Accueil * Ligue des Champions (C1) * Barrage LDC – 2ème Tour | Les notes de Étoile Rouge –...

Barrage LDC – 2ème Tour | Les notes de Étoile Rouge – Young Boys (1-1)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match: Milan Borjan (7) : Sans lui, l’Etoile Rouge aurait pu encaisser au moins  trois buts! Le goal de cette formation serbe a tout d’abord repoussé un coup franc direct à la 33’ avant de multiplier des arrêts salvateurs. En seconde période,  à l’heure de jeu, il ferme son  angle droit et repousse des deux mains une tentative de Ngamaleu. Il réalise des parades jusque dans les arrêts de jeu! A la 90+1’, Nsamé s’essaye de loin. Borjan claque la balle du bout des doigts. Il évite ainsi à son équipe des prolongations et lui permet surtout d’intégrer pour la seconde année consécutive la phase de groupes de la plus prestigieuse des coupes: La ligue des Champions.

 

Etoile Rouge Belgrade (4-2-3-1)

M. Borjan: Voir ci-dessus.

M. Gobeljic (4) : Le milieu de terrain, aligné sur le côté droit de la défense a réalisé un match plutôt correct mais sans réelle activité notable mis à part une bonne entente sur phases offensives avec Garcia.

N. Milunovic (4.5) : Le défenseur central serbe a été, à l’instar du secteur défensif de son équipe, en difficulté durant le match manquant notamment de clairvoyance sur des gestes défensifs à réaliser. Il commet ainsi une faute sur Ngamaleu où il est averti (17’). Il arrive cependant à  hausser son niveau de jeu, notamment en fin de match où il stoppe plusieurs débordements de Ngamaleu sur les côtés.

M. Degenek (3.5) : Le défenseur australien écope, lui aussi d’un carton jaune pour une faute sur Nsamé (22’), seulement 5 minutes après celle de  son collègue de la défense  Milunovic. Il ne rassure pas son équipe sur plusieurs relances qu’il rate. Durant le match il a montré un état d’esprit plutôt négatif ainsi que des mésententes avec Milunovic.

M. Rodic (5) : Aligné sur le côté gauche de la défense, Rodic fait la passe décisive sur son seul mouvement offensif  du match. A la récupération d’une passe en profondeur de M. Marin, il arrive à centrer pour trouver la tête de Vukanovic. Mis à part ce mouvement offensif, il a été peu en vue défensivement, prenant l’eau de nombreuses fois face à Lotomba.

D. Jovancic (3) : Le milieu de terrain serbe a souffert dans ce milieu à deux. Il n’a pas eu d’influence sur le jeu et a été, sur ses courses, toujours plus lent que le reste de son équipe. En deuxième période, il disparaît totalement face aux accélérations adverses.

J. Canas (4) : Le milieu espagnol d’expérience n’a été guère plus en vue que son comparse serbe au milieu. Ses rares passes vers l’avant ont manqué de verticalités. Il gagne cependant, grâce à sa qualité technique balle aux pieds, quelques duels.

M. Garcia (4,5) : L’ailier argentin, auteur d’un but au match aller a souffert du peu de maîtrise de son équipe. Il a peu touché de ballons et n’a pas réussi à combiner avec Boakye. Appliqué sur phases défensives. Remplacé par E. Ben (3) (69’), une rentrée catastrophique pour le franco-comorien qui marque un but… contre son camp (81’) et qui relance le match sur les dix dernières minutes, faisant monter la pression dans les rangs serbes.

M. Marin (5) : Auteur d’une prestation mémorable au match aller (élu homme du match), il a été moins en vue ce soir. Il a eu du mal à orienter le jeu de son équipe. En première mi-temps, il gâche de nombreux coups francs où il privilégie l’option personnelle et non collective. Un bon volume de courses sur le match, mais une utilisation du ballon loin d’être toujours juste, notamment quand il s’agissait d’aller de l’avant.

A. Vukanovic (5) : Sa prestation générale sur le match est très moyenne mais il marque le but de la délivrance pour son équipe. A la réception d’un centre de Rodic, il dévie le ballon de la tête (59’). Un but opportuniste. Remplacé par M. Ivanic (83’)

R. Boakye (4) : Comme au match aller, l’avant centre a, à nouveau été trop seul dans la surface de réparation en première mi-temps. Il a manqué de mouvements, a perdu ses duels dans les airs, sur les centres de son équipe. Il a très peu touché de ballons. Sorti sur blessure à la 61’. Remplacé par Tomané  (62’) écopant de deux cartons jaunes!

 

Young Boys Berne (3-4-3)

D. Von Ballmoos (4,5) : Un match frustrant pour le goal de cette formation suisse qui encaisse un but sur le seul mouvement offensif dangereux durant tout le match de la part de l’équipe adverse. Sur le but, il aurait pu sortir plus tôt  pour intercepter le centre avant qu’il ne soit à portée de la tête de Vukanovic.

J. Lotomba (6,5) : Le latéral gauche de formation, aligné dans un milieu de terrain à quatre,  à vocation très offensive, a tenté, notamment par des centres et par des débordements sur son côté, d’apporter offensivement. Ses efforts et sa détermination ont été vains face aux degrés très faibles d’implication des attaquants de son équipe. Enfin, défensivement, il a manqué quelques relances mais assure l’essentiel en contrôlant les ardeurs de M. Marin.

F. Lustenberger (5) : Le capitaine suisse de Berne a montré durant le match qu’il était un réel leader en relançant proprement à chaque fois et en variant son jeu, alternant orientation dans l’axe ou vers les côtés.

C. Zesiger (3) : Aligné en défense centrale, le jeune défenseur central ne s’est pas montré très rassurant dans ses prises de balles et dans ses actions défensives. Averti à la 39’ pour une faute sur Boakye. Remplacé juste après la mi-temps par C. Fassnacht (4) (52’) rentré pour apporter offensivement. Il n’a pas eu d’influence notable sur le jeu, n’a pas apporté d’agressivité ni d’envie, deux choses qui manquaient cruellement à cette formation suisse ce soir.

S. Janko (5,5) : En première période, il a tenté de casser les lignes sur son côté droit. Il est également l’auteur de renversement de jeu astucieux vers Lotomba, des transversales entre le côté gauche et le côté droit, ce qui ouvrait des espaces. Il est à l’origine du but contre son camp de Ben en reprenant un ballon du bout du pied suite à mauvais dégagement. Il trouve la tête du malheureux Ben qui dévie la trajectoire de la balle.

F. Sorensen (4) : Le danois est le principal fautif sur le but serbe où il laisse Rodic prendre la profondeur. Solide sur les autres duels auxquels il fut confronter durant le match.

V. Sierro (3,5) : Le milieu de terrain suisse, aligné au centre du jeu au côté de Aebischer ne s’est que trop peu montré dans le jeu. Il n’a pas vraiment pesé dans la rencontre, n’a pas cherché le contact,  de 1 contre 1 avec l’adversaire. Son placement perfectible durant le match ne lui permet pas d’orienter le jeu de son équipe. A la 22’, sur coup franc, il n’enroule pas assez son ballon qui est repoussé par le mur adverse. Remplacé par M. Sulejmani (65’)

R. Assalé (4) : Sur son côté droit, l’attaquant ivoirien a peu utilisé sa vitesse pour déborder ou pour combiner avec ses coéquipiers. Pas assez mobile pour se créer des occasions franches. Remplacé par G. Hoarau (65’) (3) qui n’a pas réussi à avoir la même influence sur le scénario du match que la semaine dernière lorsqu’il était rentré.

M. Aebischer (4,5) : Son volume de course  au milieu de terrain est impressionnant. Il a  répondu présent durant tout le match tant offensivement que défensivement. Il manque cependant d’efficacité sur phases arrêtées ainsi que sur ses centres où il a tendance à vouloir faire trop vite.

M. Ngamaleu (5) : Sur son côté gauche, l’attaquant camerounais a usé de sa vitesse pour tenter de faire la différence en 1 contre 1. Mais ses prises de balles sont  trop peu variées.

J-P. Nsamé (2) : Seul en pointe, l’attaquant camerounais n’a pas réalisé les efforts attendus. Il ne s’est pas rendu disponible pour ses coéquipiers et n’a pas réalisé de différences personnelles. Un match très mauvais, tant dans la qualité technique que dans son investissement.

 

GABRIEL MOSER

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Loading...