Ligue des Champions - 1ère j. | Les notes de FC Bruges - PSG (1-1)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Lang (7,5): Les artistes n'étaient pas du côté que l'on croyait et l'ailier de bruges en a été la preuve. Partout sur le terrain, il a mystifié l'équipe parisienne par ses dribbles virevoltants et sa justesse de passe. Il se crée toutes les meilleures occasions du club belge et c'est lui qui lance, sur son aile, le passeur décisif Sobol pour l'égalisation de son équipe

FC Bruges (4-4-1-1)

Mignolet (5,5): Fautif sur le but parisien, il sera beaucoup mieux par la suite avec des parades vraiment plus sereines

Mata (4): il prend une accélération de Mbappé sur l'action de l'ouverture et il aura, à chaque fois, des difficultés pour bloquer les dribbleurs parisiens. Offensivement, il tente de combiner avec Sowath, mais il lui manque un peu de justesse pour se montrer interressant

Hendry (6,5): Solide, toujours bien placé, il fait une bonne prestation ce soir avec en point d'orgue un tacle inextremis pour en lever le ballon des pieds d'Icardi, seul devant Mignolet

Nsoki (7): il reste trop statique sur le but parisien et il doit couvrir, si Sobol ne le fait pas, le jaillissement d'Herrera. Sinon, le reste de sa prestation est grandiose. Il prend un grand nombre de ballons dans les pieds de ses adversaires et en particulier dans ceux de M'bappé et il annihilera des situations parisiennes dans la surface comme en dehors

Sobol (6): une petite part de responsabilité, comme Nsoki, sur le but du Paris SG mais cette erreur n'entache en rien sa belle performance du soir. Déja sur le but où, avec Lang, il enrhume Hakimi, il sert ensuite, d'un centre en retrait clinique dans la course de Vanaken, le buteur. Et durant cette partie, il aura quand même des soucis sur les montées d'Hakimi, aura du mal à l'empecher de poser du danger ou de trouver les trois flèches de devant et il devra se pousser dans ses retranchements pour minimiser les tentatives parisiennes par son couloir. Il sera surtout trés fort dans sa présence, ses appels et ses courses pour servir le jeu offensif de son équipe

Sowah (5): teigneux et tenace dans ses efforts, il n'a pas compté ses courses pour presser et chasser le ballon comme pour faire des appels et mettre en difficulté Diallo mais il lui a vraiment manqué de justesse dans le dernier geste de ses mouvements ou un peu de lucidité dans sa prise de décision finale. Il est remplacé par Maouassa à la 90ème minute

Rits (5): Au milieu, c'est le plus discret autant offensivement pour trouver ses offensifs que defensivement pour gêner le jeu rapide vers l'avant des parisiens

Balanta (7): Son jeu physique et rugueux ainsi que son gros volume d'activité ont enormement posé des soucis à Neymar et ses coéquipiers. Il casse le rythme imposé par la rapidité et la vivacité de Neymar ou Messi et consorts et il est pour quelque chose dans la difficulté du PSG à enchainer les grosses occasions. Alors il a fait beaucoup de fautes mais au final, il permet aussi à ses coéquipiers de partir avec le point du match nul

Lang (7,5): voir haut de page

Vanaken (7): il fournit un travail considerable pour gêner les relances parisiennes et participe grandement à l'effort defensif mais là où il a été le meilleur, évidemment, c'est offensivement. Juste dans ses passes, costaud physiquement et tranchant dans ses appels, il jaillit dans la surface pour scorer le centre en retrait de Sobol. Il aura été vraiment bon ce soir et dans tous les secteurs de jeu

De Ketelaere (7): trés fort dos au but, dans le dribble, la conservation du ballon, dans les petits espaces ou entouré par plusieurs adversaires, il a été précieux pour son équipe dans les phases offensifs notamment par sa disponibilité et son jeu avec le ballon. Il est dans toutes les grosses occasions de bruges sauf sur le but où il ne touche pas le ballon mais son appel vers la cage libère l'espace pour le centre en retrait

Paris SG (4-3-3)

Navas (7): il ne peut rien sur le but de Vanaken mais il permet à ses coéquipiers de ne pas repartir avec 0 point ce soir avec de gros arrêts dans la partie

Hakimi (4,5): interessant offensivement avec des montées tranchantes qui lui ont permis d'adresser des centres, de trouver des espaces par la passe ou en faisant écarter la défense adverse mais il pêche trop défensivement où il se fait éliminer trop facilement par Lang ou Sobol, entre autres. Déja sur le but, il saute sur une combinaison entre Lang et Sobol et il ne parviendra pas à revenir sur le dernier avant qu'il ne centre et trouve son buteur. Et toute la partie, il prendra l'eau face à la vitesse, la technique et la detemination de Lang

Marquinhos (5): il a eu des difficultés à contenir tous les déplacements des offensifs de bruges où il semble manquer de communication avec ses milieux pour le marquage des adversaires. Il réussit des bonnes interventions mais dans l'ensemble et avec la multiplication des offensives brugeoises, il prend plus l'eau qu'autre chose. Prestation moyenne

Kimpembe (5): il part souvent à l'abordage pour aller chercher des ballons plus haut que la ligne de la defense et laisse des espaces. Il trouve du répondant physique et dans l'envie contre des brugeois décomplexés. Le champion du monde 2018 a été mis en difficulté toute la partie

Diallo (4): inoffensif offensivement, trop tendre dans ses duels et souvent pris par la vitesse de ses adversaires, il passe clairement à côté de son match. Il est remplacé par Mendes à la 75ème qui va créer deux grosses occasions en 15 minutes

Herrera (6,5): il fait un gros match. Il marque sur un service en retrait de Mbappé et il est important au milieu car il combine beaucoup avec ses joueurs offensifs pour participer souvent aux situations parisiennes. Il récupère déja des ballons en amont et il intervient en défense sur plusieurs situations de bruges même s'il sera trop passif au départ de l'action qui amènera au but de l'égalisation des belges

Paredes (3,5): il est complètement dépassé dans ce match et il passe trés proche de la correctionnelle sur une faute, pas loin de la position de dernier défenseur, sur De Ketelaere puis sur le but belge, c'est le principal responsable tant sa passivité est criante. Et dans les 45 minutes qu'il jouera, il sera transparent. Il est remplacé à la pause par Danilo (5): il apporte un peu plus de serenité défensive que pouvait apporter Paredes, surtout car les joueurs de bruges commencent à fatiguer de leurs efforts intensifs. Il s'interpose sur plusieurs situations mais au milieu, il fait des erreurs dans la relance et dans le jeu

Wijnaldum (4): On le voit assez peu et il manque de rudesse dans ses interventions et ses mouvements pour porter le ballon vers l'avant. Il se fait bouger par ses adversaires et ne réagit pas beaucoup. Il est remplacé à la pause par Draxler (2,5): encore plus transparent. On se rend même pas compte de sa présence sur le terrain

Messi (4,5): Par moment, il réalise quelques mouvements et gestes de génie comme cette belle frappe qu'il envoie sur la transversale de Mignolet ainsi que quelques beaux enchainements avec la balle et des belles combinaisons avec Mbappé et Neymar mais c'est trop sporadiques. Parfois, il s'oublie un peu sur le terrain se positionnant trop loin de ses deux compères d'attaque. Il est peu inspiré sur plusieurs occasions, comme ce ballon qu'il reçoit de Nuno mendes qu'il envoie en tribune, ou sur les coups de pied arrêtés qu'il tire habituellement trés bien. Ce soir, c'est plutôt insuffisant

Mbappé (7): Le meilleur parisien. Il est en jambes et fait des différences sur le terrain par sa vitesse et son envie sur le terrain. Il sera passeur décisif sur le but d'herrera aprés un grosse accélérations face à Mata et un beau centre en retrait. Il sort blessé à la 51ème minute, remplacé par Icardi

Neymar (4): Quand il arrive à prendre de la vitesse, il se heurte à Balanta, Nsoki et leurs coéquipiers. Il a du mal à se mettre en évidence dans ce match, à faire des différences, se contentant d'allumer quelques mèches par-ci par-là vite éteintes par ses adversaires. Il doit hausser son niveau de jeu

 

Chardin Jean-Christophe