* Ligue des Champions (C1) *

Ligue des Champions – 1/8 aller | Les notes de Naples – Barcelone (1-1)

Homme du match : Zielinski (6,5) : Le milieu polonais est à l’origine de l’ouverture du score de Mertens après une belle action et un bon décalage pour son coéquipier belge. Par ailleurs, il a constamment harcelé les milieux barcelonais, les empêchant de réciter leur jeu habituel. Un gros abattage pour le milieu du Napoli ce soir.

Naples (4-3-3)

Ospina (5) : Aucune parade à réaliser pour le gardien colombien ce soir. Pour preuve, il s’incline sur l’unique frappe cadrée des barcelonais. Quelques ballons chauds à négocier au pied mais rien d’autre pour se mettre en évidence.

Di Lorenzo (5) : Il a livré une partie plutôt solide sur son côté droit. Face à un Griezmann pas spécialiste du poste, il a plutôt bien tenu son couloir et s’est permis quelques montées par moment.

Manolas (5) : Le défenseur grec s’est montré solide face à Messi dans les duels. Il aurait pu se muer en buteur en étant plus adroit en fin de première période suite à une belle remise de Callejon.

Maksimovic (6) : À l’image de son compère en défense, il a souvent été au duel face au petit argentin et s’est plutôt montré à son avantage. Il a compensé son manque de vitesse par un placement irréprochable.

Mario Rui (6) : Plutôt habile balle au pied, il a su se porter vers l’avant lorsqu’il en a eu l’occasion. Il a souvent pris le dessus sur Vidal dans sa zone et a provoqué son exclusion en fin de partie.

Demme (4) : En sentinelle dans le trio napolitain au milieu, il ne s’est pas forcément montré à son avantage. Peu en vue à la récupération comme à la première relance des siens, il a manqué d’impact. Remplacé par Allan à 10 minutes de la fin de la partie.

Ruiz (5) : L’élégant milieu espagnol a souvent fait parler sa technique dans la sortie de balle des napolitains. Très actif également,  il aura livré une belle partie.

Zielinski (6,5) : Voir ci-dessus.

Callejon (5) : L’ailier espagnol est souvent redescendu défendre très bas pour aider ses défenseurs. Pas avare d’efforts, il a quelque peu manqué de lucidité offensivement comme sur cette énorme occasion durant laquelle il perd son face-à-face face à Ter Stegen en seconde période. Remplacé par Politano à la 73ème minute.

Mertens (6) : Le petit attaquant belge s’est montré une nouvelle fois décisif pour son équipe ce soir. D’abord peu servi malgré quelques appels intéressants dans le dos de la défense catalane, il sort de sa boite pour inscrire un magnifique but d’une frappe en lucarne à la 29ème minute. Il s’est par la suite sacrifié en venant aider son milieu de terrain à de nombreuses reprises. Remplacé par Milik dès la 53ème minute à la suite d’un mauvais coup donné par Busquets.

Insigne (5) : Le capitaine italien du Napoli a également beaucoup donné ce soir sur son côté gauche. Sa vitesse a régulièrement permis à son équipe de ressortir rapidement en contre. À noter également une belle occasion qui aurait pu redonner l’avantage aux siens en fin de seconde période.

 

FC Barcelone (4-3-3) 

Ter Stegen (6) : Peu inquiété en première période, il ne peut rien sur la frappe parfaite de Mertens. Plus en vue en seconde période, il s’interpose parfaitement face à Insigne et Callejon pour conserver le 1-1.

Semedo (6) : Souvent haut dans son couloir droit, il n’a pas forcément eu énormément de solutions lorsqu’il débordait dans son couloir. Sa ténacité a payé puisqu’il est l’auteur de la passe décisive pour Griezmann avec un bon centre en retrait.

Piqué (5) : Parfois en difficulté face à la vitesse des attaquants napolitains, il a tout de même bien tenu son rôle. Il est remplacé par Lenglet dans les arrêts de jeu après s’être tourné la cheville.

Umtiti (5) : Il a pendant longtemps été celui qui a touché le plus de ballons au sein d’une équipe pas très inspirée ce soir. On aurait aimé le voir apporter un plus offensivement en apportant un surnombre au milieu de terrain. Défensivement, il n’a pas eu énormément d’interventions décisives à réaliser.

Firpo Junior (4) : Maladroit offensivement, il n’a jamais réussi à combiner avec Griezmann sur son côté gauche. Peu rassurant défensivement, il est l’auteur d’une erreur face à Zielinsi sur le 1er but napolitain.

Busquets (5) : Un match plutôt dans la gestion pour la sentinelle espagnole. Il a alterné le bon, comme sur cette magnifique ouverture pour Semedo sur l’égalisation barcelonaise, et le moins bon en étant averti dès la reprise pour une grosse semelle sur Mertens qui le privera du match retour au Camp Nou.

De Jong (4) : On a du mal pour l’instant à retrouver le De Jong qui a illuminé l’Europe avec l’Ajax la saison passée. Peu inspiré offensivement, il n’a pas non plus pesé physiquement sur le milieu de terrain. Une partie à oublier pour le jeune milieu barcelonais.

Rakitic (4) : À l’image de De Jong, il n’a jamais réussi à mettre l’intensité nécessaire à un match de Ligue des Champions. Il est logiquement le premier barcelonais remplacé par Arthur dès la 55ème minute qui a amené un peu plus de vitesse dans le jeu catalan.

Vidal (5) : S’il n’est pas toujours très juste techniquement, on ne peut lui reprocher son implication et son agressivité sur le porteur du ballon adverse. Une agressivité qui lui a joué des tours ce soir puisqu’il est exclu en fin de partie pour un mauvais tacle et une réaction trop véhémente face à l’arbitre.

Griezmann (5) : Même pas 10 ballons touchés dans une première mi-temps à oublier pour l’attaquant français. Il sauve sa partie en égalisant à la 57ème sur l’un des rares ballons qu’il a reçus aujourd’hui. Remplacé en fin de partie par Fati.

Messi (5) : À l’image de toute son équipe, le numéro 10 argentin n’a pas livré une grande partie ce soir. Même s’il a mis le feu -sur quelques percées balle au pied dont il a le secret, il a manqué de justesse dans le dernier geste pour faire la différence.

 

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer