Ligue des Champions – 1/2 aller | Les notes de Tottenham – Ajax (0-1)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Van de Beek (7,5) :

Pas mal de récupérations de ballon, d’envolées offensives et très présent dans le pressing, le milieu offensif néerlandais est récompensé de son très bon match avec un but. Sur ce dernier, il ajuste avec calme et sérénité Lloris après deux bonnes feintes de frappes.

 

Tottenham (3-1-4-2) :

Lloris (4,5) : Sur le seul but de la rencontre, le gardien des Spurs ne peut certes pas faire grand chose mais il n’a pas été des plus rassurant tout au long du match.

Vertonghen (non noté) : Sorti après 39 minutes, le central belge sort du terrain après un choc violent avec Alderweireld qui lui causa quelques vertiges. Le français Moussa Sissoko (6) le remplaça alors. Il a apporté beaucoup de soutien, de combativité et de débauche d’énergie pour créer un pressing intense à la perte du ballon.

D. Sanchez (4,5) : Trop de ballons perdus par le défenseur  colombien de 22 ans. De plus, sur le but concédé, son placement et sa vigilance restent trop approximatifs pour l’ancien joueur de l’Ajax.

Alderweireld (5,5) : Il s’est partagé la distribution des reprises de la tête avec Llorente sur les coups francs à l’avantage des siens. D’un point de vue défensif il s’est quelques fois fait surprendre par des une deux de la part de l’Ajax mais a bien joué le coup sur les déplacements de Tadić.

Wanyama (4,5) : Pas assez bon dans ses passes, mais aussi dans l’anticipation des déplacements adverses. Il est vrai que lorsque Neres ou Ziyech rentraient plus dans l’axe nous pouvions sentir qu’il ne savait plus trop comment intervenir et où le faire.

Rose (5) : Des ballons chauds bien dégagés mais il a laissé trop d’espaces dans son dos à Veltman et plus principalement à Ziyech.

Alli (5) : Pas en vue dans le premier acte de cette demie finale aller, Dele Alli a plus pris le jeu de Tottenham à son compte au retour des vestiaires. Il est regrettable pour lui d’être passé à travers du début de ce match.

Eriksen (4) : En dessous de ses performances habituelles, le danois n’a pas été juste techniquement sur ce match. Trop de pertes de balle pour un joueur de sa renommée.

Trippier (4) : Un match moyen où l’anglais s’est majoritairement fait remarquer sur sa qualité pour frapper les coups francs. Hormis cela, il n’a pas été extraordinaire sur ses centres, ni dans ses transmissions. Le jeune Foyth réussit avec son entrée à déborder par moment Tagliafico avant d’ajuster des centres pas toujours précis.

Lucas (5) : Beaucoup d’efforts, beaucoup de courses mais pas assez de gestes justes dans les derniers instants dans la surface adverse.

F. Llorente (5,5) : Très utilisé par ses partenaires dans les duels aériens, il est vrai de dire que l’attaquant espagnol a pris l’ascendant sur les néerlandais sur les coups de pieds arrêtés. S’il s’est imposé physiquement en tant que pivot, il a principalement permis aux siens de remonter sur le terrain.

 

Ajax (4–2-3-1) :

Onana (6) : Peu de frappes cadrées de la part de Tottenham, ce qui n’a pas du tout mis en difficulté le portier camerounais de cette équipe de l’Ajax.

Tagliafico (5) : Correct sur l’ensemble du match, il a pourtant commis un peu trop de fautes sur les percées de Lucas ou de Trippier. De plus, sur les dix dernières minutes, il se fait déborder par l’argentin Foyth; qui est pourtant un défenseur central de métier…

Blind (6,5) : Énormément de dégagements et de tacles réussis par le pur produit du centre de formation de l’Ajax. Si Lucas et Eriksen ne se sont pas exprimés à leur aise c’est grâce à la vigilance constante de Daley Blind notamment; bien aidé aussi par De Jong.

De Ligt (6,5) : S’il a été mis en difficulté par Llorente dans les airs, il s’est bien rattrapé en utilisant à merveille son sens de l’anticipation sur les appels des attaquants de Tottenham.

Veltman (6,5) : Des montées incessantes et des replacements défensifs pour pousser Llorente et Rose sur la ligne de touche. Il n’a pas hésité à vite transmettre à ses attaquants pour partir en contre-attaque, cela grâce à sa précision dans ses passes.

De Jong (7) : Toujours là au bon endroit au bon moment ! Sur ce match, les supporters barcelonais doivent avoir hâte de voir ce joueur rejoindre la Catalogne cet été ! Un match où il joua comme pouvait le faire Iniesta; qui récupère des ballons assez bas sur le terrain en interceptant des passes adverses, puis remonte le terrain avant de servir les joueurs plus offensifs de son équipe.

Schöne (5) : Pas vraiment influent au milieu de cette équipe, Schöne et son pied droit magique n’ont pas été mis en lumière en attaque ce soir. Mazraoui le remplace à la 65e, et il apporta plus de projections en attaque dans cette équipe de l’Ajax qui commençait à se faire asphyxier par les Spurs.

Neres (7) : De la percussion à répétition qui a gênée Wanyama et Sanchez lorsque le brésilien repiquait dans l’axe. Il a été plutôt en réussite sur ses tentatives de dribbles, et aurait d’ailleurs pu marquer un deuxième but pour l’Ajax mais sa frappe vint heurter le montant gauche de Lloris.

Van de Beek (7,5) : Voir ci-dessus.

Ziyech (7) : Une justesse technique dans ses dribbles et dans ses passes tout simplement phénoménale. Les milieux des Spurs tels que Sissoko ou Alli ont dû faire preuve d’intelligence pour réussir à stopper les actions lancées par le marocain. Cependant sur l’action du but, aucun milieu et aucun défenseur de Tottenham n’anticipe la passe cachée d’Hakim Ziyech pour servir Van de Beek. L’expérimenté Huntelaar le remplaça en toute fin de match, histoire de gagner de précieuses secondes.

Tadić (6) : Un match plutôt compliqué pour l’attaquant serbe mais qui, à l’image de Llorente, s’est cantonné à un poste de pivot pour faire remonter le bloc de son équipe. Mais Tadić à lui bien exploité ses ballons en les transmettant plus que convenablement.

Romain Caballero.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.