Ligue des Champions – 1/8 retour | Les notes de PSG – Man U (1-3)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Lukaku (7) : Dès la deuxième minute, il ouvre le score en profitant de la mauvaise passe de Kehrer. Après l’égalisation, il relance son équipe en profitant de la bourde de Buffon. Si son équipe n’a pas montré grand chose, elle s’impose tout de même car il a su profiter des erreurs techniques des parisiens dans cette deuxième remontada.

 

PSG (3-4-3)

Buffon (3) : Un match catastrophique. Celui qui était censé apporter la confiance et l’expérience dans le groupe parisien a fait une erreur de débutant. Le grand gigi a beaucoup perdu de sa superbe et risque de finir sa carrière sur un échec cuisant. Les raisons de son recrutement étaient claires : permettre au groupe d’adopter la mentalité ligue des champions. Ce qui n’est pas le cas pour les parisiens depuis plusieurs années maintenant.

Kehrer (2.5)  : Le deuxième boulet du PSG, ridicule de bout en bout. Dès la deuxième minute il offre un but à Lukaku, et aura passer son temps a se faire manger sur son côté. Son manque d’équilibre, de qualité de relance, de mental, soit tout ce qui fait un bon défenseur a clairement manqué. Encore une recrue qui déçois… Il aura mis du temps à se faire remplacer par Paredes (70′) qui, sans être mauvais, n’aura rien montré.

Silva (5) : Si son match et sa performance est assez bonne, son leadership et sa capacité à rassembler ses troupes laissent clairement à désirer. Son mental et sa prestance dépend de chaque match, tantôt énorme tantôt absente. Un capitaine aussi irrégulier a du soucis à se faire, surtout après de telles déconvenues.

Kimpembe (4.5) : Héro du match aller avec son premier but en pro qui a débloqué les compteurs, il est « responsable » du penalty qui entraîne la chute du PSG. Après l’utilisation de la VAR, on voit que le ballon touche son bras, c’est net. Sa position est bien dans la surface même si ça ne se joue pas à beaucoup. Ce qui est en revanche TRÈS discutable, c’est son intentionnalité : le bras quasiment le long du corps, de dos, impensable que ce soit sifflé. Mais tant que la règle concernant l’intentionnalité de la main ne seras pas plus claire, on continuera d’assister à ce genre de désastre arbitral.  En dehors de ce fait de jeu, sa prestation est plutôt bonne, mais fade, sans réel moment fort.

Alves (4) : Redescendu d’un cran par rapport au match aller, le brésilien aura été appréciable par la qualité de ses passes. Mais il faut vraiment qu’il arrête de jouer les avant-centre en frappant au but car ses tirs sont lamentables et des options plus intéressantes étaient souvent préférables. On ne met pas des Pavard tous les jours ! Remplacé par Cavani (95′) dans un espoir désespéré.

Marquinhos (6) : Impérial au match aller, Marquinhos livre encore un bon match bien qu’en deçà de sa performance passée. Précis dans ses passes, engagé au milieu, il reste un élément très précieux.

Verratti (6) : Même bilan que Marqui, percutant dans les duels et montrant un bel engagement dont beaucoup de coéquipiers devraient s’inspirer.

Bernat (6.5) : Très bon match pour Bernat, comme souvent en ligue des champions cette année. Souvent seul sur son aile, toujours bien placé et vif dans ses appels et dans ses courses, il a marqué le but de l’égalisation qui aurait du redonner la force à Paris.

Draxler (4.5) : Il a délivré quelque bon centres, et ses passes étaient souvent précises mais sans créativité, sans réelle envie… Remplacé suite à une blessure par Meunier (70′)

Di Maria (4) : Un grand match à l’aller, un petit au retour. Un manque cruel de créativité et de réalisme, même avec son but refusé.

Mbappe (3.5) : Énorme déception. Comptant trop souvent sur sa vitesse pour faire la différence, même ses courses rapides lui auront fait défaut avec des erreurs techniques impensables. Le « jeune prodige » a encore du chemin à parcourir.

 

Manchester United (4-4-2)

De Gea (6.5) : Il aura fait son travail sérieusement, sans erreurs et avec calme. Le but parisien ne lui étant pas imputable, c’est un match quasi parfait pour l’espagnol

Shaw (5) : Comme beaucoup de mancunien, il a subis énormément mais a tenu le côté gauche de la défense bien mieux que le droit ne l’était.

Lindelöf (5.5) :  Comme le disait La Fontaine (Ou un commentateur Fifa) : la défense plie mais ne rompt pas. Malgré l’écrasante possession parisienne, les larges espaces entres les lignes, jamais la défense centrale n’a rompu.

Smalling (5.5) : Même son de cloche que pour son coéquipier suédois

Bailly (3) : Placé à droite, il jouait trop souvent comme un défenseur centrale, son poste de prédilection. Cela donne un Juan Bernat seul au monde et entraine le but parisien. Logiquement remplacé à la 36′ par Dalot.

Pereira (4) : Transparent, comme l’ensemble du milieu de terrain. Remplacé par Chong (80′)

Fred (4) : Absent malgré la qualité technique qu’il aurait pu apporter. Dominé au milieu par Verratti et Marquinhos.

McTominay (5.5) : Le jeune ecossais, de par sa grande taille, ses duels et ses passes, apporté un peu de fraîcheur dans le milieu des Reds. Une bonne surprise.

Young (3.5) : Plus présent pour contester vers l’arbitre que balle au pied. Remplacé par Greenwood (87′).

Lukaku (7) : (voir plus haut)

Rashford (6) : Très moyen jusqu’à cette fin de match avec un réveil de sa part et un penalty tiré fort et plein de sang froid, il offre la qualification aux siens.

 

Theotime GIGLEUX

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.