Ligue des Champions – 1/4 retour | Les notes de Manchester City – Liverpool (1-2)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match: Lovren (7): Tout simplement le défenseur le plus solide de la rencontre. Une prestation sérieuse, sans erreur flagrante. Son association à Van Dijk a vraisemblablement bonifié son jeu.

Manchester City (3-4-3)

Ederson (3): Le portier brésilien vit décidément des oppositions compliquées face à Liverpool. Il a raté son intervention sur l’action du premier but des reds. Sur le but de Firmino, il est tout simplement impuissant. Même sa sortie sur Oxlade-Chamberlain (45′) était limite.

Walker (3,5): La mission était compliquée pour l’anglais qui se voyait évoluer dans une défense à 3 malgré son poste habituel de latéral droit. Des difficultés de replacement évidentes pour lui.

Otamendi (2,5): Fautif sur les deux buts, l’argentin a encore vécu un cauchemar face au trio magique des reds. Il a péché une première fois face à Mané dans la surface, puis une seconde fois face à Firmino avec une perte de belle grossière qui offre au Brésilien le but de la gagne.

Laporte (4): Comme au match aller, le défenseur français a assisté à la défaite de son équipe. À la différence près qu’il se fait éliminer par Mané sur l’égalisation de Liverpool.

Bernardo Silva (6): Difficile de trouver plus malheureux que le portugais au cours de cette rencontre. Il s’est signalé à de nombreuses reprises (4 tentatives pour lui), mais a toujours trouvé un red pour le contrer. Pour ne rien arranger, il a trouvé le poteau (41′). Il a cédé sa place à Gündogan (74′).

Fernandinho (5): Il a bien débuté sa rencontre en trouvant parfaitement Sterling sur l’action du premier but de la rencontre, puis il est rentré dans le moule. Comme à l’aller, il a explosé sur les percées rouges.

De Bruyne (5): Malgré un Manchester City qui s’est accaparé le ballon comme à l’accoutumée, le belge n’a pas renoué avec ses classiques. Des frappes forcées, peu ou pas de passe lumineuse… Il n’est pas parvenu à refaire pencher la balance du côté de son équipe.

David Silva (4,5): L’Espagnol n’a que très peu pesé sur la rencontre malgré la large possession des citizens. Une prestation beaucoup trop sobre pour espérer quelque chose… Il est logique de l’avoir vu céder sa place à Agüero (66′).

Sterling (5,5): Grâce à son pressing sur Van Dijk et sa passe décisive pour Jesus, il avait parfaitement lancé l’opération remontada de Guardiola. Malheureusement pour le technicien catalan, le joueur révélé par Liverpool s’est ensuite plus ou moins éteint au fil de la rencontre.

Sané (5): Une nouvelle prestation digne de celle du match aller pour le jeune ailier Allemand. Une fois de plus, on l’a senti très en jambe, très dangereux sur ses prises de balle en début de match. Mais rien n’y fait, il a encore manqué de tranchant, collectionnant même les hors-jeux tout au long du match (dont un litigieux à la 51′).

Jesus (4,5): Même s’il marque très tôt dans la rencontre (2′), le choix de Guardiola de le préférer à nouveau à Agüero fait légitimement débat. En effet, le Brésilien ne s’est plus signalé par la suite et a retrouvé son poids du match aller.

Liverpool (4-3-3)

Karius (5,5): Très vite battu en début de match, l’allemand est ensuite parvenu à empêcher une nouvelle fois ses filets de trembler. Un match sérieux, en témoigne le score.

Alexander-Arnold (6,5): Encore une prestation étonnante pour un jeune de 19 ans… Le jeune latéral anglais est toujours impressionnant en ce qui concerne son implication. Remplacé par Clyne (81′).

Lovren (7): Voir ci-dessus.

Van Dijk (5,5): Une entame de match catastrophique de la part du roc néerlandais. Même s’il est vrai qu’il n’est pas aidé par ses coéquipiers, sa relance est complétement ratée et amène le premier but de la rencontre. Il a su rectifier le tir pour le reste de la rencontre.

Robertson (6,5): L’Ecossais n’en finit plus d’étonner au cours de son ascension. Cette fois il a même ajouté une nouvelle corde à son arc avec une petite pincée de vice, mais juste ce qu’il faut.

Wijnaldum (4,5): Avec les absences de Can (blessé au dos) et Henderson (suspendu), c’est à lui qu’incombait le poste de sentinelle. Si face à Everton en championnat le néerlandais avait rendu une copie prometteuse, ce ne fut pas la même histoire face aux citizens.

Oxlade-Chamberlain (5): L’anglais aime se projeter et il a eu l’occasion de le faire deux fois. Sur sa première tentative, sa frappe est trop molle et sur la seconde il ne parvient pas à trouver le cadre. Un match plus compliqué pour le reste étant donné le positionnement bas de Liverpool.

Milner (6,5): L’abnégation est la première des qualités de l’actuel meilleur passeur de la compétition et même si cette fois il a passé la plupart de son temps à défendre, il n’en reste pas moins un pion essentiel dans la campagne européenne de Klopp et ses hommes.

Salah (6,5): Encore et toujours ! L’ « egyptian King » a une nouvelle fois montré la voie à toute son équipe. Il n’a eu qu’une seule occasion, bien assez pour marquer son 8ème but dans la compétition d’une balle piquée (56′) (et son 39ème sur la saison!). Ings  l’a remplacé (89′).

Mané (6): Beaucoup d’efforts de la part du sénégalais qui a joué un grand rôle dans l’égalisation de son équipe.

Firmino (6,5): Encore une prestation plus qu’honorable pour l’attaquant brésilien. Il a passé la première mi-temps à courir dans un rôle très ingrat. Ne cessant jamais ses efforts, il a été justement récompensé en récupérant le ballon dans les pieds d’Otamendi pour aller s’offrir le but de la victoire tout en finesse. Klopp l’a remplacé par Klavan (81′), bien déterminé à ne rien laisser aux skyblues.

 

Bastien Bruyland

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.