Ligue des Champions – 1/8 retour | Les notes de Real – Ajax (1-4)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Tadic (8,5) : Positionné en numéro 10, le serbe nous a sorti un match zidanesque pas loin de la perfection. Un but, deux passes décisives et deux roulettes pour un bel hommage au meneur de jeu français que la maison blanche n’aura peut-être pas vraiment apprécié. Il a tout simplement fait ce qu’il voulait du ballon ce soir. Avec ses dribles, ses remontées de balles tête haute et ses passes toujours bien dosées et dans le bon tempo, il a mis le feu à toute la défense madrilène. Sur le premier but, il joue parfaitement le coup en voyant l’arrivée de Ziyech plein axe. Mais c’est surtout sur le deuxième but qu’il a fait chavirer tous les amateurs de beau jeu en nous sortant un numéro incroyable avant de servir parfaitement Neres qui fait la course croisée qu’il faut dans la surface pour s’en aller battre Courtois. A la conclusion d’un très bon contre, il crochète puis frappe du gauche dans la lucarne à la 62e pour le but du 0-3, magnifique également. Sur la récupération de balle de cette action, la VAR a penché cette fois pour l’Ajax alors qu’au match aller, la technologie avait créé la polémique pour avoir été favorable au Real. En fin de match il offre un dernier caviar pour Ziyech mais ce dernier vendange l’action qui aurait du amener un 5ème but.

 

Real Madrid (4-3-3)

Courtois (3,5) : Abandonné par son équipe, le belge a souffert. Il aurait peut être pu gicler un peu plus vite sur Neres lors du deuxième but.

Carvajal (3,5) : En difficulté face à la mobilité de Neres, Tagliafico et Tadic, il a laissé pas mal d’espaces dans son dos. Inhabituel pour lui mais le rapide but de l’Ajax a certainement changé sa façon de voir les choses. Il prend un carton jaune pour une obstruction sur Neres à la 30e.

Varane (5) : A la suite d’un corner, le ballon lui revient par un centre parfait de Vazquez, bien placé, sa tête vient heurter la barre transversale à la 5e. Un peu sur le même type d’action, sa reprise du gauche trouve Onana à la 18e. Il a été l’un des rares à avoir du répondant et il a essayé de colmater les brêches en faisant parler sa vitesse et sa puissance dans les duels.

Nacho (2) : Alors que les coups de pied arrêtés semblaient être une rare solution pour le Real ce soir, il dévisse complètement sa tête dans les arrêts de jeu de la première période sur un corner où il se retrouve seul. Pas au niveau aujourd’hui. Pour avoir pris deux cartons jaunes coup sur coup, il est expulsé à la 93e. C’est Ramos qui regrette son carton jaune volontaire du match aller et qui passe pour un pitre. Les néerlandais auront certainement trouvé dans ce manque de respect une source supplémentaire de motivation.

Reguilon (4,5) : Peu en vue en première mi-temps. Il s’est un peu plus montré en deuxième mi-temps. Il fait un bon travail sur le côté gauche pour servir Asensio qui réduit le score à la 70e.

Modric (5,5) : Il est sorti perdant, mais avec les honneurs, de son match dans le match avec De Jong. Il fut l’un des plus motivés et certainement le meilleur joueur de son équipe aujourd’hui. Il est, par exemple, à l’origine d’un bon contre que Vinicius Jr n’était pas loin de conclure en première période.

Casemiro (2,5) : Sa première récupération de balle laissait présager d’un bon match du brésilien. Il a en fait été en très grosse difficulté et abandonné par Kroos ce soir. Il n’est pas au marquage de Ziyech sur le premier but. Il est remplacé à la 87e par Valverde.

Kroos (2) : Il se prend les pieds dans le tapis alors qu’il aurait pu être à la conclusion d’un superbe mouvement collectif de son équipe. Aux abonnés absents hormis cela, il a donné raison à Bernt Schuster.

Vazquez (non noté) : Sa bonne frappe est détournée en corner par Onana à la 23e. Blessé, il est remplacé à la 29e par Bale (2,5) : Il l’a joue un peu perso à la 42e et vient toucher le poteau. Il signe une autre frappe un peu molle en deuxième période. Pas à son avantage, il a donné raison aux supporters du Real.

Benzema (4) : Il a touché des ballons en début de match mais a manqué de justesse. Sa spontanéité sur une reprise en pivot à la 50e n’est pas loin d’être récompensée. Auteur d’un beau passement de jambes sur Ziyech, il déborde puis enroule sa frappe mais celle-ci passe de peu à côté à la 59e. Il s’est un peu révolté et on a pensé qu’il pourrait être le héros de la soirée avant que l’Ajax ne mette le 3ème but. A la 84e, il manque un but tout fait pour avoir glisser dans la surface.

Vinicius Jr (non noté) : Par ses déplacements, il fut le seul danger pour les néerlandais en début de partie. Après un beau numéro solitaire, il n’est pas loin de réduire la marque à la 31e. Il se blesse à la cheville sur cette action. Dans un match au scénario très vite incroyable, il sort en pleurs et est remplacé à la 35e par Asensio (5) : Il tente une frappe alors qu’il fallait faire le crochet sur Blind à la 41e, sa bonne frappe à la 48e ne passe pas loin et il réduit le score à la 70e d’une bonne reprise du gauche croisée sur un bon centre de Reguilon. Mobile, il n’a pas démérité.

 

Ajax Amsterdam (4-2-3-1)

Onana (5,5) : Il s’est mis au niveau de son équipe en empêchant Vazquez de réduire le score à la 23e. Il se troue un peu sur une sortie à la 37e mais il est secondé par Tagliafico sur sa ligne et il empêche Bale de réduire le score trop vite à la 68e.

Mazraoui (6) : Il a pris un carton jaune pour une grosse obstruction sur Vinicius Jr à la 25e et manquera l’aller des quarts de finale mais, à l’heure qu’il est, il n’y pense certainement pas. Plein d’envie, le latéral a livré une bonne partie. Avec Ziyech, il a bien bloqué le côté gauche (supposé le plus fort en ce moment) du Real et il a amené le surnombre offensif dès que cela était possible. Sa récupération pleine de hargne pour empêcher le ballon de sortir (la VAR a validé cela mais on peut avoir des doutes) amène le troisième but. Il est remplacé par Veltman à la 80e.

De Ligt (7,5) : Capitaine de son équipe et déjà 101 matchs avec l’Ajax à 19 ans.  Y a rien là ??!! Gros gros patron !!! Les madrilènes sont s’en rendu compte lors de cette double confrontation.

Blind (6,5) : Un peu dans l’ombre de De Ligt, il est en train de s’offrir une cure de jouvence et une deuxième partie de carrière de toute beauté dans cette très belle équipe de l’Ajax dans laquelle il semble s’éclater. Il signe un beau sauvetage d’un tacle glissé sur une frappe d’Asensio à la 41e.

Tagliafico (7) : Au four et au moulin, un latéral moderne que beaucoup de grands clubs vont vouloir l’été prochain.

De Jong (7,5) : On l’a senti très motivé ce soir et, comme un grand, il a assumé le nouveau statut de phénomène qui est le sien aujourd’hui. Une science du jeu et une technique parfaite alliée à un gros volume de jeu, le jeune homme a, effectivement, toutes les cartes en main pour faire une énorme carrière et ce, dès cette saison peut-être. Bourré d’expérience pour son jeune âge, il exerce un pressing énorme et jaillit de partout. Comme une passation de pouvoir, au retour des vestiaires, il signe un magnifique retour sur le ballon d’or. Mais le garçon est perfectible, en excès de confiance à la 84e, sa perte de balle aurait dû amener un deuxième but de Madrid si Benzema n’avait pas glissé.

Schöne (7) : Il joue juste, il est calme et il gère bien les temps forts et les temps faibles de son équipe. Le danois vient doucher les espoirs de la maison blanche 2 minutes à peine après la réduction du score d’Asensio d’un splendide coup franc à la 71e, il est remplacé dans la foulée, à la 72e, par De Wit.

Ziyech (7) : Très mobile, comme à l’aller, il a souvent été dangereux. Il est bien servi par Tadic sur la première incursion des néerlandais et ouvre parfaitement son pied pour ouvrir le score dès la 7e. Très solidaire, il a effectué le travail défensif nécessaire à un tel match.

Van De Beek (6) : Au diapason de ses coéquipiers même si un peu moins visible que les autres. Plus sobre en fait, mais important dans le dispositif tactique des bataves ce soir.

Tadic (8,5) : Voir ci-dessus.

David Neres (6,5) : Très en jambe après l’ouverture du score. Bien servi par Tadic à la 18e, il résiste à Modric et se décale bien pour piquer son ballon face à Courtois et marquer le deuxième but des siens. Très disponible lui aussi, il manque le but du 0-3 à la 22e. Un peu emoussé physiquement, il est remplacé à la 73e par Dolberg.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.