Serie A – 38ème j. | Les notes de Lazio – Inter (2-3)

- Tour d'horizon du football sur Twitter - Continuez vers le bas pour l'article -

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Marcelo Brozovic (7) : Dans un match riche en suspens et en rebondissements, ce sont les coups de pied arrêtés du croate qui ont fait la différence puisque ses corners ont provoqué deux des trois buts de son équipe. S’il a parfois eu du mal à lutter physiquement avec ses homologues romains, il a distillé de nombreuses passes précises entre les lignes adverses et a ainsi offert plusieurs opportunités à ses attaquants.

Lazio Rome (5-3-2)

Strakosha (5) : S’il a semblé un peu maladroit sur le premier but de l’Inter, difficile toutefois de lui reprocher quelque chose sur l’ensemble de la rencontre. Une soirée frustrante.

Lulic (5) : Pour ce qui est du positif, il a fait preuve d’une remarquable activité dans le couloir gauche et a délivré une passe décisive pour Felipe Anderson. En revanche, côté négatif, il a été exclu en fin de rencontre après avoir reçu un deuxième carton jaune, ce qui a précipité la défaite de ses coéquipiers.

Radu (6) : Rugueux et solide, il a livré un match costaud et n’a pas souvent été pris à défaut. Sa sortie à l’entrée du dernier quart d’heure – remplacé par Bastos (non noté) – a coïncidé avec la perte de maîtrise et de sérénité des Romains.

De Vrij (5) : Le patron de la défense laziale a longtemps tenu son rang et a repoussé de nombreuses offensives adverses, puis, de façon inexplicable, il a fauché Icardi dans sa surface de réparation et a ainsi redonné espoirs aux Intéristes. Remplacé par Nani (non noté).

Felipe (5,5) : Il a livré un match correct, remplissant ses tâches défensives avec application et n’hésitant pas à apporter le surnombre offensivement, au point de s’offrir deux tentatives non cadrées.

Marusic (5,5) : Il a provoqué l’ouverture du score en poussant Perisic à marquer contre son camp, mais le croate l’a ensuite contraint à le surveiller de près et à rester vigilant pendant le reste de la rencontre.

Milinkovic-Savic (6,5) : Encore une belle prestation du milieu de terrain serbe, qui s’est montré très actif ce soir. Il a tenté sa chance à plusieurs reprises, a trouvé le poteau sur coup franc et a imposé son gabarit impressionnant dans l’entrejeu.

Lucas Leiva (5) : Il a effectué un travail de l’ombre à la récupération mais n’a pas eu une véritable influence dans le jeu de son équipe.

Murgia (6) : Le jeune italien a fait preuve d’une belle combativité et a multiplié les efforts pour tenter de faire la différence en faveur de la Lazio. Dommage qu’il ne se soit pas montré plus dangereux sur le plan offensif.

Anderson (6,5) : Il a été le joueur le plus dangereux de son équipe. Sa vitesse et ses dribbles ont fait beaucoup de dégâts dans la défense intériste, tandis que sa finition impeccable lui a permis d’inscrire le second but romain.

Immobile (4,5) : Peu dangereux et assez discret, le meilleur buteur du Calcio n’a pas trouvé la faille ce soir et a laissé Icardi le rejoindre avec 29 buts. Remplacé par Lukaku (non noté).

Inter Milan (4-2-3-1)

Handanovic (5) : Impuissant sur ses deux buts encaissés, il a finalement passé une rencontre assez tranquille puisque l’immense majorité des tentatives adverses n’ont pas été cadrées.

D’Ambrosio (5,5) : Il a relancé son équipe en égalisant sur corner et a globalement bien tenu son côté. Il a cependant parfois été mis en difficulté par la vitesse d’Anderson. Remplacé par Ranocchia (non noté).

Miranda (5) : Dépassé sur certaines offensives romaines, il n’a pas fait preuve de sa solidité habituelle mais s’est mieux comporté en seconde période.

Skriniar (6) : Le slovaque a réalisé un match plein au sein de la défense intériste et a signé de nombreuses interceptions très importantes pour son équipe.

Cancelo (6) : Sa vitesse et ses qualités techniques lui ont permis de se montrer intéressant sur chacune de ses montées dans le camp adverse. Une bonne prestation.

Vecino (5,5) : Parfois imprécis dans ses transmissions, il n’a pas toujours été très rassurant dans l’entrejeu. Mais ses supporters ne lui en tiendront certainement pas rigueur puisque c’est lui qui a libéré tout un peuple en inscrivant le but de la victoire sur corner.

Brozovic (7) : Voir ci-dessus.

Perisic (5,5) : Buteur malheureux contre son camp en début de match, il a ensuite tout donné pour essayer de renverser la situation en faveur de son équipe. S’il a fait quelques différences grâce à ses qualités de percussion, il s’est parfois montré un peu brouillon.

Rafinha (4,5) : Décevant, il n’a pas été très en vue et n’a pas eu l’influence que l’on attend d’un meneur de jeu. L’ancien barcelonais n’a jamais su tirer son épingle du jeu. Remplacé par Karamoh (non noté).

Candreva (5) : Face à son ancien club, le milieu italien a bien combiné avec ses partenaires sur certaines situations mais aura finalement été plutôt discret sur le plan offensif. Remplacé par Eder (non noté).

Icardi (6) : Combinées à son sang-froid de buteur, ses qualités de capitaine sont toujours aussi précieuses pour l’Inter. Après 80 minutes frustrantes où il a beaucoup proposé sans avoir l’occasion de briller, c’est lui qui a en effet relancé les Nerazzuri en obtenant un penalty qu’il a aussitôt transformé. Il rejoint ainsi son adversaire du soir Immobile en tête du classement des buteurs.

 

Antoine1708

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.