Ligue des Champions – 1/4 retour | Les notes de Barça-M. United (3-0)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Messi (9,5) :

Tout un festival de La Pulga ! Deux buts similaires, une récupération dans les pieds des anglais suivi d’une frappe enroulée. Hormis ce doublé magique, il envoie ensuite Alba dans la profondeur qui transmettra à Coutinho qui fera lui aussi son petit numéro.

 

Barcelone (4-3-3) :

Ter Stegen (6,5) : Pas énormément de travail pour le gardien allemand, il réalise un magnifique arrêt sur une tête d’Alexis Sanchez en toute fin de match.

Alba (7) : Des montées à répétition ce qui en devient même une habitude. Une habitude certes mais où il faut souligner l’exigence avec laquelle Jordi Alba réalise de telles performances, en quart de finale qui plus est.

Lenglet (6) : Très peu mis en danger par les mancuniens grâce à la forte possession de son équipe (65% sur tout le match), il a été attentif aux rares appels en profondeur de Martial et Rashford. A souligner également son bon niveau dans les relances.

Piqué (6) : Lui aussi, tout comme Clément Lenglet, n’a pas été en difficulté par les attaquants adverses. Il a bien coupé les ballons destinés aux deux flèches que sont Martial et Rashford.

Roberto (6) : Les très rares offensives de Manchester sont venues de son côté avec un Martial percutant en début de match. Sinon, le latéral droit espagnol a réalisé un match convenable même s’il aurait pu tenter par moments des centres à destinations de Suarez. Semedo prit la place de Roberto à la 71e minute, apportant plus de vivacité avec le très remuant Messi.

Arthur (6) : Une adaptation pas encore tout à fait réussite mais il a élevé son niveau de jeu à la hauteur de l’importance de ce match. Il a eu une similitude avec le jeu de Busquets et de Rakitić ce soir. D’un côté il a été bon dans la récupération et la conservation de ballons – comme le milieu espagnol -, d’un autre côté il a eu une meilleure qualité de relance qu’auparavant – une relance comparable plus ou moins à celle du milieu croate du Barça -. Arturo Vidal le remplace à un quart d’heure de la fin amenant un côté plus costaud/physique pour consolider la défense catalane.

Busquets (7,5) : Une énorme présence au milieu de terrain. Une prestation d’un très haut niveau, bien meilleur qu’au match aller il a réalisé un très bon match sur sa totalité. C’était un Busquets des grands soirs que nous avons pu admirer qui a gratté de nombreux ballons et les a conservés avec calme et sérénité.

Rakitić (7) : Quelques remontées de balles intéressantes, des relances de haut niveau en direction du trident d’attaque de son équipe, voici comment nous pourrions résumer en quelques mots le match d’Ivan Rakitić.

Coutinho (6,5) : Un bijou de la part d’un Coutinho qui a retrouvé ses très bonnes sensations de lorsqu’il était à Liverpool. Dommage est-il qu’il ne se soit pas beaucoup montré en première mi-temps. Le français Ousmane Dembélé rentra pour seulement dix petites minutes où le Barça a plus posé le jeu pour garder cet avantage de trois buts.

Suarez (6,5) : Des efforts à ne pas négliger mais des contestations à bannir de la part de l’uruguayen. Il n’a pas été d’un niveau exceptionnel a contrario de ses équipiers mais sa hargne a fait la différence.

Messi (9,5) : Voir ci-dessus.

 

Manchester United (4-3-1-2) :

De Gea (3,5) : Une bourde presque interdite à ce niveau de la compétition sur le second but de Messi. Jamais vraiment rassurant dans ses interventions, il a fait quelques frayeurs à ses partenaires sur chacune de ses interventions.

Young (4) : Alors que les siens commençaient fort le match, il a fallu que l’anglais commette cette perte de balle due au pressing qui se faisait de plus en plus présent. C’est Messi qui en profitait pour ouvrir magnifiquement le score. L’argentin a d’ailleurs pu s’exprimer comme il le souhaitait puisque Young ne réussissait pas à lui saisir le ballon. Comme le reste de son équipe, inutile de parler du point de vue offensif de sa prestation car il n’en a pas été question dans ce match.

Smalling (5,5) : L’axe défensif des Reds Devils a contrecarré les plans de Suarez en le gênant suffisamment pour qu’il ne s’exprime pas comme il l’aurait souhaité. Il a dégagé bon nombre de ballons chauds dans sa surface. Sa non-intervention sur le but de Coutinho reste assez incomprise, sûrement avait-il déjà baissé les bras ?

Jones (6) : Il a bien suivi les déplacements de Suarez ou de Messi lorsqu’il rentra dans l’axe. Malheureusement pour son équipe il ne peut pas grand chose sur chacun des trous buts encaissés. Il a su faire parler une de ses principales qualités : son jeu de tête. Grâce à cela les siens n’ont pas été mis en danger sur les corners.

Lindelöf (4,5) : Rarement utilisé en tant qu’arrière droit dans un système à quatre défenseurs, le suédois passé par Benfica a eu bien du mal à être au marquage à la fois de Coutinho et d’Alba lorsque ce dernier montait. Sur le troisième et dernier but de cette rencontre il n’est pas exempt de tout reproche, puisqu’en effet il n’est pas assez proche du latéral gauche barcelonais qui a le temps de remettre en une touche de balle pour Coutinho.

Pogba (5) : C’est un Pogba à double teinte qui a disputé ce match. D’abord avec une envie indéniable, puis avec un laisser-aller qu’il a corrigé au cours de la seconde période. « La Pioche » a commis quelques erreurs de transmissions au fur et à mesure de la rencontre, tandis qu’il était juste techniquement à trouver les bons espaces de passes en début de match.

Fred (3,5) : Beaucoup trop de pertes de balles pour un joueur clé de cette équipe mancunienne, joueur que nous avions justement loué après son match aller. Il ne fit pas aussi bien ce soir accumulant trop d’erreurs fatales. C’est d’ailleurs sur une perte de balle évitable que son équipe encaisse le deuxième but de la soirée.

McTominay (5) : Il est souvent venu en aide à Young pour tenter de régler les problèmes que pouvait causés Messi, mais l’écossais les réglait par de légères fautes.

Lingard (4,5) : Pas grand chose à ce mettre sous la dent après le match de l’international anglais excepté le bon début de match qu’il réalisait, lui comme son équipe. Aspiré par la forte possession espagnole il n’a plus réellement existé durant ce match. L’entrée de Sanchez, joueur passé par le Barcelone entre 2011 et 2014, n’a pas servi à grand chose sauf faire briller Ter Stegen qui repoussa le ballon suite à cette tête premier poteau de la part du chilien. En dix minutes de jeu, Alexis Sanchez a probablement apporté autant que Lingard sur l’ensemble de la partie.

Martial (5) : De rares incursions dans le camp adverse, il a néanmoins le mérite d’avoir poser des difficultés pas non plus excessives à Roberto. L’entrée en jeu de Diogo Dalot fut bénéfique pour Manchester puisqu’il réussit à apporter plus d’apports défensifs, mais a aussi su profiter des quelques espaces laissés dans le dos de Jordi Alba suite à ses montées.

Rashford (5) : Sauf sa tentative de piqué dès la 30e secondes de jeu qui frappa la barre transversale, il est celui qui a d’ailleurs tenté le plus de frappes ce soir côté Manchester, même si toutes ses tentatives n’étaient pas cadrées. Une seule l’était réellement car un frappe sur un montant n’est pas considéré comme tir cadré pour rappel. Tout comme Anthony Martial, il a par à-coups tenté des appels sur les côtés. Lukaku tenta de ramener plus de présence dans la surface du Barça, en vain. Le belge ne toucha que très peu de ballons et avait même la fâcheuse tendance à s’excentré côté droit tant l’axe de la défense catalane était bien muselé; un replacement qui ne plu pas à son entraîneur Ole Gunnar Solskjær.

Romain Caballero.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.