster Mignolet pour inscrire le premier but de la soirée. Ensuite, il s’est bien battu pour venir chercher des ballons et les conserver mais il a trop peu donné de solutions en profondeur. Il a aussi participé défensivement, en faisant des efforts au pressing. En opportuniste, il y va de son doublé à la 63′ pour inscrire son cinquième but en cinq titularisations avec le PSG. Il sort de suite après, remplacé par Paredes. Ce dernier s’est montré agressif et est bien rentré dans ce match.

 

Nathan THEMINES.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Loading...