* Ligue des Champions (C1) *

Ligue des Champions – 1/8 aller | Les notes de Real – Man. City (1-2)

Homme du match : De Bruyne (7) :

Match ingrat pour le maître à jouer belge qui n’a pas réussi à se défaire réellement du marquage des milieux du Real jusqu’à la 60’. Plus disponible, plus juste, et surtout plus décisif ! Il enchaîne une remarquable passe décisive pour Vinicius alors qu’il était entouré de trois madrilènes, avant de donner l’avantage aux siens sur penalty cinq minutes plus tard.

 

Real Madrid (4-3-3) :

Courtois (6) : Serein sur sa ligne de but, le portier belge s’est interposé sur la majorité des tentatives adverses avec brio. Il concède deux buts, ce qui ne reflète pas la qualité de son match.

F. Mendy (5,5) : Courageux et combattif, l’ancien lyonnais n’a rien lâché face aux assauts successifs de Mahrez. Nul doute qu’il remerciera Vinicius pour ses replis défensifs malgré la défaite.

Ramos (4) : Correct durant toute la rencontre, le capitaine Merengue a en revanche failli jouer un mauvais tour aux siens en déviant la frappe de Jesus peu avant la mi-temps. Il se fait exclure en fin de rencontre suite à une faute volontaire en tant que dernier défenseur.

Varane (5,5) : Très sûr dans ses interventions défensives, le français a été tout aussi précieux dans la récupération de ballons au niveau du milieu de terrain.

Carvajal (3,5) : Prestation bien trop médiocre de la part de l’espagnol qui ne s’est pas livré autant qu’à l’accoutumée ; la faute sans doute à un Gabriel Jesus menaçant. Il commet l’irréparable en accrochant Sterling dans la surface, synonyme de penalty (transformé par De Bruyne).

Modrić (4,5) : Beaucoup moins offensif dans ses transmissions, le croate a eu de réelles difficultés à exister durant cette rencontre, ceci même lorsque le Real avait la possession du ballon. Remplacé par Vasquez à cinq minutes du terme.

Casemiro (5,5) : Irréprochable jusqu’à l’heure de jeu où les milieux Citizen ont commencé à contourné le brésilien en multipliant les passes.

Valverde (5) : Assez peu influent sur le jeu de son équipe, l’uruguayen s’est contenté du nécessaire. En d’autres termes, il a tenté quelques combinaisons avec Isco et Vinicius, tout en défendant sérieusement sur Gündogan.

Isco (5,5) : Jusqu’alors très peu sollicité dans le camp adverse, le N.22 s’est trouvé au bon endroit au bon moment à l’heure de jeu. Suite à un superbe pressing collectif, il est à la réception d’un très bon centre de Vinicius et ouvra le score pour la Casa Blanca. Remplacé par Jović à la 84’.

Benzema (5) : Rarement trouvé par ses coéquipiers, KB9 a toutefois été d’une justesse égale à ce qu’il nous fait de mieux. Sa disponibilité n’a pas été récompensée sur ce match.

Vinicius (6) : Virevoltant sur son côté gauche, son travail défensif est des plus louables et Ferland Mendy devrait l’approuver ! En effet, les replis du brésilien ont été d’une grande aide pour son coéquipier qui devait contenir le champion d’Afrique Riyad Mahrez. Offensivement très intéressant, il a multiplié les courses jusqu’à ce qu’une d’entre elles soit victorieuse en chipant un ballon dans les pieds de Walker. Il servit par la suite d’Isco qui inscrivit l’unique but de la rencontre. Remplacé par Bale à la 75’.

 

Manchester City (4-3-3) :

Ederson (5) : Il se détend parfaitement sur la tête pas suffisamment croisée de Benzema à la demi-heure de jeu.

B. Mendy (5,5) : Quelques erreurs de contrôles à l’actif de l’ancien monégasque et marseillais. Il a plutôt bien contenu les montées de Carvajal qui n’a jamais pu être servi aux abords de la surface de réparation.

Laporte (non noté) : Contraint de laisser sa place à 33´ pour Fernandinho (6), le défenseur français réalisait jusque un match sérieux. L’entrant a continué à apporter une certaine forme de solidité face aux déplacements de Benzema.

Otamendi (4,5) : Il a assez bien défendu sur Benzema, dans les airs et au sol, mais c’est bien sur une perte de contrôle du ballon que son équipe concéda l’ouverture du score.

Walker (4,5) : Un sacré client face à lui ce soir (Vinicius), face auquel l’international anglais a su faire face en stoppant les offensives emmenées par un brésilien souvent lancé à pleine vitesse. Il perd un ballon dans ses 30 derniers mètres.

Gündogan (6) : Son énorme activité dans l’entrejeu a permit aux siens de reprendre le dessus en fin de rencontre. Il a été le premier bon relanceur de son équipe en décalant idéalement ses coéquipiers démarqués.

Rodri (4) : Loin d’être rayonnant, il a souvent été sous la pression des milieux du Real Madrid ce qui pourrait expliquer le fait qu’il ait semblé à la ramasse dans ses duels.

De Bruyne (7) : Voir ci-dessus.

B. Silva (4,5) : Peu trouvé par ses partenaires, le portugais a joué le rôle d’électron libre ce soir en dézonant énormément. Il est logiquement remplacé par Sterling qui provoqua, dix minutes après son entrée en jeu, un penalty en prenant de vitesse Carvajal.

Jesus (6,5) : Suite à une des rares offrandes distribuées par De Bruyne, l’attaquant Citizen s’est créé la première occasion du match mais buta sur Courtois. Joueur le plus dangereux du match de par ses dribbles et ses rapides déplacements dans le dos des défenseurs adverses. A noter qu’il provoqua même l’exclusion de Ramos en fin de match.

Mahrez (6) : De bonnes prises de balle dans la moitié de terrain madrilène qui a obligé Mendy de jouer en surveillant ses arrières car l’algérien était à l’affût du moindre espace libre.

Romain Caballero.

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer