Ligue des Champions - 1/8 retour | Les notes de Liverpool - Leipzig (2-0)

Homme du match : Fabinho (7) : De retour au milieu, enfin ! Il a fait un bien fou à son équipe. Personne à Liverpool n'excelle autant que lui à ce poste de 6, ce qui est déjà un gros point positif en soi, mais il permet aussi à ses coéquipiers d'élever leur niveau.

Liverpool (4-3-3)

Alisson (6) : En dehors d'une sortie un peu trop hasardeuse, il a fait son match en s'imposant sur les deux frappes cadrées de Leipzig (10', 32').

Alexander-Arnold (5,5) : Le latéral a un peu eu trop tendance à délaisser son couloir et la défense en début de partie. Il a fini par se corriger.

Phillips (6) : Il inquiète parfois en se faisant lober, mais il faut admettre qu'il a été plutôt bon. Il a écarté le danger à de nombreuses reprises.

Kabak (5,5) : Encore quelques duels perdus, mais son assurance semble tout de même croissante.

Robertson (5,5) : Si l'on excepte sa couverture de hors-jeu et son intervention ratée sur l'action où Sorloth fait trembler la barre (65'), il a livré un match très sérieux. Remplacé par Tsimikas (90').

Fabinho (7) : Voir ci-dessus.

Wijnaldum (6) : Plus à l'aise ici en 8 qu'en 6, il brille dans le double pressing. Remplacé par Milner (82').

Thiago (7) : Comme libéré par la présence de Fabinho au milieu, il a probablement proposé son match le plus abouti cette saison. Son ouverture pour Salah en profondeur est un régal (24'), alors que sa tentative de retourné (25') est venue montrer qu'il était capable d'excentricités bienvenues pour son équipe dans une période compliquée. Capable de casser des lignes et existant à la récupération, il a fait ce que Klopp attend de lui depuis un moment. Remplacé par Keita (72').

Salah (7) : Bien qu'il ait raté son premier duel (24'), il est resté très inspiré pour éliminer Upamecano et battre Gulacsi cloué sur ses appuis (70').

Mané (6,5) : Il a longtemps évolué à contretemps et avec un manque de lucidité, mais même dans ce qui semblait être un jour sans, il est quand même parvenu à piquer (74'). Suppléé par Oxlade-Chamberlain (90').

Jota (6) : Très menaçant, il s'est procuré plusieurs occasions franches (19', 41', 45+1'), sans toutefois proposer la finition adéquate. À défaut de marquer, il a su se muer en passeur pour Salah. Il a cédé sa place à Origi (72'), lui aussi passeur sur le second but.

Leipzig (3-5-2)

Gulacsi (6) : Le portier passé chez son adversaire du jour a retardé l'échéance en se montrant aussi solide sur sa ligne (19') qu'en face-à-face (24', 41').

Mukiele (4,5) : Impliqué sur le but de Mané à l'aller, il a encore déjoué, même si ce fut moins flagrant cette fois. Trop de ballons perdus pour son poste.

Upamecano (4,5) : Il a soufflé le chaud et le froid. Capable de très bons retours comme à la 29', il peut aussi causer des frayeurs comme à la 45+1'. Il est beaucoup trop facilement mis en difficulté par un simple crochet de Salah sur l'ouverture du score.

Klostermann (5) : Il a joué les pompiers plus d'une fois, mais ça n'a pas suffi.

Adams (4) : Trop timoré sur le plan offensif, il a échoué dans son rôle de piston.

Sabitzer (6) : Il a réalisé un travail très impressionnant, mais son équipe n'a pas su lui rendre hommage.

Kampl (5) : Auteur d'une première période correcte, où il a d'ailleurs mis en lumière Alisson sur une frappe qui prenait la lucarne (32'), il a quand même été remplacé par Sorloth (5,5) à la mi-temps, Nagelsmann tentant le tout pour le tout. Le Norvégien a trouvé la barre (65')

Olmo (5) : Il n'est pas parvenu à battre Alisson (10') et cette occasion manquée aurait nettement pu redorer sa copie très moyenne. Remplacé par Haidara (72').

Nkunku (5,5) : Sa passe lumineuse l'annonçait (10'), il a été le joueur le plus percutant pour sa formation.

Forsberg (4,5) : Pour la première fois de retour dans le 11 de départ depuis sa blessure au genou, il avait tout son instinct pour surprendre la défense des reds et son gardien, mais le ballon est passé tout près du poteau (32'). Pas encore à 100%, il a cédé sa place à Kluivert à l'heure de jeu.

Poulsen (4,5) : Il a un peu pesé sur la défense des reds, mais pas suffisamment pour se mettre en évidence. Remplacé par Hwang (60').

 

Bastien Bruyland