Serie A – 5ème j. | Les notes de Milan – Atalanta (2 – 2)

higuain-milan-atalanta-2018
- Tour d'horizon du football sur Twitter - Continuez vers le bas pour l'article -

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Bonaventura (8) : à la fois meneur et finisseur, l’ancien bergamasque et actuel leader technique du Milan signe encore une prestation de haute qualité, dont sa sortie du terrain aura mystérieusement coïncidé avec le début du déclin du jeu de son équipe. C’est à Bakayoko qu’il cède sa place (74′).

Milan

Donnarumma (6) : de très bons arrêts, jeu au pied qui s’améliore

Calabria (5) : très bonne 1ère mi-temps en tous points mais il a pas su faire face aux changements tactiques de l’adversaire en seconde, totalement dépassé sur son côté. Il est remplacé par Abate (67′).

Musacchio (5,5) : bon stoppeur mais des relances parfois trop imprudentes où le ballon revenait à l’adversaire dans des zones dangereuses.

Romagnoli (4,5) : totalement passif dans cette rencontre, il a sa responsabilité sur les 2 buts adverses.

Rodriguez (6) : match très solide défensivement et intéressant offensivement, notamment au départ de l’action du 1er but.

Biglia (6) : excellent dans son rôle de numéro 6, défense propre et des relances de qualité.

Kessie (5) : parfait défensivement mais décevant lors des phases offensives où il faisait toujours les mauvais choix balle au pied, il aura coûté 1 ou 2 buts.

Bonaventura (8) : (voir au haut de l’article)

Suso (7) : un jeu plus diversifié qui le rend plus collectif et moins prévisible dans ces geste, un match excellent à la passe et dans ses dribbles.

Higuain (7) : opportuniste, et une participation active à la construction du jeu de son équipe.

Calhanoglu (4) : peu de ballons touchés dans ce match, aucun impact créé durant toute la rencontre. Remplacé par Castillejo (85′).

Atalanta

Gollini (6) : des arrêts réflexes qui ont eu de leur influence sur la suite du match.

Masiello (6) : d’abord très en retard sur son adversaire, son jeu défensif s’est amélioré durant la rencontre, plus présent en seconde période.

Palomino (6,5) : dominant dans ses duels particulièrement dans le domaine aérien.

Toloi (6,5) : des récupérations hautes résultant en partie d’un excellent travail défensif tout au long du match.

Gosens (4,5) : dominé dans ses face-à-face offensifs et défensifs, sa prestation très moyenne a notamment permis au Milan s’accaparer de son côté droit pendant toute la première mi-temps. Il sort pour Illicic (76′).

Freuler (6,5) : bon travail défensif au milieu de terrain et des passes excellentes pour ses ailiers.

De Roon (7) : également très présent à la passe pour alimenter le jeu sur les côtés, point faible de l’équipe adverses en seconde période.

Castagne (7) : très remuant sur son côté pour perturber les lignes défensives adverses.

Gomez (6,5) : invisible en 1ère mi-temps, son replacement en ailier gauche a été pertinent, de très bons débordements et un but marqué.

Barrow (4) : un tir tenté totalement raté, il sort à la mi-temps pour Zapata (6), bien plus gênant pour la défense adverse.

Pasalic (5) : assez discret dans ce match si ce n’est sa grosse occasion raté en début de match. Remplacé à la mi-temps par l’heureux buteur Rigoni qui sauve son équipe en toute fin de match !

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.