Ligue des Champions – 1/4 aller | Les notes de M. United – Barça (0-1)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Messi (6,5) :

Très remuant en première période jusqu’à son contact avec Smalling, ce dernier lui ayant provoqué un saignement nasal. L’argentin fût moins présent sur par la suite, mais lorsqu’il touchait le ballon il propose quelques accélérations sans apporter beaucoup plus de danger.

 

Manchester United (3-5-2) :

De Gea (5,5) : Quelques arrêts qui sauvent Manchester sur ce match. A deux-trois reprises les attaquants catalans l’ont mis à contribution, le gardien espagnol répondant présent sur ces actions chaudes.

Shaw (4,5) : Légèrement fautif sur le but – où il dévie de très peu le ballon – il a dans l’ensemble été dans l’insuffisance que ce soit dans ses tentatives de centres ou bien dans ses gestes défensifs.

Smalling (5) : Il a su museler Suarez, sauf sur le but. Un placement pas au marquage laissant l’uruguayen seul au second poteau ce qui lui permit de piquer idéalement sa tête (avant que Shaw ne la dévie bien entendu). Hormis cet oubli coûtant la défaite à son équipe, il a plutôt bien géré les événements, surtout dans l’engagement ! Messi le sait bien puisque, involontairement, Smalling le fit saigner du nez après une main au visage suite à un léger excès d’engagement suite à une récupération du défenseur anglais.

Lindelöf (5) : Pas rassurant dans ses gestes défensifs, le central droit mancunien n’a pas été toujours rassurant dans ce match. Par moments il a été bon, solide et intelligent. A d’autres moments il semblait plus fébrile dans ses transmissions. Une note moyenne donc pour un match moyen pour le suédois.

Dalot (4,5) : Habituellement latéral droit, il a eu du mal durant ce match étant positionné latéral gauche. Il ne se projetait donc que très rarement, et les rares fois où il le faisait Dalot ne pouvait presque jamais centrer – le temps de se remettre sur son bon pied la défense adverse le pressait déjà -. Lingard rentra à sa place à 15 minutes du terme sans être en réussite dans ce qu’il entreprit.

Fred (6) : Bon nombre des ballons récupérés de son équipe l’ont été grâce à son travail et à son sens du positionnement. Toujours à la retombée du ballon, il a pris le dessus sur un Sergio Busquets bien en dessous de son niveau habituel.

Pogba (6) : Très présent au milieu de terrain, Paul Pogba a su se défaire du marquage barcelonais; tout en se projetant de l’avant. Défensivement correct et offensivement il a apporté un tout petit peu mais sans plus.

McTominay (5,5) : Une bien meilleure deuxième partie de match pour l’écossais qui récupéra bien plus de ballons. Il réussit d’ailleurs à s’imposer davantage physiquement.

Young (4,5) : Le principal reproche que nous pourrions lui faire c’est ses hésitations à centrer qui faisaient perdre le temps d’avance créer par ses partenaires. Il n’osait presque pas centrer et quand il le fit ces derniers n’étaient pas assez précis pour espérer déboucher sur un but.

Lukaku (5,5) : Il a fourni d’innombrables efforts pour son équipe même s’il n’a pas toujours été trouvé. Nous l’avons beaucoup vu redescendre sur le terrain mais aussi en appelant le ballon le long de la touche de temps à autre. Le français Martial le remplaça à la 68e minute dans le but d’apporter un supplément de vitesse et de fraîcheur sur le front de l’attaque. Il l’a plutôt bien fait, il était pas loin de marquer mais le sauvetage de Piqué l’empêcha d’armer sa frappe.

Rashford (4,5) : Durant ce match, l’international anglais eut deux coups francs. Ces derniers résument plutôt bien sa partie. Tout d’abord, Rashford tira bien son premier coup franc. A ce moment du match il était appliqué et concentré dans ce qu’il faisait même si le Barça avait l’emprise sur le match. Puis, le deuxième coup franc finit dans les tribunes d’Old Trafford. A cet instant, il était légèrement désabusé de la tournure des événements, il dégagea même le sentiment de résiliation; du moins sur ce match aller en attendant de voir le match retour de mardi prochain. Andreas Pereira rentra à sa place à cinq petites minutes de la fin du match, une rentrée en jeu bien trop tardive pour espérer être décisif; d’autant plus que les barcelonais se contentaient de conserver calmement le ballon.

 

Barcelone (4-3-3) :

Ter Stegen (5,5) : Aucun tir cadré pour Manchester donc aucun arrêt à effectuer. Le portier allemand a du se contenter d’un dégagement aux poings sur un centre.

Alba (6) : Une première mi-temps somptueuse avec des interceptions et des dégagements défensifs pleins de confiance. Lorsque sa défense était en souffrance il a répondu présent pour sauver les siens à plusieurs reprises. En seconde partie il eut un peu moins de travail à faire tout en restant concentré et en bloquant parfaitement son couloir gauche.

Lenglet (5,5) : L’ex-sévillan à monter son niveau en y allant crescendo. Des débuts peu convaincants pour finir le match en verrouillage l’axe de la défense barcelonaise; bien aidé par un Gérard Piqué des grands soirs.

Piqué (6,5) : Un bon match de la part de Piqué qui a su faire parler son expérience. Dans toutes ses interventions il a eu le bon geste. Parfois ceux-ci étaient un peu juste au regard de ce contact litigieux dans la surface de réparation avec McTominay, l’arbitre ayant jugé que le défenseur espagnol ne faisait pas faute.

Semedo (5,5) : De bons relais sur son couloir droit à mettre à son actif durant ce match. Il a beaucoup été trouvé dans le dos de Shaw et Dalot, notamment avec des unes-deux avec Messi.

Arthur (5) : Une neutralité dans son jeu qui pourrait lui poser problème par la suite de la compétition. En effet, même si le brésilien n’a pas fait d’erreurs manifestes durant ce quart de finale aller, son jeu était un petit peu trop fixé à faire tourner le ballon avec ses défenseurs. Tout comme Rakitić, pour pouvoir jouer de l’avant il a fallu à de nombreuses reprises que leur capitaine Messi redescende un peu plus bas sur le terrain pour venir chercher le ballon. Roberto le remplaça et apporta immédiatement plus de jeu dans la profondeur, plus de débauche d’énergie. Il a très bien combiné avec Messi et Semedo.

Busquets (4) : Beaucoup trop de ballons perdus pour un joueur de son calibre. Après une première mi-temps plus que compliqué, l’international espagnol a su se reprendre après la pause mais sans pour autant rayonner au milieu de terrain. Le jeune Aleña le remplaça en toute fin du temps additionnel.

Rakitić (5) : Très en retrait tout au fil de la rencontre, le milieu croate s’est essentiellement cantonné à faire tourner le ballon avec son arrière garde et pas assez avec ses joueurs offensifs.

Coutinho (5,5) : Un match assez moyen de Coutinho même s’il a tenté des  dribbles. Il en réussit quelques uns, certains avec de la réussite, mais contrairement à certains mancuniens il a eu des prises d’initiatives intéressantes pour tenter de déstabiliser ses adversaires. L’ancien du Bayern Munich, Arturo Vidal rentra en jeu à la 65e minute pour apporter plus d’impact au milieu. Mieux que cela ! Le chilien apporta certes du physique, mais aussi plus de liant entre la défense et l’attaque, ce qui a permis aux barcelonais de retrouver pendant une demie heure leur jeu en triangle; jusqu’à lors impossible à réaliser dans ce match.

Suarez (5,5) : Pas loin de marquer l’unique but se la rencontre, nous n’avons pas assisté au plus grand match de l’uruguayen. Il a surtout joué en tant que point d’appui dans ce match et combina essentiellement avec Messi.

Messi (6,5) : Voir ci-dessus.

Romain Caballero.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.