* Ligue des Champions (C1) *

Ligue des Champions - 1ère j. | Les notes de Olympiakos - OM (1-0)

Homme du match : Valbuena (6) :

Présent sur les côtés, l’ancien lyonnais et marseillais a finalement perdu un bon nombre de ballons. Il a toutefois bien orienté le jeu de son équipe en réalisant de bonnes passes à destination de ses coéquipiers. Passeur décisif sur le seul but de la rencontre. Remplacé à la 93e par Cissé.

 

Olympiakos (4-2-3-1) :

Sa (5,5) : Le manque de précision de ses adversaires lui a grandement facilité la tâche.

Holebas (4,5) : Très offensif, le latéral gauche a de temps à autre délaissé de trop grands espaces dans son dos ; mais Flotov n’en profita pas suffisamment.

Ba (5) : Sans avoir été ultra-présent, par la faute des marseillais qui n’ont pas été suffisamment offensifs ce soir, le jeune sénégalais a fait ce qu’il fallait pour contenir  Benedetto loin de ses buts.

Semedo (5,5) : Irréprochable dans les airs, le Portugais s’est régalé face à la piètre concurrence adverse qui n’était pas assez dangereuse.

Rafinha (5) : L’ancien joueur du Bayern a bien contré Payet qui n’a pas pu se créer la moindre petite occasion.

Bouchalakis (5,5) : Précieux dans le jeu défensif comme offensif, le capitaine grec a été un élément important tant il a remporté de nombreux duels face à Benedetto et Sanson.

M’Vila (5,5) : Son principal atout a été le pressing. C’est ainsi que l’ancien stéphanois a récupéré beaucoup de ballons en enchaînant ensuite avec de bonnes remontées dans le camp de l’OM.

Randjelovic (4) : En sérieuses difficultés face à Amavi qui le marquait au plus près, et le serbe de 23 ans ne réussit pas à être dangereux. Fortounis le remplaça à la 77e.

Valbuena (6) : Voir ci-dessus.

Masouras (5,5) : L’international grec a cru ouvrir le score pour son équipe, mais il est finalement rattrapé par la vidéo assistance puisqu’il était en position de hors-jeu. Hassan le remplaça et marqua le but de la délivrance sur une merveille de centre de Valbuena en fin de match.

El Arabi (5,5) : L’avant-centre marocain s’est créé une énorme occasion juste avant la mi-temps mais il tergiverse trop et n’arrive pas à ajuster Mandanda de près. Il lui a manqué de la précision pour concrétiser ses occasions. Remplacé par Vinagre à la 93e.

 

Marseille (4-3-3) :

Mandanda (5,5) : Attentif et serein sur chacune de ses interventions, El Fenomeno a été bon sur sa ligne de but en repoussant les plus grosses occasions de l’Olympiakos. Il ne peut rien sur la tête d’Hassan.

Amavi (4) : Ses retours défensifs de qualité ont été salvateurs, Randelovic a souffert de l’excellente défense du français qui lui arrachait presque systématiquement le ballon lorsqu’il tentait de s’infiltrer dans le camp marseillais. Il perd un duel face à Valbuena qui pu se rendre jusqu’à la surface adverse pour réaliser une passe décisive.

Caleta-Car (5,5) : De nombreux dégagements à mettre à l’actif du croate qui a repoussé le danger jusqu’à la fin de la rencontre. Lorsqu’il se troua, son capitaine Steve Mandanda s’interrompait.

Alvaro (5,5) : Premier relanceur de son équipe, l’Espagnol a été impérial dans sa surface, mais a aussi servi ses latéraux dans les meilleures conditions possibles.

Sakai (5) : Disponible sur son côté droit, le latéral nippon a parfaitement combiné avec Thauvin. Sa défense face à Valbuena était parfois hasardeuse.

Sanson (4,5) : Pas assez dur sur l’homme durant cette rencontre, Morgan Sanson n’a pas réussi à élever son niveau pour répondre aux attentes de la Ligue des Champions. Prestation décevante pour lui, qui a été remplacé à la 76e par Cuisance.

Gueye (5,5) : Ses passes précises ont permis de casser les lignes adverses, surtout lorsqu’il recherchait Benedetto. Il a eu de réelles difficultés avec les joueurs adverses dans le domaine aérien. Strootman le remplaça à la 84e.

Rongier (5,5) : Les principaux bons décalages du côté phocéen ont été déclenchés par l’ancien nantais. Il a été précieux à la récupération dans les pieds de Bouchalakis, tout comme à l’organisation du jeu de son équipe.

Payet (5) : Le réunionnais a été celui qui a le plus tenté sa chance ce soir mais sans jamais être dangereux pour autant. Le numéro 10 a régulièrement été contraint de se réaxer pour prendre le jeu à son compte. Remplacé par Radonjić à la 76e.

Benedetto (3,5) : Transparent sur le front de l’attaque marseillaise, l’attaquant marseillais n’a pas eu les occasions nécessaires pour inquiéter le gardien adverse. Remplacé par Luis Henrique à la 77e.

Thauvin (5) : Atout offensif le plus dangereux chez les visiteurs, le champion du monde 2018 a néanmoins manqué de justesse dans le dernier geste même si ses déplacements étaient intéressants. Remplacé par Germain à la 82e.

Romain Caballero.

Fermer
Fermer