Série A - 8ème j. | Les notes de Naples - Milan AC (1-3)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


L'Homme du Match : Ibrahimovic (8) : Sans avoir à ce montrer toute la rencontre, il place 2 gestes à la perfection, de la tête puis du genou pour ajuster Meret et donner les 2 buts d'avance au Milan AC. Stratosphérique d'efficacité à 39 ans, il a encore été la clé du match.

Naples (4-2-3-1)

Meret (5.5) : Il n'a pas pu grand chose sur les deux buts d'Ibra, et en dehors de cela on ne l'a pas vu particulièrement se mettre en évidence si ce n'est sur une intervention à la 85ème, sans qu'il commette d'erreur particulière.

Mario Rui (5.5) : Il s'est montré disponible et a fait pression sur le but adverse en montant régulièrement notamment en seconde période, mais il a parfois manqué de justesse dans ses transmissions

Koulibaly (5.5) : Offensivement, il a un apport incroyable pour son poste, et se retrouve même régulièrement balle au pied dans la surface adverse. Il distille de nombreuses passes parfaites, souvent verticales et se projette beaucoup. Mais en défense, il a été dépassé par la ruse d'Ibrahimovic, et a clairement perdu son duel du soir.

Manolas (4.5) : Bien que sérieux derrière pendant 90 minutes, il a parfois paru un peu statique jusqu'à se faire promener sur le troisième but, et a qui plus est manqué d'initiative dans cette rencontre

Di Lorenzo (4.5) : Il a gaspillé beaucoup de ballons qu'il s'était bparfois donné le mal de mener lui même de l'avant, par des choix manquant d'audace et de réflexion

Bakayoko (4) : Dans un match ou il a fait énormément de sur place, avec des courses dans le vide fréquentes et sans inspiration, il a fini par commettre deux fautes passibles de cartons et a pris la douche avant les autres

Fabian Ruiz (6) : Rapide d'exécution, intéressant dans ses passes et ses dédoublements, il a apporté pas mal de danger sur le but milanais, même si cela n'a pas suffi

Insigne (4.5) : Trop timoré, il a souvent tergiversé et n'a jamais paru serein dans son jeu ce soir, se débarrassant parfois sans inspiration du ballon

Politano (4) : Le moment ou on l'a senti le plus concerné ce soir est celui ou il a demandé à sortir. Eteint, sans détermination dans le jeu, il n'a pas apporté grand chose

Lozano (6.5) : Le meilleur napolitain ce soir, qui a créé à lui tout seul les plus gros dangers sur le but adverse, et a tenté sans succès certes mais avec pas mal d'audace, étant de loin le plus percutant ce soir.

Mertens (6) : Un but qui a remis les siens dans le jeu au bon moment, et une vraie capacité à se démarquer et à jouer de nombreux ballons malgré un poste assez esseulé devant.

Milan AC (4-2-3-1)

Donnaruma (8) : Grandiose en première période avec deux interventions exceptionnelles, il a permis à Milan de rester devant et est un des grands artisans de cette victoire.

Hernandez (7) : Toujours très véloce balle au pied, il a créé souvent du surnombre au milieu, et est allé distiller un centre magnifique amenant le premier but de Zlatan

Romagnoli (5.5) : Juste dans son jeu en défense centrale, il a un peu pêché parfois par excès de rigueur, se contentant de rendre le ballon au partenaire le plus proche

Kjaer (7) : Quel roc ! Toujours placé exactement au bon endroit, avec une capacité d'anticipation exceptionnelle, il a constamment écarté le danger, redistribué le jeu rapidement, et a eu un impact physique de tous les instants.

Calabria (5) : Il a soufflé le chaud et le froid ce soir, parfois autoritaire et serein sur l'adversaire, parfois mal placé, en retard ce qui l'a fait mettre deux ou trois fois les siens en danger

Bennacer (4.5) : Pas à la fête ce soir, il a enchaîné les actions avec du déchet, tantôt glissant, tantôt ajustant mal ses passes... Pas un grand soir pour lui !

Kessie (6.5) : Solide, très autoritaire, il a gagné la majorité de ses duels, et a transpercé plusieurs fois des lignes devant lui, un très beau match de sa part

Rebic (5.5) : Quelques choix mal maîtrisés près des buts adverses, mais beaucoup de présence et de poids sans son jeu sans ballon ou il amène régulièrement les défenseurs à lui

Calhanoglu (5) : Il n'a finalement pas touché enormément de ballons ce soir, on a senti qu'il avait du mal à se rendre disponible. Propre cependant lorsqu'il a été concerné par le jeu.

Saelemalekers (4) : Trop léger ce soir, on l'a senti clairement en dessous du niveau de jeu des siens, multipliant les geste téléphonés et les courses un peu dans le vide.

Ibrahimovic (8) : Voir ci-dessus