Ligue des Champions – 1/4 retour | Les notes de Porto – Liverpool (1-4)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Salah (7) : Passeur décisif pour Mané puis buteur en ajustant parfaitement Casillas (65′), il a été décisif sur les deux premiers buts. De quoi valider la qualification des reds bien avant la fin du temps réglementaire.

Porto (4-4-2)

Casillas (3,5) : 5 tentatives cadrées pour les reds et presque autant de buts encaissés, le recordman du nombre de matchs dans la compétition n’a pourtant pas commis de bourde particulière.

Militao (7) : Si le score est lourd pour les portugais, le futur joueur du Real est à dissocier de la prestation globale de son équipe. Il s’est montré très sérieux dans son couloir droit et il a eu une belle réaction d’orgueil en montant plus haut que tout le monde pour battre Alisson (68′).

Felipe (3) : En retard sur Salah, Battu par Firmino et Van Dijk, c’est une bien mauvaise copie que rend le brésilien.

Pepe (3,5) : Réputé solide, le vétéran portugais n’a pas pesé bien lourd face à la vitesse de Liverpool. C’est bien dans son dos que marque Van Dijk.

Telles (4,5) : Bien que passeur décisif sur corner, le latéral gauche du FC Porto a cruellement manqué de précision dans le jeu.

Danilo Pereira (5,5) : Le portugais a fait preuve d’une belle précision dans son jeu de passes. Il a néanmoins perdu un peu trop de duels.

Herrera (6) : Très travailleur, le capitaine des locaux a été l’un des meilleurs joueurs de son équipe ce soir.

Otavio (4) : Malgré un premier acte encourageant côté portugais, le brésilien a fait preuve de trop de déchet et il n’est pas revenu sur la pelouse au retour des vestiaires, remplacé par Soares (3).

Brahimi (5) : De l’entrain chez l’algérien, mais finalement peu de réussite, comme sur sa frappe captée par Alisson (29′). Remplacé par Bruno Costa (81′).

Corona (5,5) : Très remuant, il a été le principal détonateur du FC Porto en première mi-temps. Dommage qu’il ait disparu par la suite. Remplacé par Fernando (78′).

Marega (4) : Il a eu du poids en début de match, mais pour ce qui est de tirer au but, il cherche encore la cible…

Liverpool (4-3-3)

Alisson (5,5) : Toujours bien placé, le portier brésilien n’a pas eu à forcer son talent pour capter les tentatives timides des portugais. Tout de même battu de près par le coup de casque de Militao.

Alexander-Arnold (6) : Souvent abandonné sur con côté droit, il n’a pas toujours eu la vie facile lorsqu’il était à la relance. Sans jamais craquer, il a participé activement à entériner la qualification des reds en délivrant une magnifique passe décisive pour Salah. Il a cédé sa place dans la foulée à Gomez (66′), titulaire indiscutable à côté de Van Dijk avant sa blessure début décembre.

Matip (5) : La prestation du camerounais serait très correcte s’il n’avait pas laissé Militao s’envoler pour marquer l’unique but du FC Porto dans cette double confrontation.

Van Dijk (7) : Après une entame trop tranquille qu’il a partagé avec ses coéquipiers, il a fait valoir son statut et a marché sur la rencontre, parvenant même à inscrire son propre but de la tête (84′).

Robertson (5) : Légèrement plus fragile derrière et plus discret devant que d’habitude, l’écossais a livré une prestation moyenne avant de céder sa place à Henderson (71′). L’anglais a délivré un amour de centre pour Firmino sur le troisième but des reds.

Fabinho (5) : Beaucoup de duels, des fautes commises, d’autres subies, une qualité de relance insuffisante… Le longiligne milieu défensif a soufflé le chaud et le froid.

Wijnaldum (4,5) :Match très moyen voire médiocre pour le néerlandais, il a vraiment cherché sa place en début de partie. Entre des passes latérales et des passes en retrait, il n’a pas amené beaucoup à Liverpool ce soir.

Milner (5) : À l’image de Wijnaldum, lui aussi a peiné à entrer dans sa rencontre. Il a quand même pris plus de risques, sans oublier la combativité qu’on lui connaît.

Salah (7) : Voir ci-dessus.

Origi (4) : Au terme d’une seule mi-temps, le belge s’est montré plutôt discret, ne s’offrant qu’une seule incursion bien gérée par Casillas. Firmino (7) a donc vite regagné le 11, participant de ce fait à installer une physionomie de match bien plus à l’avantage de Liverpool, mais aussi à accroître le succès de son équipe d’une belle tête piquée (77′).

Mané (7) : Buteur à l’extrême limite du hors jeu et grâce à la VAR (26′), il a sorti Liverpool d’un début de match décevant. Il s’est raté au moment du doublé (72′), mais est aussi à créditer d’une passe décisive grâce à sa déviation sur le corner de Milner.

 

@BastienBruyland

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.