Ligue des Champions – 1/4 retour | Les notes de Rome – Barcelone (3-0)

bilbao
- Tour d'horizon du football sur Twitter - Continuez vers le bas pour l'article -

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Dzeko (8,5) : L’attaquant Bosnien a réalisé un très bon match. Son jeu dos au but a permis à son équipe de garder le ballon, d’attendre du soutien et de pouvoir ensuite développer du jeu. Il ouvre le score dans les premiers instants du match grâce à un très bon appel. Il obtient ensuite le penalty grâce à son puissance et son jeu de corps. Un match exceptionnel pour lui ce soir.

AS ROME

Alisson (6) : Très peu de travail à réaliser pour l’international Brésilien mais il a été présent sur le très peu de tir arrivant vers le cadre.

Florenzi (7) : Beaucoup d’activité sur son côté, ce qui a énormément gêné Alba. Peu sollicité sur le plan défensif, il a pu donner sa pleine mesure offensive, amenant beaucoup de danger grâce à ses centres.

Manolas (8,5) : Le sauveur des Romains ce soir! Il envoie son équipe en 1/2 finale d’une belle tête décroisée qui vient libérer tout un stade. Hormis ce but, il a également été très solide défensivement, dans les duels comme dans la couverture. Il a muselé Suarez toute la partie et a réalisé des gestes défensifs très importants en fin de match.

Fazio (7,5) : L’Argentin a montré la voie à ses coéquipiers dans l’envie et la détermination. Il a, sans cesse, défendu en avançant et anticipé les duels pour en sortir vainqueur. Il s’est également porté vers l’avant sur le côté droit à l’image de son centre parfait vers Schick (29′)

Juan Jesus (6) : Match sérieux de sa part. Il n’a pas été le défenseur le plus en vue mais il a fait son match sans se faire prendre à défaut.

Kolarov (7) : À l’aide de sa puissance et de son très bon pied gauche, il a posé beaucoup de problèmes au côté droit Barcelonais par ses combinaisons, ses projections incessantes et son placement très haut. Très incisif défensivement, il a très bien fermé son couloir.

De Rossi (8) : Il a donné le tempo du jeu au milieu, permettant de sortir facilement les ballons, d’orienter le jeu et de casser des lignes par ses passes comme sa passe sur l’ouverture du score de Dzeko. Il double la mise en transformant le pénalty obtenu par Dzeko (58′).

Strootman (6,5) : Un gros travail défensif au milieu pour limiter le champ d’action des milieux Barcelonais et une bonne qualité de passe, notamment dans le jeu long, qui lui a permis d’orienter le jeu de belle manière.

Nainggolan (6,5) : Le bulldog Belge s’est énormément dépensé, laissant beaucoup d’énergie dans ses tâches défensives et le pressing. Légèrement décalé sur le côté gauche, il a également été intéressant offensivement pour faire jouer Kolarov et venir en soutien de ses attaquants. Remplacé par El Shaarawy à la 77ème.

Schick (7) : Très bon match du jeune Tchèque qui a été intelligent dans ses déplacements offensifs et défensifs. Il a réalisé un bon pressing et a récupéré pas mal de ballons intéressants dans les pieds des milieux de terrain Barcelonais tout en se projetant et en libérant rapidement le ballon. Il manque l’occasion de doubler la mise de la tête, seul dans la surface (29′). Remplacé par Under à la 73ème qui délivre un centre parfait pour Manolas.

Dzeko : voir ci-dessus.

 

FC BARCELONE 

Ter Stegen (5) : Il touche le penalty du bout des doigts et sauve son équipe quelques minutes avant le troisième but d’un arrêt reflex sur El Shaarawy. S’il a fait quelques bons arrêts, il n’a pu empêché la qualification Romaine.

Semedo (2) : Il a été aux abois face à l’intensité des courses et des duels proposée par les Romains et notamment Kolarov. Fébrile défensivement, il a eu un grand mal à sortir les ballons et à être propre techniquement sous la pression adverse. Battu dans les duels sur les centres, il est en retard sur Manolas sur le corner fatidique. Remplacé par Dembélé à la 85ème.

Piqué (5) : Très peu protégé par ses milieux, il a subi les vagues Romaines les unes après les autres sans être très aidé par ses collègues de la défense. Il a réalisé de bonnes interventions pour pallier aux erreurs des autres et a tenu la défense à bout de bras un moment. Il craque en 2ème mi-temps et concède le penalty dans son duel avec Dzeko.

Umtiti (2) : Le défenseur Français a été très fébrile ce soir. Nonchalant dans son retour sur l’ouverture du score, il s’est fait bouger dans ses duels face à Schick et Dzeko, mais il a été très fébrile techniquement aussi. Un match catastrophique pour lui.

Alba (3) : Il a été méconnaissable tant sur le plan défensif qu’offensif. Gêné par les nombreuses montées de Florenzi, il n’a jamais réussi à se montrer présent dans les zones dangereuses et a perdu beaucoup de ballons du fait de son déchet technique.

Busquets (3) : Revenu in extremis de blessure, il a été totalement transparent et inefficace ce soir. Il n’a jamais réussi à protéger sa défense et couper les offensives Romaines, ni à mettre le pied sur le ballon pour avoir une quelconque influence dans le jeu. Remplacé par Alcacer à la 85ème.

Rakitic (4,5) : Le milieu Croate a été l’un des seuls à surnager mais était bien trop seul dans ce marasme. Il a bien tenu le ballon gagnant des mètres par la passe et la conduite à quelques occasions. Il a cependant eu très peu d’impact à la récupération également.

Iniesta (2) : Match catastrophique de sa part qui a perdu beaucoup de ballons dangereux. Pris dans l’impact et devancé sans arrêt, il n’a également réussi aucun geste technique et a eu du mal à libérer le ballon rapidement. Remplacé par Gomes à la 81ème.

Sergi Roberto (3) : Très brouillon techniquement, il a eu beaucoup de mal dans le jeu dos au but et dans le jeu dans les petits espaces. Il n’est jamais parvenu à créer le décalage, à combiner et à être efficace dans son repli défensif.

Messi (4) : L’Argentin a été le seul à pouvoir créer quelques décalages mais il a été bien trop peu en vue. Bien trop esseulé, il a regardé les longs ballons passer au dessus de sa tête un long moment. Il a été tout de suite plus en vue en fin de match, avec des joueurs à ses côtés. Mais, il a généralement été trop absent ce soir dans la débâcle.

Suarez (3) : En infériorité numérique sur chacune de ses situations, il a littéralement été sevré de ballons. Peu en réussite techniquement, il s’est contenté de gagner de bonnes fautes pour pouvoir faire souffler son équipe. Bien trop peu pour un joueur de ce niveau même si l’animation Barcelonaise ne l’a pas aidée.

 

Titouan B. (@BussmannT24)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.