Accueil * Serie A (ITA) * Serie A – 9ème j. | Les notes de Roma – AC...

Serie A – 9ème j. | Les notes de Roma – AC Milan (2-1)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Veretout (6) :

Réel maestro de son équipe, le français a été présent au milieu de terrain mais aussi sur le flanc gauche de l’attaque romaine, en soutien à Antonucci. Il a organisé le jeu de manière fluide et dans le bon tempo

 

Roma (4-1-4-1) :

López (6) : Des arrêts plutôt anodins sur des frappes qui le visaient.

Kolarov (6) : L’international serbe a mis son expérience à contribution de son équipe en ne laissant aucune chance à Paquetá ce soir. Il l’a bien bloqué, sans lui laisser l’occasion de le prendre de vitesse.

Smalling (5,5) : On lui connaissait un excellent jeu de tête, il a fait ce qu’il fallait pour le mettre en évidence ce soir. Il se crée d’ailleurs une belle chance pour placer sa tête sur corner mais cela passa à côté.

Fazio (6) : De très nombreux sauvetages pour lui en contrant souvent les frappes milanaises, mais aussi en grattant plus d’une dizaine de ballons dans les pieds de ses adversaires dans sa surface.

Spinazzola (5,5) : Il a livré un bon match face à Hernández, tant dans son propre camp mais aussi dans celui des Rossoneri. Il a été positionné particulièrement haut pour apporter le surnombre sur son côté. Blessé aux adducteurs, il sort sur blessure à la 77’ en laissant sa place au turc Çetin.

Mancini (5,5) : Sans être étincelant, le joueur prêté par l’Atalanta a tout de même été efficace et solide. Leão a eu du mal à se situer dans son dos puisqu’il couvrait bien l’espace.

Veretout (6) : Voir ci-dessus.

Perotti (6) : Revenant de blessure, le joueur âgé de 31 ans a livré une prestation plus qu’honorable. Il a beaucoup proposé sur son côté gauche, mettant en grandes difficultés Conti qui n’a pas réussi à poursuivre son marquage sur l’argentin. Remplacé par Antonucci à la 53’ qui a, quant à lui, été plus brouillon dans sa performance.

Pastore (6) : Très juste dans ses passes mais aussi lucide dans ses dribbles, le joueur passé par le Paris Saint-Germain a apporté le surnombre aux alentours de la surface en éliminant ses adversaires directs.

Zaniolo (5) : Juste dans ce qu’il a osé ce soir, l’italien profite d’un manqué de Musacchio pour mettre sa frappe hors de portée de Donnarumma. Remplacé à la 83’ par Santon.

Dzeko (5) : Il n’a jamais vraiment touché de ballons proches des cages de Donnarumma. Il ne lui en a fallu qu’un seul, après une déviation sur corner de Mancini, pour ouvrir le score.

 

AC Milan (4-3-3) :

Donnarumma (6) : Pas d’interventions majeures à son actif si ce n’est sur la frappe de Pastore en première période, puis face à Zaniolo à la 81’.

T. Hernández (6) : Il est énormément monté dans le camp milanais. Le français a apporté de par sa vitesse et ses dribbles pour effacer son vis-à-vis. C’est d’ailleurs ces qualités qui sont à l’œuvre sur son égalisation digne d’un buteur de métier.

Romagnoli (5) : Rude dans les contacts, le capitaine de l’AC Milan a été correct ce soir face à l’attaquant bosniaque.

Musacchio (4,5) : L’argentin n’a pas été très rassurant dans ses duels. Il a souvent dégagé en catastrophe et commis quelques fautes pour annihiler les offensives des Giallorossi.

Conti (4) : Pas en réussite ce soir pour contenir Perotti, le défenseur droit n’a pas eu l’occasion de proposer des solutions avec d’éventuelles montées. Remplacé par Calabria à la 52’ qui n’a pas tardé avant de se montrer. Il délivre une merveille de passe décisive sur un centre à Theo Hernández, seulement 3 minutes après son entrée en jeu.

Kessié (5) : Il a été le lien entre défense et attaque. Après avoir récupéré un ballon dans son camp, il n’a pas hésité à tenter des raids solitaires quitte à prendre d’énormes risques. Son marquage sur Dzeko pour l’ouverture du score coûte très cher à son équipe.

Biglia (4) : Des placements pas toujours réfléchis quand il fallait se replier. Perotti et Pastore l’ont mis en difficultés car il n’a pas réellement empêché ces deux joueurs de progresser dans son camp. Remplacé par le champion d’Afrique, Ismaël Bennacer à la 73’.

Paquetá (3,5) : En dehors de son but refusé pour hors-jeu, il ne s’est pas fait remarquer ce soir. Il a en effet perdu presque la totalité de ses duels avec Kolarov qui a été intraitable. Remplacé par Piatek à l’heure de jeu qui a été sevré de ballons aujourd’hui.

Çalhanoglu (5,5) : Des prises de balles intéressantes à l’approche des 35 derniers mètres, complétées par des choix de jeu assez bon. Il a tenté sa chance en première mi-temps mais sa frappe trop écrasée n’a pas inquiété López.

Leão (3) : L’ancien lillois n’a pas été important pour son équipe. Il n’a ni cherché à conserver le ballon, ni réussi à mettre en difficulté la charnière centrale adverse.

Suso (5) : Discret pendant la quasi-totalité du match, l’espagnol n’a pas été très juste dans ses remises à destination de Paquetá ou Leão.

Romain Caballero.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Loading...