Ligue des Champions - 1/2 retour | Les notes de Manchester City - PSG (2-0)

Homme du match : Mahrez (7,5) : difficile de désigner un homme du match, City a fait une grande performance collective et ils sont plusieurs à le mériter ! Mahrez doit surtout ce titre à son réalisme, pour avoir été tueur sur les occasions qu'il s'est procuré. A paru une nouvelle fois très à l'aise dans le jeu à une touche de balle des mancuniens, mais a fait moins de différences qu'au match aller.

Manchester City (4-3-3)

Ederson (6) : difficile pour lui de parler de grande performance, le PSG n'a pas fait le moindre tir cadré ! Mais il a été très propre dans ses quelques interventions et surtout son ouverture de 60 mètres au pied pour Zinchenko a offert le 1er but aux cityzens.

Walker (6) : une prestation très maîtrisée des deux côtés du terrain pour le latéral de l'équipe d'Angleterre, qui n'a finalement pas eu tellement à s'employer, le côté gauche parisien, privé de Kylian M'Bappé, étant moins utilisé que d'habitude.

Stones (6,5) : encore un gros match, très sérieux pour celui qui forme aujourd'hui l'une des meilleures (la meilleure ?) charnière centrale d'Europe avec Ruben Dias. Ils n'ont jamais laissé l'espoir s'installer côté parisien.

Dias (7) : le portugais a été une nouvelle fois impressionnant : toujours au contact, jamais battu dans les duels, il a parfois compensé des petites erreurs des milieux de city notamment en 1ère mi-temps, en étant tout simplement infranchissable.

Zinchenko (7) : l'ukrainien a été très en vue sur son couloir gauche et a vu ses efforts récompensés en étant à l’œuvre sur les deux buts mancuniens. Sa seule petite fausse note de la soirée est ce carton jaune reçu pour s'être emporté face à Paredes.

Silva (6,5) : du très bon Bernardo ce soir, il a été très actif au cœur du jeu des sky blue, et très utile notamment dans du jeu en triangle avec Mahrez, De Bruyne et Foden. Sa perte de balle grossière face à Di Maria en 1ère mi-temps n'a heureusement pas été sanctionnée d'un but. Remplacé par Sterling pour les dix dernières minutes.

Fernandinho (7) : pas d'inquiétude à avoir sur l'état de forme du vétéran, qui retrouvait une place de titulaire ce soir. Il a fait un très bon match, récupérant de nombreux ballons et étant très propre dans ses transmissions. Il y a même ajouté le vice qui caractérise les grands milieux défensifs pour mettre quelques petits coups aux parisiens et faire sortir Di Maria de son match (exclu à la 69ème).

Gündogan (5,5) : une nouvelle fois le premier relanceur des cityzens sur les récupérations basse, mais il a eu une activité un peu moins importante qu'au match aller et a surtout souffert de quelques petites erreurs techniques, rares chez lui.

Mahrez : voir "Homme du match".

De Bruyne (7,5) : le "n°9" des cityzens a, de façon peu surprenante, surtout ressemblé à leur maître à jouer ce soir. A l 'œuvre sur de nombreuses actions dangereuses (dont les deux buts), il a aussi montré l'exemple tout le match par son pressing constant, agressivité qui lui a coûté un carton jaune en fin de match. Remplacé par Jesus pour les dix dernières minutes, qui a eu le temps de prendre quelques coups de parisiens frustrés.

Foden (7,5) : il a encore montré à l'Europe du football qu'il joue dans la cour des grands. Sa qualité technique s'est vue à chaque prise de balle et son apport tranchant a finalement été récompensé d'une passe décisive sur un beau mouvement de contre mancunien. Remplacé par Agüero cinq minutes avant la fin du temps réglementaire.

Paris Saint-Germain (4-2-3-1)

Navas (5,5) : le gardien costa-ricain a fait son match, et ne peut être tenu pour responsable même s'il aurait probablement pu mieux faire sur le 1er but et qu'il réalise son plus bel arrêt sur un duel... finalement annulé pour hors-jeu.

Florenzi (3,5) : un match très difficile pour l'italien, pas tant pour son apport offensif correct, bien qu'il ait manqué de précision sur ses centres, mais pour ses errances défensives qui se sont malheureusement vues sur les buts mancuniens et tout au long du match où il a paru sans cesse en danger sur son côté. Remplacé par Dagba pour le dernier quart d'heure.

Marquinhos (6,5) : le capitaine est un des rares parisiens a pouvoir être fier de son match dans son entièreté. Il a défendu sur ses deux jambes tout du long, a relancé propre et aurait même pu être buteur si sa tête ne s'était échouée sur la transversale mancunienne.

Kimpembe (6) : un match très solide, dur dans les duels et généreux dans ses efforts, on a retrouvé un très bon Kimpembe ce soir. Tout de même averti pour avoir découpé Jesus en fin de match.

Diallo (4) : si son apport balle au pied est satisfaisant, il est aussi insuffisant pour apporter un réel danger sur son couloir, et son repli défensif a parfois laissé quelques largesses coupables à Mahrez notamment. Remplacé par Bakker pour les dix dernières minutes.

Herrera (6) : une des deux premières victimes des changements à l'heure de jeu côté parisien, il n'a pourtant pas démérité. On l'a vu, en plus de son rôle défensif, se rendre très disponible et toucher beaucoup de ballons dans l'entrejeu. Averti pour une faute sur Gündogan et remplacé par Draxler, dont l'énergie n'a pas suffit à créer des différences.

Paredes (5) : intéressant en première période, notamment par son apport technique, il a par la suite semblé décliner et être moins en mesure d'imposer son rythme sur la rencontre. Remplacé par Danilo pour le dernier quart d'heure, qui a été averti pour un excès d'engagement sur Jesus.

Di Maria (6) : l'argentin était une nouvelle fois dans un très bon soir, et ses prises de balle, souvent plus axiales qu'à l'accoutumée, ont souvent débouché sur des situations intéressantes pour les parisiens. L'histoire aurait pu être plus belle sans une frappe non cadrée suite à une récupération sur Bernardo Silva alors qu'Ederson était loin de sa ligne, et sans son geste d'humeur sur Fernandinho qui lui a valu de laisser ses partenaires à 10 pour les 20 dernières minutes.

Verratti (6,5) : sa technique a une nouvelle fois été précieuse aux parisiens, et son placement haut a amené quelques situations intéressantes en première période. Il a malheureusement perdu pied après l'exclusion de Di Maria, terminant le match entre interventions pas totalement maîtrisées et agacement face à l'arbitre, ce qui lui a valu un avertissement.

Neymar (5) : la volonté du brésilien de peser sur les grands matchs n'est plus à démontrer, mais son activité balle au pied, toujours intéressante par la pression qu'elle met sur les défenseurs adverses, s'est heurtée ce soir à quelques limites physiques, et il n'est pas parvenu à faire des différences.

Icardi (3) : très peu de ballons touchés, c'est une habitude, mais aussi des appels à contre-sens et un apport offensif (très très) proche du néant, c'est moins ce qui caractérise Icardi et c'est pourtant ce que l'on a vu ce soir. Remplacé par Kean à l'heure de jeu, qui a un peu, avec Draxler, revitalisé l'attaque parisienne, sans succès.