Ligue des Champions – 2ème j. | Les notes de Naples – Liverpool (1-0)

- Tour d'horizon du football sur Twitter - Continuez vers le bas pour l'article -

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Koulibaly (7,5) : Tout simplement infranchissable. On ne peut plus dissuasif, il a mis Salah dans sa poche et a poussé Firmino à dézoner plus que jamais. Il a même trouvé le moyen de produire quelques dépassements de fonction…

Naples (4-4-2)

Ospina (6) : Tranquille, l’ancien niçois n’a eu aucun arrêt à faire. Seules deux bonnes sorties ont interrompu sa sieste (79′, 86′).

Maksimovic (6) : Préféré à l’albanais Hysaj, il a donc été décalé sur le couloir droit. Sans surprise, on l’a peu vu s’aventurer dans la moitié de terrain adverse. En revanche, il a pleinement répondu aux tâches défensives.

Albiol (6,5) : Serein sur pratiquement tous les plans de jeu, il avait clairement assez d’expérience pour prendre le meilleur sur une attaque aux abonnés absents.

Koulibaly (7,5) : Voir ci-dessus.

Mario Rui (7) :Précieux lui aussi, il est très bien parvenu à fermer son couloir en plus d’être particulièrement actif.

Callejon (7) : Performance très honorable de l’ancien madrilène. Repositionné milieu droit dans le 4-4-2 concocté par Ancelotti, il a fourni un travail défensif plus que respectable. En plus de cela, il a livré plusieurs courses irritantes pour les reds. Il est le passeur décisif de cette rencontre.

Allan (6,5) : Généreux pour aller disputer les ballons, à l’aise dans la transmission, il a sans aucun doute dû donner satisfaction à son entraîneur.

Hamsik (6,5) : En planque tournante, il a livré un match correct et Ancelotti a eu la présence d’esprit de le sortir (81′ Zielinski) lorsqu’il a commencé à perdre des ballons.

Fabian (5) : Décalé sur le côté gauche, il n’a pas toujours semblé très à l’aise malgré quelques propositions intéressantes. Remplacé par Verdi (58′).

Milik (5,5) : Dans un match assez longtemps pauvre en occasion, le polonais s’est signalé en prenant sa chance (33′, 50′). Il a cédé sa place à Mertens (68′) et le belge a trouvé la barre d’Alisson (82′).

Insigne (7) : Dès la onzième minute, il a placé une frappe tout près du poteau. La suite de son match fut moins notable, mais c’est bel et bien de lui que la lumière est venue pour les napolitains. Plein d’envie, il a été le plus prompt pour pousser le ballon de Callejon et ainsi délivrer tout un stade (90′).

Liverpool (4-3-3)

Alisson (5) : Des arrêts (33′, 50′, 51′), mais il n’a rien pu faire sur le centre parfait de Callejon.

Alexander-Arnold (4,5) : Sans un Salah qui crée de l’espace, difficile pour lui d’amener le surnombre comme il aime. Sur le plan défensif, il a fourni une prestation moyenne.

Gomez (7) : Sans contestation possible, il a été le meilleur red ce soir. Très juste, il a longtemps empêché les napolitains de prendre le dessus, notamment grâce à un sauvetage sur sa ligne (75′).

Van Dijk (6) : Au dessus de la moyenne de son équipe pour cette soirée insipide, il a fourni un match plutôt correct, même s’il n’a pas forcément atteint la plus haute strate de son niveau.

Robertson (5,5) : Auteur de quelques retours importants, l’écossais a quand même souffert à plusieurs reprises face à Callejon. Il a été trop maladroit pour apporter ce plus offensif qui a cruellement manqué à Liverpool.

Wijnaldum (4) : Avec une performance banale voire médiocre et sans imagination, il symbolise plutôt bien la prestation globale de son équipe.

Milner (4,5) : Peu d’apports offensifs, peu d’influence sur la lutte au milieu de terrain, il a déçu et c’est assez rare pour être souligné. Remplacé par Fabinho (76′).

Keita (non noté) : Rapidement blessé, il a dû céder sa place, sur civière (19′). Si son remplaçant Henderson (5) est venu apporter un peu plus de combativité au sein d’une équipe apathique, il a lui aussi subi la maîtrise adverse.

Salah (3,5) : Sous la contrainte de Koulibaly, il s’est beaucoup trop souvent retrouvé à jouer dos au but, bien que souvent éloigné de celui-ci. Très loin de son niveau de la saison dernière, il n’a pas semblé en mesure de faire des différences.

Mané (4) : Seul attaquant de Liverpool visible en première mi-temps, il a complètement disparu des radars en seconde… Remplacé par Sturridge (88′).

Firmino (3,5) : Ni milieu ni attaquant sur ce match, Klopp va probablement devoir réajuster son rôle pour les matchs à venir, tant il a eu peu d’impact sur la rencontre.

 

@BastienBruyland

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.