Accueil * Serie A (ITA) * Série A – 5ème j. | Les notes de Torino – Milan...

Série A – 5ème j. | Les notes de Torino – Milan AC (2-1)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match Andrea Belotti (7) :  Après une première  mi-temps un peu timide, Belotti le capitaine de Torino s’est réveillé en seconde période, et de quelle manière! Il est  devenu au fil des minutes de plus en plus dangereux jusqu’à marquer le but de l’égalisation (72’) pour son équipe sur une frappe à l’entrée de la surface. Ce but va enflammer la rencontre et à la 76’ il marque un nouveau but suite à un cafouillage dans la surface de réparation entre lui et Zaza. Il renverse ainsi totalement la rencontre en l’espace de cinq minutes!

 

 

Torino (3-4-1-2)

 

S. Sirigu (5,5) : Une première mi-temps frustrante pour le gardien du Torino qui réalise de bonnes parades, sur Leao (21’) notamment mais, qui n’arrive pas à sauver son équipe et garder sa cage inviolée sur le pénalty de Piatek (19’).

A. Izzo (5) : Un match plutôt timide de la part de l’international italien qui n’a pas réellement pesé sur la rencontre, excepté quelques bonnes relances.

Lyanco (6) : Le brésilien s’est beaucoup donné en première période pour s’imposer dans les duels face à Leao et Piatek. Il a eu de la réussite dans son entreprise, malgré le but encaissé sur pénalty. Remplacé par C. Ansaldi (57’).

 Bremer (6) : Un match intéressant de la part du brésilien Bremer qui s’est illustré par ses tacles et dégagements, mais également par son entente avec son compatriote Lyanco en défense centrale. Un match physique avec un niveau de course conséquent.

L. De Silvestri (5) : Sa première période est très contrastée. En effet, d’un côté il a beaucoup participé au jeu offensif de son équipe, débordant avec aisance sur son côté droit, tandis que d’un autre côté, il provoque le pénalty en faisant faute sur Leao, ce qui pénalise toute son équipe. En seconde mi-temps, il participe à la construction du jeu.

D. Baselli (5,5) : Aligné au cœur d’un milieu de terrain à quatre compact, l’international italien a réalisé un match très physique, ne rechignant pas à faire un nombre très conséquent de courses pour faire la liaison entre l’attaque et la défense. Malheureusement, ses transmissions vers l’avant ont manqué de précision.

T. Rincon  (5,5) : Aligné aux côtés du « Messi » du soir, Belotti, Rincon a eu un impact offensif moindre. Il délivre cependant une passe décisive sur le premier but du Torino. Mis à part cette statistique, Rincon a travaillé à la construction du jeu avec la défense.

O. Aina (5,5) : Aligné sur le côté gauche, le nigérian a montré toute sa qualité technique balle aux pieds durant cette rencontre ainsi que de sa vitesse. Cette dernière lui a permis de montrer ses qualités en contre-attaques. Remplacé par K. Djidji (83’).

S. Verdi (6) : Aligné au poste de soutien de l’attaquant, l’italien a su orienter le jeu de son équipe vers l’avant et se montrer dangereux, déclenchant notamment de longs et puissants centres vers la surface de réparation adverse. Remplacé par Alex Berenguer (66’).

A. Belotti : Voir ci-dessus.

S. Zaza (4) : Un match assez discret de la part de l’international italien qui n’a que trop peu apporté offensivement. A noter une technique balle aux pieds perfectible.

 

Milan AC (4-3-1-2)

 

G. Donnarumma (4) : Une première mi-temps aboutie de la part du gardien italien qui n’a eu à sortir que deux parades, sur les centres de Verdi. Serein dans les aires et sur terre. En seconde période, sa sérénité a totalement disparu, laissant place à la consternation face à ce retournement de match quasiment impensable.

D. Calabria (6) : Aligné au poste très exigeant de latéral droit, l’italien Calabria a réalisé un match référence ce soir. En effet, il n’a eu de cesse d’utiliser sa vitesse pour monter aux avant-postes et faire des combinaisons offensives avec Kessié. Un match physique et abouti donc, mais qui aurait pu être encore mieux en soignant la finition et la technique balle aux pieds, notamment sur ses centres qui ont eu tendance à manquer de précisions.

M. Musacchio (5) : Un match propre et sérieux de la part du défenseur central de cette équipe romaine qui ne peut pas grand chose sur les deux buts encaissés par son équipe.

A. Romagnoli (5,5) : Le défenseur italien aligné en défense centrale aux côtés de Musacchio a brillé dans ce match notamment par ses accélérations vers l’avant. Il a parcouru  parfois toute la longueur du terrain pour amener des occasions offensives à son équipe et surprendre l’adversaire. A cela s’ajoute une partition solide et sereine en défense, mis à part sur le premier but où il est en retard.

T. Hernandez (4) : Aligné au poste de latéral gauche, Hernandez a eu un apport offensif irrégulier dans le jeu de son équipe. Parfois très présent, il a parfois, faute d’envie ou de jus, rechigné à faire certaines courses. Une attitude et un investissement à améliorer.

F.  Kessié (5) : Bien qu’il sombre totalement en deuxième mi-temps, il faut souligner tout de même l’activité offensive qu’il a eu en première mi-temps dans l’entre jeu. Combinant sur le côté droit avec Calabria. Il a su apporter le surplus offensif à son équipe sur les côtés, ce qui a permis de dominer le Torino sur les 45 premières minutes. Malheureusement, il n’a pas eu la même efficacité et réussite en seconde période, ce qui a inversé le rapport de force.

I. Bennacer (4) : Aligné au sein d’un milieu à trois, Bennacer n’a pas su trouver les bonnes combinaisons et espaces pour orienter le jeu de son équipe. Une activité trop faible et une condition physique améliorable. Remplacé par A. Rebic (78’).

H. Calhanoglu (6) : L’attaquant international turque a réalisé un match complet offensivement. Ses efforts, ses courses, ses décalages ont été les principales armes offensives de Milan ce soir. Il a manqué à Calhanoglu le soutien qu’il aurait du avoir de la part de ses coéquipiers.

Suso (4,5) : Aligné en soutien de l’attaquant, l’espagnol a beaucoup couru dans le vide sur ce match touchant peu le ballon. Son apport sur la rencontre a donc été limité.

K. Piatek (4,5) : Après une saison prolifique, que l’on  pourrait qualifier de                      « Lewandowskienne » pour faire allusion à un autre attaquant polonais, Piatek a du mal à repartir du bon pied cette saison. En effet, il n’a toujours pas marqué dans le jeu. Ce match illustre ses problèmes: hormis le pénalty qu’il transforme (19’), il n’arrive pas à cadrer une seule de ses tentatives, nombreuses pourtant ce soir. Le polonais va devoir vite retrouver son efficacité, pour lui, mais aussi pour son équipe qui compte sur son sens du but pour les porter encore cette saison.

Rafael Leao (6,5) : L’ancien lillois a rendu une copie intéressante sur ce match de la 5ème journée de championnat italien. Aligné aux côtés de l’indéboulonnable Piatek, le jeune et virevoltant attaquant a su se faire une place dans le jeu. En témoigne le pénalty qu’il arrive à obtenir, preuve de sa présence imposante dans la surface. De plus, Leao a également brillé dans les airs, ratant de peu de marquer un but de la tête (21’).  Remplacé par G. Bonaventura (65’).

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Loading...