Ligue des Champions - 2ème j. | Les notes de Porto - Liverpool (1-5)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Homme du match : Jones (8) : 20 ans, et peur de rien ! Très performant à son poste de relayeur, son activité fut bien insolente pour les hommes de Conceiçao ! Toujours le premier à presser, il n'a pas été moins habile balle au pied. Souvent inspiré, il est tout simplement impliqué sur quatre buts ce soir ! L'ouverture du score de Salah découle d'une frappe de sa part mal repoussée par le gardien. Sur le doublé de l'Egyptien, il est à la récupération et au service. Firmino a lui aussi bénéficié d'une passe décisive sur sa première réalisation, mais aussi d'un ballon contré sur une frappe du jeune anglais pour le 1-5.

Porto (4-2-3-1)

Costa (4,5) : Bilan contrasté pour le portier de la formation portugaise. En réalisant 8 arrêts, il a forcément contribué à rendre l'addition moins lourde, mais sa culpabilité est réelle sur plusieurs buts. Tout a commencé avec le premier but, et a surtout continué avec le second et le quatrième. La communication avec sa défense est à revoir.

Corona (4) : Probablement plus habitué à jouer plus haut, il s'est battu avec ses armes, non sans errements. Sa remise de la tête complétement ratée (52') est symbolique de la perdition défensive de Porto aujourd'hui.

Cardoso (3) : Il a remplacé l'absent de dernière minute Pepe au pied levé, et ce ne fut pas un cadeau. Quatrième choix si l'on compte la suspension d'Mbemba, il a cruellement manqué de cohésion avec ses coéquipiers. Il a bu le calice jusqu'à la lie en servant malgré lui Firmino sur un plateau pour le cinquième but de Liverpool.

Marcano (3) : Capitaine d'une équipe et plus particulièrement d'une défense aux abois, il n'a jamais pu montrer le bon exemple. Perdu comme le reste de ses coéquipiers, il s'est aussi fait dévorer par Firmino au duel pour le premier but du joker.

Zaidu (4) : Dommage qu'il ait craqué si tôt avec Salah dans son dos sur l'ouverture du score, car pour le reste, il était probablement le défenseur le moins ridicule de sa formation. Remplacé par Wendell (56').

Sergio Oliveira (3,5) : D'une grande discrétion, il n'a eu aucun impact sur la rencontre. C'est à se demander si la réalisation ne l'a pas mis à l'image uniquement lors de sa sortie pour Pepê (67').

Uribe (3,5) : Le Colombien est loin de rendre une bien meilleure copie que Sergio Oliveira. Lui aussi s'est fait manger par le milieu des reds, il a juste eu la chance de sortir 10 minutes plus tôt que son comparse. Vitinha l'a remplacé (56').

Otavio (non noté) : Rapidement blessé (14'), il a cédé sa place à Fabio Vieira (5,5), qui a eu le mérite de proposer le seul éclair du FC porto ce soir, en tandem avec Taremi qu'il a pu trouver après un très bon centre.

Martinez (3) : 45 minutes, 10 ballons touchés et c'est tout. Il a été remplacé par Grujic (3,5) à la pause, prêté justement par Liverpool. Le Serbe n'a pas existé beaucoup plus.

Luis Diaz (4) : Les deux tiers de son match sont à effacer et même en ne gardant que le meilleur, sa copie reste pauvre.

Taremi (5,5) : D'une bonne tête sur sa seule occasion (74'), il a sauvé l'honneur. C'est du moins ce qu'il croyait avant que Firmino n'en remette deux derrière.

Liverpool (4-3-3)

Alisson (5) : Jamais vraiment inquiété en première mi-temps, il s'est finalement incliné une fois en seconde période, sur l'un des rares errements de sa défense.

Milner (7) : Alexander-Arnold dérangé par un pépin à l'aine, le natif de Leeds est venu combler une fois de plus, comme il l'avait fait face à Palace il y a 10 jours. Le dépannage est réussi, surtout avec une passe décisive pour Mané. Remplacé par Gomez (66').

Matip (7) : C'est à se demander s'il est plus facile à passer que van Dijk, tant il place le curseur au même niveau que celui du Néerlandais.

Van Dijk (7) : Comme Matip, il n'a rien laissé à ses adversaires ou presque.

Robertson (7) : Un apport offensif très précieux, sans toutefois délaisser les tâches défensives. Et quelle endurance ! Même à la 90' il était là pour fournir un excellent retour dans sa surface.

Fabinho (7) : Son début de saison flirte décidément avec l'excellence. Intraitable à la récupération et souvent juste à la distribution, il joue un grand rôle dans la domination de Liverpool.

Henderson (6) : Dans la continuité de son match à Milan, il est un peu moins cantonné à la besogne et tente de plus en plus de choses devant comme à la 43'. Un visage que l'on demande à revoir. Il a cédé le brassard à van Dijk et sa place à Oxlade-Chamberlain (73').

Jones (8) : Voir plus haut.

Salah (7,5) : Sans être au sommet de son art, notamment avec quelques contrôles un peu long, il est quand même parvenu à claquer un doublé en à peine plus d'une heure de jeu. Le constat est glaçant pour l'opposition : qu'il soit virevoltant ou incapable de prendre le meilleur sur son vis-à-vis, il est toujours là pour la mettre au fond. Zaidu a craqué sous sa pression (18'), alors que Costa n'a rien pu faire après le décalage de Jones (66'). Quand Salah est sorti à la 66', les locaux ont peut-être eu le malheur de pousser un ouf de soulagement, c'était sans compter Firmino, lui aussi auteur d'un doublé plein d'opportunisme (77' et 81').

Mané (7) : Il s'est engouffré dans tous les espaces possibles, même celui laissé par le gardien adverse derrière lui (45'). C'était un Mané retrouvé, très irritant sur son côté gauche, et parfois très complice avec Robertson dans les combinaisons. Remplacé par Minamino (66').

Jota (5,5) : Moins en réussite que ses coéquipiers de l'attaque, il s'est heurté plusieurs fois à Costa (26', 52', 55'). Remplacé par Origi (88').