Serie A - 4ème j. | Les notes d'Inter - Bologne (6-1)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Homme du match: Džeko (8.5): entré en cours de match, il apporte beaucoup dès les premiers instants avec un gros travail pour servir ses coéquipiers dans les meilleures dispositions. Ses efforts finissent par payer et il trouve par deux fois le chemin des filets, finissant d'achever les hommes de Mihajlovic. L'Inter soigne de la plus belle des manières la blessure laissée par la défaite face au Real mercredi dernier.

Inter (3-5-2)

Handanovič (6.5): si le gardien slovène passe une soirée plutôt tranquille, il réalise tout de même une grosse intervention sur une tentative de Soriano, permettant aux siens de garder l'avantage.

Bastoni (7.5): il anéantit totalement Arnautovic qui ne parvient à aucun moment à trouver de l'espace pour apporter du danger. Il distribue également de très bons ballons à ses coéquipiers en phase offensive. Kolarov le remplace à la 74ème minute.

De Vrij (7): toujours propre et attentif, il suit les attaquants de Mihajlovic à la trace et ne leur laisse aucune chance de s'exprimer. Il est remplacé par Ranocchia à la 67ème minute.

Škriniar (8): impeccable en phase défensive, il signe également le deuxième but de l'Inter en prenant le dessus sur Hickey suite à un corner en faveur des nerazzurri.

Dimarco (7): il a un peu de mal à rentrer dans le match mais finit par prendre ses marques. Malgré le gros avantage de l'Inter, il continue à produire beaucoup sur son côté et crée des situations dangereuses, délivrant même une passe décisive.

Vecino (6.5): peu habitué à cette place de titulaire, l'Uruguayen réalise un match satisfaisant et pose son empreinte sur la grosse victoire intériste grâce à un but en seconde période.

Brozović (7.5): un peu en difficulté dans les premiers instants du match, il reprend vite le dessus et retrouve la maîtrise totale du milieu de terrain, éteignant définitivement l'espoir des rossoblù de revenir dans la rencontre. Gagliardini le remplace à la 74ème minute.

Barella (6): pas aussi influent au milieu de terrain qu'à son habitude, il manque parfois de solidité. Il réalise cependant le travail nécessaire et, au bon endroit au bon moment, trouve même le chemin des filets.

Dumfries (7.5): il gère son couloir avec beaucoup de sérénité. Il lit bien les mouvements de son adversaire en phase défensive mais propose également beaucoup lorsque son équipe a la possession, offrant même une passe décisive. Il se relâche un peu en fin de match et laisse son adversaire seul face au but, lui permettant d'écourter la distance.

L. Martínez (8): son excellent sens du timing lui permet d'apporter un danger permanent dans la surface adverse. C'est lui qui ouvre le score en faveur des siens en prenant le dessus sur une défense pourtant attentive. Alexis Sanchez le remplace à la 67ème minute.

Correa (non noté): la nouvelle recrue de l'Inter a bien du mal à montrer ses qualités et touche peu de ballons. Il sort sur blessure à la 28ème minute, remplacé par Džeko (8.5): voir ci-dessus.

Bologne (4-2-3-1)

Skorupski (4.5): malgré quelques bonnes interventions, il ne peut qu'assister au naufrage de son équipe face à une Inter qui cherche à faire le spectacle.

De Silvestri (4): il perd la trace de Lautaro sur l'ouverture du score et est également l'auteur malheureux de la déviation sur Barella, qui n'hésite pas à inscrire le troisième but en faveur de l'Inter. Theate le remplace à la 74ème minute.

Medel (4.5): malgré quelques interventions solides en début de match, il ne parvient pas à freiner les attaquants d'Inzaghi qui, malgré leur avantage conséquent, ne limitent pas leurs offensives.

Bonifazi (4): il prend peu de risques et assure le minimum dans les premiers instants du match mais finit par couler face à une Inter créative, jamais à court de solution.

Hickey (5): difficile pour l'Ecossais d'arrêter Dumfries, qui a à coeur d'affirmer sa nouvelle place de titulaire. Il parvient cependant en début de rencontre à trouver de la place pour s'insérer dans le milieu intériste et tenter de faire avancer l'action, et commet les fautes nécessaires pour ralentir l'adversaire. Dijks le remplace à la 56ème minute.

Domínguez (6): malgré la lourde défaite des siens, il fournit beaucoup d'efforts tout au long du match pour tenter de faire avancer l'action. Seul à résister au milieu de terrain intériste, son bon travail ne sera pas récompensé. Il sort à la 69ème minute pour Van Hooijdonk. 

Svanberg (4): il ne trouve aucune solution au milieu de terrain et ne parvient pas à débloquer la situation. Vignato prend sa place à la 56ème minute.

Skov Olsen (5): plutôt intéressant en début de match, il provoque des fautes et met un peu de pression à l'Inter avant de disparaître de la rencontre.

Soriano (4.5): il se procure une bonne occasion en début de match, alors que l'Inter ne mène que d'un but, mais bute sur Handanovic.

Sansone (4): malgré ses efforts, il perd beaucoup de ballons et manque de solidité face à des intéristes qui ont le contrôle total de la rencontre. Barrow prend sa place à la 56ème minute.

Arnautović (4.5): il met beaucoup de pression à son adversaire dans les premiers instants du match mais, bien pris par Bastoni, il ne parvient plus à apporter de danger par la suite.