Accueil * Ligue des Champions (C1) * Ligue des Champions – 2ème j. | Les notes de Galatasaray –...

Ligue des Champions – 2ème j. | Les notes de Galatasaray – PSG (0-1)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Verratti (7) : dès son premier ballon il délivre une magnifique passe vers Di Maria qui me peut conclure. Il a annoncé la couleur dès le début avec sa qualité de passes et sa vision du jeu unique. En organisateur au milieu, il a délivré de bonnes passes vers ses attaquants. Il est d’ailleurs à l’origine du but d’Icardi puisque c’est lui qui donne, d’une inspiration géniale, le ballon à Sarabia dans le bon tempo. Dans le reste du match, il a réussi à garder des ballons qui ont été bénéfique pour le PSG. Sa précision et sa qualité technique le font briller au milieu et il semble toujours supérieur à ses adversaires.

Galatasaray (5-3-2)

Muslera (6) : très présent en début de match, il sort deux fois dans les pieds d’Icardi de manière décisive et repousse d’un arrêt réflexe une frappe de Di Maria, tout cela dans le premier quart d’heure. Dans la suite du match, il a continué à performer, en repoussant tour à tour les tentatives parisiennes. Il a encore remporté un face à face contre Di Maria, et s’est montré imposant dans ses sorties aériennes.  

Donk (4,5) :  il était le troisième défenseur central de la soirée. Il n’a pas réussi à organiser le jeu comme il l’aurait certainement souhaité et il s’est contenté de défendre face aux parisiens. Il a eu du mal à anticiper les déplacements de Mbappé ou de Choupo-Moting lorsqu’ils sont entrés. 

Luyindama (6,5) : match costaud de sa part lui qui a réussi à imposer son physique face à Di Maria en première période. Il a repoussé à lui seul la quasi-totalité des offensives parisiennes. Un véritable roc qui impose de son physique hors norme. Même Icardi en a fait les frais à plusieurs reprises. En seconde il est resté impartial et a repoussé nombres d’attaques parisiennes.

Marcao (5) : lui a ainsi vécu une première période plutôt tranquille. La méforme d’Icardi et l’impressionnante performance de son coéquipier Luyindama lui a permis de ne jamais se fatiguer. Il est en retard sur Sarabia sur le but d’Icardi. Alors qu’il menait un match tranquille, il vient faire une grosse faute sur Herrera en fin de match qui lui vaut un carton jaune.

Nagatomo (5) : l’international japonais a joué haut sur le terrain dans ce sytème de 3-5-2 en phase en phase offensive mais il s’est exposé aux contre-attaques parisiennes à plusieurs reprises et a souffert. Il a réussi à passer Meunier à plusieurs reprises mais n’a pas eu de réussites sur ses centres, alors qu’il semblait pouvoir mieux fair parfois. Il est remplacé en fin de match par le Turc Bayram

Mariano (4,5) : il a eu du mal à se placer sur le terrain et a mal jugé le placement de Di Maria. Il n’a pas non plus été en réussite dans le secteur défensif et s’est projeté trop peu de fois. 

N’Zonzi (5) : le français a été discret en première période. Il a certes réussi à récupérer quelques ballons et essayé de se projeter de l’avant plusieurs fois mais il a été asphyxié par le milieu parisien. En seconde, cela avait mieux démarré pour lui. Précis dans ses transmissions et une activité importante, son équipe a été trop vite dominé dans cette période et il n’a pas pu apporté ses qualités. 

Seri (5,5) : l’ancien niçois a été absent de ce début de match. Très peu en vu dans le premier quart d’heure, il a souffert de la grosse activité du milieu de terrain parisien. En revanche à la 18′, d’un coup d’éclat il a failli ouvrir le score après un relais avec Babel où il voit sa frappe frôlé le poteau gauche de Navas. En seconde mi temps, on a retrouvé le « vrai » Seri, des prises de balles intéressantes, des récupérations importantes et une projection impressionnante, il s’est transformé pour se montrer sous son meilleur visage. 

Babel (4,5) : beaucoup d’activité pour lui en première période mais souvent dans le vide. Il a beaucoup couru après le ballon devant et a réalisé plusieurs fautes sur Kimpembe notamment. Un peu trop individualiste, il aurait pu offrir de bons ballons à ses partenaires de l’attaque qui auraient pu s’avérer dangereux pour le PSG. Il est remplacé par Andone à la 64′. Il a couru, s’est donné mais les ballons qu’il a reçu étaient souvent injouables.

Belhanda (4) : très peu en vu en première mi-temps, il n’a pas réussi à montrer ses qualités techniques. En seconde, il a retiré le masque qu’il avait sur la tête mais cela n’a pas suffit pour qu’on le voit sur la pelouse. Il a certes essayé de remonter les ballons mais c’était trop peu pour un joueur de son calibre. Il est donc logiquement remplacé par Feghouli à la 62′. Il a plus apporté que son coéquipier mais la domination parisienne de la fin du match ne lui a pas permis d’être décisif.

Falcao (3,5) : l’ancien monégasque a vécu un match très compliqué ce soir face à la défense centrale parisienne. En dessous physiquement du roc Kimpembe, trop souvent rattrapé par les anticipations de Thiago Silva, El Tigre a été transparent. En seconde, il a décroché et s’est montré plus en forme dans ses déplacements. Il a touché plus de ballons qu’il a réussi à bonifier souvent. Mais sa première période a vraiment fait tâche dans sa performance globale.

Paris Saint-Germain (4-3-3)

Navas (4,5) : s’il n’a rien eu à faire en première période, son jeu au pied n’a pas été rassurant ce soir. En deuxième mi temps il a eu plusieurs sorties à réaliser, mais il n’a jamais réussi à capter les ballons ce qui ne fut pas rassurant pour sa défense.

Silva (6,5) : très bon dans l’anticipation ce soir, comme souvent, Thiago Silva a très peu été gêné par les attaquants de Galatasaray. Il fait preuve d’une sérénité impressionnante, qui fait de lui le patron de cette défense.

Kimpembe (6) : très solide, il s’est chargé du marquage sur Falcao et a réussi à contenir l’ancien monégasque. Il a essayé d’apporter le surnombre en portant en coupant les lignes adverses balle au pied. Imposant physiquement, ses interventions ont été autoritaires mais maitrisées.

Bernat (4) : peu en vu en première période, il n’a pas profité du couloir pourtant laissé libre à plusieurs reprises par Mariano. Moins en jambe que ces derniers temps, il parait subir un contre coup physique. 

Meunier (5) : très offensif, il s’est appliqué sur ses centres, chose qu’il avait du mal à faire ces derniers temps. Il a posé beaucoup de problèmes à Nagatomo sur le coté droit. En seconde mi temps il a été trop peu utilisé et on l’a beaucoup moins vu. 

Marquinhos (5) : le Brésilien a été moins performant que ces dernier temps ce soir. Des transmissions imprécises parfois, il était moins dans le rythme que ses partenaires en première période. En seconde il s’est remis en jambe, à récupérer des ballons. Il a aussi gagné ses duels aériens.

Gueye (6) : beaucoup d’activité, comme souvent, dans le milieu de terrain. Il a récupéré des ballons cruciaux et s’est projeté de l’avant, s’essayant même à la frappe en première période. Son omniprésence a encore été décisive pour lui, qui réalise son septième clean-sheet en autant de match joués. 

Verratti (7) : voir ci-dessus.

Di Maria (5) : deux frappes qui obligent Muslera à la parade dans le premier quart d’heure, Di Maria donnait directement le ton. Il a toutefois péché dans la finition, à l’image de ce face à face manqué à la 51′. Moins inspiré que lors de ses derniers (excellents) matchs, il n’a pas fait la différence que cela soit par ses passes ou ses prises d’initiatives solitaires. Il écope d’un carton jaune en fin de match. En manque de finition, il est remplacé par Herrera dans les dix dernières minutes du match.

Sarabia (5) : il a beaucoup décroché pour laissé libre le coté droit à Meunier. Ensuite, il a eu du déchet technique peu rassurant à ce niveau. Lucide, il délivre une passe plus que décisive à Icardi sur le premier but parisien. Peu inspiré par la suite, il est remplacé à vingt minutes de la fin par Choupo-Moting. Son entrée a fait du bien à Paris puisqu’il a réussi à combiner avec Mbappé à plusieurs reprises et il a fait des efforts défensifs importants. Il s’est aussi essayé plusieurs fois à la frappe, sans réussite.

Icardi (5) : il a reçu un carton jaune rapidement dans ce match alors qu’il paraissait en jambes. Ensuite il a réussi à remporter certains duels aériens mais a été trop souvent en retard dans la surface de réparation. Peu actif, il manquait clairement de rythme dans ce match. En seconde période sur son premier ballon, il a plus qu’à finir dans le but vide pour ouvrir le score, en véritable renard des surfaces. Un but qui vient sauvé une performance plus que moyenne, en deçà de ses réelles qualités. Toujours discret par la suite, il est remplacé, comme annoncé par Tuchel, par Mbappé à la 61′. On a bien vu qu’il revenait tout juste à la compétition. Il n’a pas fait de courses comme il en a l’habitude avec la tête baissée, pas de crochets dévastateurs ni de frappes puissantes, il s’est contenté de retrouver ses marques sur le rectangle vert.

 

Nathan Themines.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Loading...