Ligue des Champions – 1/8 retour | Les notes de Bayern-Liverpool (1-3)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Van Dijk (9) : Pour beaucoup il est déjà l’un des meilleurs à son poste, et pour certains il est peut-être déjà le numéro 1. Que dire de sa prestation, en plus d’être bon défenseur, il s’est mué en buteur en lisant mieux que tout le monde le corner de Milner (69′). C’était déjà lui qui, à l’aise dans le jeu long, s’était fait passeur décisif pour Mané en première mi-temps. Même si Liverpool avait gardé sa cage inviolée à Anfield, il était bien le grand absent de cette première opposition.

Bayern (4-2-3-1)

Neuer (4,5) : L’international allemand a encaissé trois buts et si sa sortie laisse sans doute à désirer sur le premier, sa responsabilité n’est pas en cause sur les deux autres. Il a même protéger ses filets à d’autres reprises (34′, 50′).

Rafinha (3,5) : Kimmich suspendu, le brésilien occupait le couloir droit. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a souffert face à Robertson et Mané, le second effaçant d’ailleurs l’ancien joueur de Schalke sur l’ouverture du score.

Süle (6) : Il n’a pas particulièrement déjoué et il est bien le seul dans cette défense allemande.

Hummels (4,5) : À l’instar de son coéquipier en charnière centrale, le banni de la Mannschaft donne l’impression d’avoir fait son match. Mais en y regardant de plus près, c’est bien dans son dos que passe Mané sur son doublé. Par ailleurs, il nous a habitué à mieux sur corner.

Alaba (5) : Il a été un peu moins discret qu’à l’aller, mais juste un peu. Décevant dans un match où le Bayern devait s’imposer.

Martinez (6,5) : Très précieux à l’aller, l’espagnol a encore eu un rendement très honorable. Il a cédé sa place à Goretzka peu après le but de van Dijk (72′).

Thiago (5,5) : Énormément de ballons touchés mais tellement de stérilité dans son jeu… Il résume bien le manque d’entrain offensif qu’a connu le Bayern ce soir.

Gnabry (6,5) : Bien qu’il ait été trop peu trouvé par ses coéquipiers, il était bel et bien le munichois le plus dangereux ce soir. C’est lui qui provoque l’égalisation du Bayern (39′) et il n’était pas loin de répéter la chose (61′).

Rodriguez (5) : Dans le même ton qu’au match aller, le colombien a peiné à bonifier sa place derrière l’attaquant. Loin d’un poste de 10 dans les faits, il s’est surtout comporté comme un simple milieu relayeur. Remplacé par Renato Sanches (79′).

Ribéry (5) : Beaucoup, beaucoup d’appels pour l’ancien international français, mais pas toujours autant d’aisance pour se débarrasser d’Alexander-Arnold. Un bon ballon pour Gnabry qui aurait pu permettre au Bayern de passer devant, c’était juste avant qu’il cède sa place à son compatriote Coman (61′). Le véloce ailier semblait bien en jambes, mais est finalement vite rentré dans le rang.

Lewandowski (3,5) : Certes, le polonais a pesé sur le but contre son camp de Matip, mais comme à Anfield, il a été proche de la transparence.

Liverpool (4-3-3)

Alisson (5,5) : Uniquement trompé par l’un de ses coéquipiers, le portier brésilien a finalement traversé une rencontre assez tranquille.

Alexander-Arnold (6,5) : Malgré son jeune âge, le natif de Liverpool a fait preuve d’une grande maturité et a très bien résisté à Ribéry. Un match très sérieux à son actif.

Matip (4,5) : Très souvent à la limite, le camerounais a subi et a provoqué plusieurs fautes. Malgré ses difficultés symbolisées par un but contre son camp (39′), il a tenu bon et a même proposé de bons retours.

Van Dijk (9) : Voir ci-dessus.

Robertson (4,5) : S’il n’est pas passé loin du but devant (34′), l’infatigable écossais a connu quelques difficultés assez rares dans sa propre moitié de terrain. Un défaut d’attention lui a valu d’être pris plusieurs fois dans son dos, notamment sur le but concédé par son équipe.

Henderson (non noté) : Très vite blessé au pied gauche, le capitaine des reds a dû céder sa place (13′). Son remplaçant Fabinho (5) est loin d’avoir proposé son meilleur match, tant l’adversité était présente au milieu de terrain.

Wijnaldum (5) : Match très neutre pour l’ancien magpie, il n’a pas touché énormément de ballons et il aurait parfois pu faire de meilleurs choix. Au moins il n’a pas déjoué.

Milner (6,5) : Passeur sur corner, l’expérimenté anglais a prouvé une fois de plus pourquoi Klopp comptait sans cesse sur lui lors des gros matchs. En leader, il dicte la marche à suivre à ses coéquipiers et constitue un véritable poison pour ses adversaires. Remplacé par Lallana (87′).

Salah (6,5) : Longtemps bien géré par Hummels et consorts, l’égyptien est monté en puissance au retour des vestiaires. Un tantinet égoïste (50′, 75′) il a le mérite d’avoir compris que ce soir n’était peut-être pas le sien, mais plutôt celui de Mané qu’il a joliment servi pour le doublé.

Mané (8) : Il marche sur l’eau en championnat actuellement, mais aussi en ligue des champions désormais ! Discret pendant une vingtaine de minutes, il s’est d’abord signalé en marquant d’un petit piqué du gauche bien senti (26′). Auparavant, le sénégalais avait réalisé un sacré numéro en contrôlant parfaitement un long ballon avant de fausser compagnie à Rafinha et de résister à la sortie de Neuer. En fin de match, alors que les reds se dirigeaient tranquillement vers les quarts, il a jugé bon de s’offrir un doublé d’une tête sans pitié après un bon service de Salah (84′).

Firmino (5,5) : Il a provoqué le premier frisson de l’Allianz Arena d’une puissante frappe (25′) avant de globalement évoluer dans ses classiques en libérant des espaces pour Mané et Salah. Remplacé par Origi (83′), auteur de l’avant dernière passe sur le troisième but de Liverpool.

 

@BastienBruyland

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.